MOTOGP 2018 ET 2019 : DÉCISIONS DE LA COMMISSION GP.

ESSAIS OFFICIELS D’AVANT SAISON EN DIMINUTUION

Pardon lecteurs et lectrices, ce qui va suivre est ch… comme la pluie mais il ya un certain nombre de décisions qui vont modifier à terme la préparation des Motos.

Je vous en donne donc la substantifique moëlle…

Ces messieurs se sont réunis à Motegi au Japon, et ont entériné la demande de Dorna de limiter les jours d’essai officiels, ce qui coûte une blinde à Dorna et pas un centime d’entrée ni sur les spectateurs ni sur la TV.

Ezpeleta pour la Dorna, Duparc pour la FIM, Poncharal pour l’IRTA (International Road Racing Association), Tsubouchi pour le MSMA (les Constructeurs) ont donc décidé un certain nombre de mesures, applicables en 2018 ou en 2019.

En 2018, tous les pilotes devront être équipés (c’était déjà le cas en MotoGP) d’une combinaison avec système Air Bag.

AIR BAG, UNE VRAIE SÉCURITÉ

En ce qui concerne la mise au point des cadres de Moto2 avec le nouveau moteur Triumph, et c’est possible dès 2018, chaque constructeur de châssis (et non chaque team participant au Moto2 en 2019) a le droit de tester l’ensemble cadre/moteur durant dix jours.

Ces tests peuvent être faits par tous les pilotes voulus, leur nombre n’est pas limité.

En ce qui concerne les pilotes qui courent en wild card, il est précisé qu’ils n’ont droit qu’à trois moteurs sur l’année, et que ces moteurs et leur électronique doivent être rigoureusement identiques à ceux des motos officielles de la marque sur laquelle ils courent.

MIKA KALLIO,WILD CARD FRÉQUENT CHEZ KTM

 

On comprend ici qu’il eut été tentant de profiter d’un pilote en wild card pour tester une évolution moteur, ce qui est interdit pour les usines…

En ce qui concerne les essais officiels ou privés.

Pas de changement en 2018, on commence par deux jours après Valence 2017, trois sessions de trois jours dans les pays lointains (dits hors d’Europe) avant les GP.

VALENCE, FIN ET DÉBUT DE SAISON

On pourra aussi rouler un lundi après un GP.

Pour les essais privés, on est toujours sur le schéma de cinq jours par team avec les pilotes titulaires.

Sur ces cinq jours, trois seront autorisés sur des circuits où le GP n’a pas encore eu lieu, deux après le GP.

Aucun essai ne peut avoir lieu sur un circuit dans les 14 jours qui précèdent le GP sur le même circuit.

Pas d’essais autorisés durant le break d’été, entre le 16 juillet et le 2 août 2018.

Je ne vous colle pas toutes les décisions dans le détail, seulement ce qui me paraît important, pour ceux qui veulent tout, voici le lien :

http://www.fim-live.com/en/sport/regulations-and-documents/grand-prix/

En 2019, des changements, Dorna va économiser ses sous…

Il n’y aura plus que deux sessions de trois jours hors d’Europe avant le premier GP, au lieu de trois.

Les teams vont aussi économiser des sous, ils paient un certain nombre de choses durant ces essais officiels.

DORNA VEUT GARDER SES SOUS

En revanche, les pilotes et les ingés vont râler car sur neuf jours au total, avec souvent un peu de pluie par ci par là,  ils n’arrivent déjà pas à tester tout le matos.

Avec six jours, ce sera encore pire et comme le développement est interdit en cours de saison pour les teams majeurs, on va encore avoir des surprises…

Pour les essais privés où là les teams paient tout, on leur laisse leurs cinq jours… Cela dit, deux de ces jours d’essais privés devront être accomplis entre Valence (18 novembre 2018)  et le 30 novembre !

Les trois autres se font où l’on veut mais sur pas un circuit dans les 14 jours qui précèdent le GP qui va s’y dérouler.

Il n’y aura que trois wild cards possibles par constructeur, six s’il ya des équipes satellites.

Et on ne pourra pas engager un pilote en wild card sur deux GP consécutifs.

Bon, pardon, c’est le sujet le moins sexy de l’année, mais ça permet de voir les fluctuations à venir du règlement, c’est important.

Plus rigolo, voici le Calendrier 2018 du MotoGP, où l’on constate que le ‘Gd. Prix d’Angleterre’ aura bien lieu mais il n’est toujours pas attribué…
Et qu’il ya aura 19 GP au lieu de 18.

18 mars Qatar Losail
8 avril Argentine Termas de Río Hondo
22 avril Amériques Austin
6 mai Espagne Jerez
20 mai France Le Mans
3 juin  Italie Mugello
17 juin Catalogne Barcelone
1er juillet  Pays-Bas Assen
15 juillet  Allemagne Sachsenring
5 août République Tchèque Brno
12 août Autriche Red Bull Ring
26 août  Grande-Bretagne Circuit à confirmer
9 septembre St. Marin Misano
23 septembre Aragón MotorLand Aragón
7 octobre Thaïlande Buriram
21 octobre Japon Motegi
28 octobre Australie Phillip Island
4 novembre Malaisie Sepang
18 novembre Valence Valence

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MotoGP

Africa Race Sport

About Author

jeanlouis