ÉNORME SUCCÈS POUR LA 25ème AUTOBROCANTE DE LOHÉAC

 

 

 

Enorme succès pour la 25ème Autobrocante de Lohéac.

Dans le calendrier des ‘amateurs éclairés’ d’automobile, la date incontournable pour cette grande fête de l’automobile qu’est l’autobrocante de Lohéac, c’est une date incontournable, annuellement toujours le premier week-end d’octobre.

Cette 25ème autobrocante de Lohéac, ne déroge bien entendu pas à la règle, avec les dates du 7 et 8 octobre.


Autobrocante 2017 – Jean RAGNOTTI et Michel HOMMELL -Photo Emmanuel LEROUX.

 

Cette année, Michel HOMMELL, le ‘ Maître ‘ des lieux, le grand patron de presse automobile qui a fait de ce ptit village Breton, un lieu mondialement connu, nous explique que… 550 « déballeurs » sont venus exposer leurs objets dans les allées qui jouxtent le fameux Manoir de l’automobile et des vieux métiers, un musée extraordinaire consacré aux sports mécaniques, qu’il a ouvert il y a plus de trente ans.

Le billet d’entrée pour l’autobrocante donnant, bien évidement droit à un accès illimité, de 9h à 19h le samedi ou le dimanche, voire pour les deux jours pour les détenteurs du précieux sésame week-end, autorisés de venir admirer cette fabuleuse collection.

 

Autobrocante 2017 – Laurence , responsable de la boutique ACO de Nantes devant un très joli stand vintage. Photo Emmanuel LEROUX.

 

Les marchands présents proposent de la pièce détachée d’époque ou en refabrication pour tout type d’autos et motos depuis les débuts de l’ère motorisé.

Autant dire qu’à Lohéac pendant ces deux jours, il y a des trésors à trouver pour qui sait les débusquer!

De l’avis général, il est rare de ne pas trouver la pièce convoitée et pour les plus patients parfois déçus, l’année suivante, comme par magie, la pièce est fréquemment bien là.

 


Autobrocante 2017 – Parade des ALPINE A310 V6 . – Photo Emmanuel LEROUX

 

Mais l’autobrocante, c’est aussi tous les ans, ègalement un rendez-vous, avec une auto mythique…

Cette 25ème édition fait la part belle à une ‘reine’, pour son quarantième anniversaire, l’Alpine A310 V6!

Dès sa sortie en compétition en 1977, la voiture bien née, fut sacrée Championne de France de rallycross, aux mains de Jean RAGNOTTI et Championne d’Europe , toujours de Rallycross, avec cette fois à son volant, l’Autrichien Herbert GRüNSTEIDL.

 


Autobrocante 2017 – Herbert GRÜNSTEIDL Champion d’Europe de Rallycross 1977 et Jean RAGNOTTI Champion de France de Rallycross 1977 chacun sur ALPINE A310 V6 – Photo Emmanuel LEROUX.

 

Mais cette même année, cette ‘ptite Reine’ est aussi couronnée Championne de France des Rallye, avec Guy FREQUELIN, lequel rappelle et déclare dans son livre  » Pilote de ma vie  » aux éditions  CALMANN-LEVY:

« De toute ma carrière de pilote, si je devais n’en retenir qu’une voiture de compétition, ce serait cette Alpine A310 V6. »

En version civile, cette Alpine avait également fait des débuts fracassants dans les presse automobile. En effet, confiée au journaliste Gilles DUPRE, la voiture était en couverture d’Auto Hebdo avec une photo de Bernard ASSET, bien avant sa sortie officielle par la Régie RENAULT!

A l’époque, cela avait provoqué un tollé, mais pour les plus anciens d’entre vous, cette couverture reste certainement gravée dans vos mémoires…
Comme à son habitude, RENAULT CLASSIC  qui gère le patrimoine de la firme au losange, est venu avec trois Renault historiques, dont une Groupe 4 « client » préparée par les frères BOZIAN  (grands spécialistes à l’époque des moteurs ALPINE et RENAULT) et qui avaient fait leur réputation, en préparant des moteurs pour la Formue RENAULT France et Europe. Les deux autres A 310 étant des versions course Groupe 4 et 5.

 

Autobrocante 2017 – Jean RAGNOTTI à l’attaque avec l’ ALPINE A310 V6 Chamionne de France de Rallye 1977 aux mains de Guy FREQUELIN. – Photo Emmanuel LEROUX.

 

En démonstration sur le circuit asphalte de Lohéac, ‘ l’inusable, que dis-je… l’inoxydable Jean RAGNOTTI s’installait derrière le volant du bolide iconique de Guy FREQUELIN, tandis que son compére Alain SERPAGGI, pilotait lui, la fameuse Alpine préparée par les frères BOZIAN.

