AFRICA RACE 2018 : ÇA SENT BON LE SABLE CHAUD… GALERIE PHOTO EN BONUS !

 

 

 

C’est la dixième édition de cet événement qui roule sur les traces du vrai Paris-Dakar, celui de Thierry Sabine.

À priori le nombre de participants est en hausse, au contraire de tous les autres grands classiques du rallye raid, ce qui est très positif.

250 véhicules et 600 personnes embarqueront à Sète le 31 décembre 2017, destination Maroc.

Ce qui rappelle d’ailleurs, avec le briefing à bord, les grandes années du Paris-Dakar, où même Jacky Icks prenait le ferry pour l’Afrique du Nord, parce que l’ambiance du rallye commençait dès les vérifs et qu’il ne voulait pas s’en éloigner.

Les recos de l’Africa Race 2018 sont terminées, il semble, et on peut lui faire confiance, que René Metge et ses amis aient encore trouvé des endroits dingues, c’est aussi pour cela que cette aventure sans cesse renouvelée fait rêver.

C’est à Menton, que tout commencera avec les vérifs des 29 et 30 décembre.

La ville s’investit et l’organisation, un peu comme sur le ‘Tour de France’, aura une structure en charge du logement.

 

 

LE PARC FERMÉ LE PLUS CHICOS AU MONDE

 

Les autos, motos et camions iront en parc fermé à Monaco à l’issue des vérifs pour un départ officiel le 31 au matin de la Principauté, à 10 h, sur le Quai Antoine 1er.

Ce qui a une gueule d’enfer !

On est sur un milieu historique, celui du ‘Rallye de Monte Carlo’ et du ‘Gd. Prix de Monaco’, dans le genre chair de poule, y’a pas mieux!

 

LA PLAGE, DANS 22 KM C’EST LE LAC ROSE

L’arrivée aura lieu au Lac Rose à Dakar le 14 janvier 2018.

 

LES RECOS

 

L’équipe de recos de René Metge est en extase :

« Ces recos sur le terrain ont été très éprouvantes en Mauritanie puisque nous avons rencontré de très fortes chaleurs et parce que nous avons perdu pas mal de temps en raison de la ruée vers l’or qui se déroule actuellement dans le pays. En effet, les Mauritaniens creusent de nombreux trous dans le désert à la recherche du précieux métal et cela engendre une multitude de traces qui ne mènent nulle part. Malgré tout, nous sommes plutôt satisfaits du résultat puisqu’on peut dire que le parcours 2018 sera entièrement nouveau sur un bon tiers.
Au Maroc, même s’il est compliqué de faire évoluer foncièrement le parcours puisque nous traversons le pays du nord au sud en 5 jours seulement, nous avons trouvé quelques nouveautés sur les trois premières étapes, alors que la quatrième spéciale vers Laayoune a bien évolué et que la cinquième est entièrement nouvelle. Nous sommes en effet allés au maximum de ce qui est exploitable en termes de pistes dans le grand sud marocain, retrouvant au passage un tracé qui avait fait les beaux jours d’un grand rallye allant de Paris à Dakar !
Mais c’est en Mauritanie que l’on notera le plus de nouveautés. A commencer par la traditionnelle spéciale en sortant de la frontière qui sera 100% inédite. Il y aura également l’étape baptisée ’’500 Miles’’ sur deux jours avec un parc fermé entre les deux spéciales. Puis une boucle de 350 km autour d’Amodjar qui devrait être le moment fort de l’édition 2018, tant au niveau de la beauté des paysages que des difficultés. Cette étape sera composée à 95% de sable et les concurrents retrouveront des dunes immenses comme ils en ont rarement vu lors des neuf premières éditions. Egalement, le départ d’une spéciale au cœur d’un canyon incroyable permettra aussi aux assistants d’en prendre plein les yeux. Enfin, bien que le timing soit serré sur la dernière étape Mauritanienne en raison du passage de la frontière avec le Sénégal, nous avons tout de même pu revoir un peu le tracé de la spéciale. Tout au long des reconnaissances, nous avons cherché à éviter au maximum les cailloux au Maroc et les herbes à chameaux en Mauritanie. Nous n’avons pas pu tout éviter mais au delà de ça, je peux vous assurer que les participants vont, une fois encore, trouver ce qu’ils viennent chercher, à savoir ce qui n’existe nulle par ailleurs qu’en Afrique !
»

 

L’Africa Race sera suivie par Europsort et Eurosport 2, ainsi que par Motosport TV.

 

Il y aura également un résumé vidéo sur la page Facebook  du Rallye chaque soir.

Motul a la bonne idée d’offrir une tente, de l’outillage et ses produits d’entretien aux pilotes motos qui viennent seuls, sans assistance et dont la malle et les affaires personnelles sont transportées par un camion de l’organisation.

La vraie aventure…

SCHLESSER CARRÉMENT CONTENT

 

 

J’ai eu Jean Louis Schlesser au téléphone, qui me confirme que le Rallye est en bonne voie, malgré l’époque qui voit tous les grands Rallyes Raids en grosse perte de concurrents.

Il me parle du parcours, où il ya aura une boucle Chinguetti/Chinguetti en Mauritanie.

C’est un haut lieu du vrai Paris-Dakar, l’endroit est surnommé «La Sorbonne du Désert» parce que l’on y trouve des bibliothèques célèbres dans le monde entier.

 

 

Et puis, c’est l’endroit où a été tourné le film culte Fort Saganne, bref l’aventure se mêle ici à la légende, à l’histoire, à la connaissance, au summum du septième art…

Frissons…

Jean Louis a réussi à convaincre Ullevalsetter de revenir rouler, notre norvégien favori aura cette année une moto hyper bien préparée et est déjà une vraie star du vrai Rallye Raid.

 

PAL ANDERS ULLEVALESETTER

 

Des pilotes comme l’Italien Ceci (on prononce tchétchi) devenu un pilote porte drapeau de la prestigieuse marque GIVI, seront aussi au départ, le fait que le Russe Vasilyev revienne pour remettre sa victoire de 2017 en jeu, une meute de pilotes hollandais qui débarque, tout ça est bon signe.

Et puis, il y a LA star, Gert De Rooy, vient avec deux camions.

Gert de Rooy est le fils de Jan de Rooy, vrai héros du vrai Paris Dakar, dont l’obsession était de gagner au scratch contre toutes les autos, avec un camion Daf ‘Double Tête‘ monstrueux, et qui a failli y arriver !

La photo ci-dessous rappelle cette magnifique épopée.

 

 

Le fils a pris la suite du père, en 2009, il a gagné une spéciale au scratch, devant les autos, mais ils n’étaient pas classés ensemble, et bien sûr, l’authenticité de l’Africa Race le taraudait,  il ne sera donc pas au Dakar mais à Monaco fin décembre.

Et puis me précise Schlesser, à l’Africa Race, on fait un classement commun autos et camions, c’est beaucoup plus fun de les voir ensemble, voilà qui plaît forcément à Gert de Rooy…

La confrontation directe… !

 

LE VOYAGE, LE VRAI, C’EST POUR BIENTÔT

 

J’ai appelé d’autres contacts, j’ai appris par exemple que le team MD n’ira pas non plus au Dakar et envisage d’engager 9 buggies sur l’Africa Race.

Bref, parcours d’enfer, plateau nourri, stars au départ, paysages de création du monde, aventure garantie, souvenirs inoubliables.

Petite galerie souvenir ci-dessous, après les signatures, avec Alain Rossignol sur la fabuleuse course de 2017 !

 

concurrents@africarace.com
Tél. : +33 640 628 603

Toutes les informations sur le Site :
www.theracetodakar.com

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Alain Rossignol-Jorge Cunha-Captain Nowhere. DAKARDANTAN

 

LA GALERIE PHOTO DE MESSIEURS ROSSIGNOL & CUNHA EN 2017…

ON EST TOUT PETIT ICI…

 

MOI JE SUIS UNE LIBELLULE QUI SAUTE DE BOSSE EN BOSSE

 

MOI JE SUIS UN GROS TAUREAU QUI FONCE DANS LE TAS… DE SABLE !

 

CE QUE L’ON APPELLE UN OCÉAN DE DUNES

 

QUAND ON JARDINE IL FAUT D’ABORD CREUSER…

 

FASTOCHE L’AFRIQUE…

 

FASTOCHE, ENFIN PAS TOUS LES JOURS…

 

CETTE DUNE JE L’AI DANS LE NEZ…

 

GAFFE, ICI LES FLICS SONT EN AVION…

 

VU SOUS CET ANGLE, L’AFRIQUE EST SUBLIME

 

MOI JE ME PRENDS POUR MARC MARQUEZ

 

QUELS CONS CES MOTARDS AVEC SEULEMENT DEUX ROUES…

 

MANQUE LE BRUIT ET LA FUREUR MAIS LE GARAGE EST BIEN DÉCORÉ

 

VAISSEAUX DU DÉSERT ET CANOTS DU DÉSERT

 

LE PHOTOGRAPHE SE PREND POUR UN TORERO…

 

LUMIÈRE RASANTE DU MATIN, MAGIE DE LA PHOTO, ‘CHIERIE’ POUR LE ‘TARMO’

 

FAUT QU’ J’ASSURE ,ON ME FILME…

 

ET HOP,,. JE ME PRENDS POUR UNE GAZELLE

 

LE SABLE, J’AIME TELLEMENT ÇA QUE J’EN MANGE

 

SEE YOU NEXT YEAR !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Africa Race Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis