POLE POUR PORSCHE AUX ‘SIX HEURES DU FUJI’ EN WEC.

 

 

 

WEC-2017-FUJI-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-en-pole

 

 

La paire que forme les Néo-Zélandais Earl Bamber et Brendon Hartley, décroche ce samedi la pole position des Six Heures du Fuji en Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Sur la piste mouillée du Fuji Speedway, le tandem Earl Bamber et Brendon Hartley  – qui est ègzlement èpaulè en course par Timo Bernhard -obtiennent leur deuxième pole position de l’année dans le Championnat du Monde d’Endurance WEC 2017.

Au volant de la Porsche 919 Hybrid, la N°2, les deux Néo-Zélandais réalisent une moyenne de 1’35 »160. A l’issue d’une séance de qualifications à suspense, ils devancent leurs compagnons d’écurie qui roulent avec la voiture-sœur, la N°1, de seulement… 0″071 seconde. Leur temps:  1’35.231

Le point supplémentaire ainsi marqué permet à l’équipage de la Porsche N°2 de porter son avance à 52 unités, alors que 77 peuvent encore être attribués sur les deux manches restantes pour 2017, celles de Shanghaï et de Bahreïn.

 


WEC 2017 FUJI – Les deux TOYOTA

 

Ce qui signifie qu’il leur suffit de terminer la course devant la Toyota N°8 de l’équipage Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, lors de la course ce dimanche pour remporter le titre mondial 2017 des pilotes.

Déception à domicile pour l’équipe Toyota Gazoo Racing dont les deux voitures ne s’élanceront seulement que des troisième et quatrième positions sur la grille de départ.

La TS050 HYBRID N°8 du trio Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, précèdant  avec 1’35.355, à 0.195, celle de Kamui Kobayashi, Mike Conway et Jose Maria Lopez, la N°7,  créditée elle de 1’36.630, à 1.470 de la pole et à 1.275 de la plus rapide des deux Toyota!

 

LA POLE POUR VAILLANTE REBELLION EN LMP2

WEC-2017-FUJI-La-VAILLANTE-REBELLION-N°13-en-pole-en-LMP2

 

Dans la catégorie LMP2, l’ORECA N°13 de l’écurie Suisse Vaillante Rebellion, signe sa première pole de la saison après une séance de qualifications très serrée.

Le Brésilien Nelson Piquet Juniorr donne tout d’abord le ton avant de céder le volant à son partenaire, le Danois David Heinemeier Hansson, qui consolide cet avantage. Le duo décroche ainsi la pole position avec une moyenne de 1’44 »196.


WEC 2017 FUJI -Les pilotes du Team REBELLION en pole en LMP2.

 

C’est une très belle journée pour l’équipe Suisse car l’autre Brésilien, Bruno Senna et le Français Julien Canal, au volant de la seconde Vaillante Rebellion, la N°31, rejoignent leurs compagnons d’écurie sur la première ligne de la catégorie LMP2 avec un chrono moyen de 1’44.925, à 0.729 de la pole

Pour l’instant nantis d’une avance de 20 points en tête du classement général provisoire du Trophée Endurance FIA des Pilotes LMP2, le Français Thomas Laurent et le Chinois Ho-pin Tung, se qualifient en troisième position avec 1’45.078.

Quatrième place pour l’Alpine A 470 de Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrao avec 1’45.927

.

WEC-2017-FUJI-La-PORSCHE-GT-PRO-N°91-en-pole

PORSCHE EN POLE EN GTE-PRO

 

En GTE-Pro, le Français Fred Makowiecki et l’Autrichien Richard Lietz ont offert la deuxième pole de l’année à la Porsche 911 RSR en mondial WEC.

Avec un chrono moyen de 1’47.577, le tandem de la Porsche N°91, devance la Ford GT des Britanniques Andy Priaulx et Harry Tincknell,, seconde en 1’48.018

La Ferrari 488 GTE du Team Clearwater Racing du trio Mok, Sawa, Griffin s’élancera en pole, elle, en GTE-Am avec un temps moyen de 1’49.408. Elle précède la Porsche 911 de l’équipe Proton-Dempsey et l’Aston Martin du trio Dalla Lana, Lauda et Pedro Lamy

.

 

John ROWBERG

Photos :WEC et TEAMS

GRILLE DE DÉPART

http://d24c1jjhvw5da9.cloudfront.net/fr/wp-content/uploads/sites/2/2017/10/90_Classification_Qualifying.pdf

FIA WEC

About Author

gilles