PLUIE ET BROUILLARD RUINENT LES ‘SIX HEURES DU FUJI’. PETIT SUCCÈS POUR TOYOTA

 

 

 

WEC-2017-  FUJI-La TOYOTA N°8 qui menait avant l’interruption définitive

 

La pluie et le brouillard ont ruinées le bon déroulement de ces Six Heures du Fuji, septième des neuf manches du Championnat du monde d’endurance WEC.

Épreuve qui s’est déroulée en majeure partie sous régime de safety car, mais essentiellement de DRAPEAUX ROUGES, la course étant stoppée à plusieurs reprises, avant de se terminer sous DRAPEAUX ROUGES, Yannick Dalmas – l’ancien quadruple vainqueur des ‘24 Heures du Mans’, qui pilote la voiture de sécurité, après plusieurs tentatives, estimant impossible de relancer l’épreuve, interrompue sous DRAPEAUX ROUGES.

 

WEC-2017-FUJI-  DRAPEAU-ROUGE, les voitures alignées dans la voie des stands

 

 

Au moment de l’interruption, la visibilité sur le Fuji Speedway ayant considérablement diminué à cause de l’épais brouillard, les voitures ont une nouvelle fois été stoppées et arrêtées en file indienne dans la ligne droite des stands, toujours sous régime de parc fermé, c’est la Toyota TS050, numéro 8, qui occupait le commandement de la course.

Porsche qui avait signé la pole et qui mène au Championnat du Monde, et qui se retirera à la fin de l’actuelle saison, n’avait aucune raison de prendre le moindre risque et avait donc sagement donné consignes à ses pilotes de jouer la prudence, se contentant d’empocher les bons précieux points des places d’honneur, laissant la joie de la victoire à son rival Toyota, sur ses terres et devant ses fans!

 

WEC 2017 FUJI – Pluie et brouillard au menu ce dimanche

 

C’est donc l’équipage formé du Suisse Sébastien Buemi, du Britannique Anthony Davidson et du Japonais Kazuki Nakajima qui triomphe et est déclaré vainqueur de cette manche Nipponne du mondial WEC 2017.

Le podium de cette ‘mini’ manche étant complété par la seconde Toyota, la N°7  du trio Mike Conway, José Maria Lopez et Kamui Kobayashi et par la première des Porsche 919, la N°1 de Neel Jani, Andrè Lotterer et Nick Tandy.

Victorieuse des deux premières épreuves de la saison d’abord à Silverstone, puis ensuite à Spa, l’équipe Toyota qui ce dimanche s’offre la victoire et le doublé, avait depuis été régulièrement devancée et battue par son rival Allemand, la firme Porsche, qui s’était imposée aux ’24 Heures du Mans’, puis au Nurburgring, à Mexico et à Austin au Texas.

 

WEC 2017 FUJI – Victoire en LMP2 pour la VAILLANTE REBELLION N°31

 

En LMP2, succès pour l’une des Vaillante Rebellion, la N°31 de Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal qui l’emporte en précédant l’Alpine A470 N°36 de Nicolas Lapierre, Gustvo Menezes et André Negrao. La troisième place, revenant à l’Oreca 07 N°38 du Jackie Chan que se partagent Thomas Laurent, Oliver Jarvis et Ho Pin Tung.

 


WEC 2017 FUJI – La FERRARI AF CORSE victorieuse en GTE PRO.

 

En GTE/Pro, la victoire revient à la Ferrari AF Corse N°51 du duo James Calado et Pier Gidi devant la Porsche 911 RSR N°91, de Frédéric Makowiecki et Richard Lietz. Podium complété par la deuxième Porsche, la N°92 de Kevin Estre et Michael Kristensen.

En GTEAm, triomphe pur Ferrari qui signe le doublé avec dans l’ordre, la N°54 de Spirit of Race confiée à Molina, Flohr, Castellacci, suivi de la N°61 du Team Clearwater de Mok, Sawa et Griffin.

 

John ROWBERG

Photos :
WEC et TEAMS

 

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles