LA CÉRÉMONIE D’ADIEU À CHRISTIAN LELIARD AURA LIEU JEUDI À OZOIR LA FERRIÈRE.

Voici les informations sur la partie publique des obsèques de Christian Leliard.

Il y aura une cérémonie d’adieu ouverte au public jeudi 19 octobre à l’ancien cimetière d’Ozoir la Ferrière, rue Auguste Hubier.

Cet hommage se déroulera à partir de 10 h 30.

Ensuite la famille demande l’intimité pour la suite des obsèques.

Ce que tout le monde peut comprendre.

J’ai vu que son amie Florence Cotar a monté un groupe de soutien financier à sa famille, qui en effet est un peu dans le besoin, voilà le lien, vous y verrez les noms des donateurs, le monde de la moto n’oublie pas ses héros.

Le lien :
https://www.leetchi.com/c/obseques-de-sylvaine-le-liard

Enfin, la FFM. m’a demandé  d’ajouter les infos suivantes à ce qu’AutonewsInfo a publié le lendemain de la mort de Christian, ce que je fais bien volontiers.

« Après sa carrière de pilote, Christian Leliard avait été durant une période promoteur dans le sport moto. A ce titre, il avait été l’organisateur en 1992 de l’unique Gd.-Prix de France de vitesse organisé à Magny-cours. C’était également le premier Gd. Prix « nouvelle formule » avec la DORNA comme promoteur (et Bernie Ecclestone cette année-là). Christian a également été cette même année celui qui a initié Jean Michel Bayle à la vitesse en mettant en place une structure qui a permis au héros du motocross français de participer à ce Grand-Prix 250. Enfin et surtout, Christian restera celui qui a contribué à lancer la filière vitesse en France en mettant en place avec la FFM. l’équipe de France espoir qui détectera  et sélectionnera cette année-là, Régis Laconi et Olivier Jacques, futur champion du monde. Les résultats financiers de ce Gd. Prix ne furent pas très bons et Christian se désengagea du sport moto assez rapidement »

La photo ci-dessus a été prise à l’issue de la sélection 1992 de l’Équipe de France de Vitesse. Bonne sélection d’ailleurs, Olivier Jacque a été Champion du Monde en 250 en 2000 et Régis Laconi est l’un des très rares pilotes français à avoir gagné en GP 500 (Valence 1999, pole et victoire). Régis  a aussi roulé en Superbike mondial, 173 courses, 7 pole positions, 11 victoires et 28 podiums.

Sur la photo, debout de gauche à droite : Jean-Pierre Mougin, Marc Fontan, Christian Leliard, Jacques Bolle et au premier rang Regis Laconi et Olivier Jacques.

Belle aventure, belle histoire, triste fin, le destin est parfois cruel.

Autonewsinfo dit un solennel au revoir au Champion, et exprime ses condoléances à sa famille et ses amis.

Salut l’artiste.


Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
FFM.-Elf

 

 

Moto Moto Divers Sport

About Author

jeanlouis