 

Autobrocante 2017 – Alain SERPAGGI en piste avec une ALPINE A310 V6 Groupe 4 client repréparée BOZIAN . – Photo Emmanuel LEROUX

 

Patrick HENRY, venu depuis sa Franche-Comté, pilote privé et grand collectionneur s’exhibant lui, avec une très belle ALPINE A310 V6 rouge, en version ‘groupe 4 client’ d’origine.

 


Autobrocante-2017-Patrick-HENRI-aux-volant-dune-très-rare-ALPINE-A310-V6-Groupe-4-client-entièrement-dorigine.-Seulement-7-sont-sorties-de-lusine-de-Dieppe-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

A la peine le samedi sur une piste sèche avec une version qui manquait de puissance face aux autos de RENAULT CLASSIC, Patrick se retrouve le dimanche sur une piste très humide avec une voiture beaucoup plus exploitable pour les mêmes raisons!

De ces versions ‘groupe 4 client’, seulement sept sont sorties de l’usine avec des pièces de compétition plus un arceau de sécurité et le moteur plus affuté, portè à environ 200 CV.

 


Autobrocante 2017 – Autonewsinfo.com toujours au coeur de l’évènement avec un travelling sur le circuit de Lohéac pendant la parade. – Photo Emmanuel LEROUX.

 

Pour la traditionnelle parade du dimanche, environ soixante-dix autos prenaient la piste dans un concert de klaxons, pour le plus grand plaisir d’un public, au fil des ans, toujours plus nombreux.

 

Autobrocante – Le stand de la mythique marque de jante Française GOTTI avec Michèle et Jean-Luc CHAPOUTON – Photo Emmanuel LEROUX

 

GOTTI, le grand fabricant de jantes Français installè à La Roche de Glun près de Valence, était une nouvelle fois présent sur les terres Bretonnes. En plus de leur gamme de refabrication des modèles historiques, une jante plus dans l’air du temps pour les voitures modernes, est maintenant disponible en 19 pouces.

Pour cette très belle 25ème édition de l’Autobrocante, la fréquentation est, on l’a dit, toujours en hausse. Il y avait samedi, dès l’ouverture des portes à 9h00, une queue interminable pour pouvoir profiter des bonnes affaires des 550 stands des marchands présents!

Premiers arrivés, premiers servis!

 


Autobrocante 2017 -Guy et Claudette au premier plan , Paule et Marcel au second plan , à la Crèperie du Musée. – Photo Emmanuel LEROUX

 

Et en plus, on vient souvent de plus en plus loin pour cette grande fête de l’automobile, à l’image de ces deux couples de retraités venus de … Moissac, près de Toulouse, dans le Tarn et Garonne. Marcel, qui est marié à Paule, est un collectionneur dans l’âme depuis qu’il s’est occupé de quarante véhicules pendant son service militaire en Algérie.

Devenu dans le civil, patron plâtrier avec vingt-sept ouvriers, il sest constitué une jolie ‘ptite collection’, avec une camionnette CITROËN  B14 et datant de 1927, une CITROËN Rosalie berline de 1935, une CITROËN Traction de 1937 (son année de naissance), sans oublier une RENAULT 4 CV de 1953 et enfin une CITROËN 2CV de 1971.

L’entretien de ses autos était confié à un certain Guy, garagiste de son état, marié avec Claudette.

Au départ à la retraite de Guy, les liens tissés depuis de très longues années se sont renforcés, d’autant plus que les deux femmes travaillaient dans le même hôpital.

Avec leur accent qui chante, ils nous expliquent que cela faisait très longtemps qu’ils souhaitaient venir, ayant entendu beaucoup de bien de cette manifestation.

Et pour une première, Guy qui restaure quelques autos pour son propre compte, nous confiait:

« Mieux que Lohéac, c’est pas possible », en promettant de revenir l’année prochaine avec un très grand plaisir.

 


Autobrocante-2017-Joêl-LAPLACETTE-présente-les-autos-de-la-vente-aux-enchère-Ici-une-tès-belle-M3-EVOLUTION.-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Durant le week-end, en marge de la manifestation, avait également lieu une vente aux enchères d’une trentaine d’autos, présenté par Joël LAPLACETTE, qui est aussi l’organisateur du prestigieux Concours d’Elégance de la Baule.

Et dimanche soir à la fermeture, et comme toutes les éditions depuis 25 ans, le public encore une fois toujours plus nombreux, est reparti visiblement heureux du village de Lohéac.

Texte et photos : Emmanuel LEROUX

 


Autobrocante 2017 -Les anciens mécaniciens de course Michel MALLIER et Daniel CHAMPION pose avec Jean RAGNOTTI devant l’ ALPINE A310 V6 Groupe 5. – Photo Emmanuel LEROUX.

Salons

About Author

gilles