AU CŒUR DE LA ‘FUN CUP’ À LÉDENON AVEC LE TEAM DÉFI PERFORMANCE.

 

Lédenon, course à guichet fermé avec 5 Coxs
pour le Team Défi Performance !

FUN Cup 2017 – LEDENON, la 405 à la sortie du virage du pont.

 

Après trois podiums en juillet pour les trois Coxs engagées aux ’25 Heures de Spa Francorchamps’, la course la plus longue au monde, (la 261 termine 8ème du général à sept tours du vainqueur et décroche la plus haute marche du podium des 39 Coxs Françaises, La 163 termine P29 du général et monte sur la seconde marche du podium des Coxs anglaises et la 218 termine sur la 3 ème marche des Coxs Italiennes avec une 56ème place au général), le Team Défi Performance retrouvait la piste et celle du circuit de Ledenon

pour l’avant dernière manche du Championnat Français de Funcup.

 

 

Cinqunte-cinq VW Fun Cup (Coxs !) sont engagées pour cette édition, on ne peut que noter le succès de cette formule rondement menée par toute l’équipe M3 en charge des journées Fun Racing Cars qui regroupent les courses de Funcup et de Mitjet.

Petit rappel sur les caractéristiques d’une Cox, 175 cv, moteur Volkswagen Evo3, 205 km/h en vitesse de pointe pour les plus rapides. Les Coxs sont équipées de boîte de vitesses séquentielles Sadev, 5 rapports avec pour certaines, les palettes au volant.

Dès jeudi matin, les semi-remorques du Team Défi Performance prennent la route pour traverser la France avec à leur bord 5 Coxs.

 

Les 5 Coxs du Team défi performance ssu la pitlane

 

On retrouve le trio Ménard Julien, Amand Pascal, Susanna Julien sur la 405, aux couleurs de RSTRONIC Melun et Baticonfort, qui a été entièrement refaite après sa mésaventure aux dernières 12 heures de Magny-cours en juin dernier.

Sur la 261, aux couleurs de COFIGEX, un autre trio bien connu également de la Funcup, Olivier Parigi, Jérôme Da Costa et Cédric Alonso.

La 60 aux couleurs du champagne GASMAR et du Site LES ENJOLIVEUSES (l’automobile vue par les femmes) est pilotée par le frangin Susanna, Bruno, accompagné de Pierre Langlois et de Jean Mouzen.

La 181 qui arbore les couleurs d’AutoNewsInfo et d’ELLIP6 est composée de deux paires de pilotes, Jean Michel et Damien Porcheron, Didier et Nicolas Jacquier.

Sur la 218, on retrouve d’autres habitués du Team Défi Performance, Franck Dezoteux, Pierre Coulange et Alban Parriau.

Les essais libres du vendredi après-midi débutent à 16h00 pour une durée de 1 heure 45 minutes sous le chaud soleil Gardois!

La 405 reprend ses marques et décroche la pôle des essais libres en 1’’39.541 juste devant la 888 d’AC Motorsport et la 219 de TFE. La 261 ne démérite pas et se place 12ème de ces essais libres avec un temps de 1’’41.186. La 218 se place en 25ème position avec un chrono de 1’’42.519. La 181 et la 60 sont dans la deuxième moitié du tableau avec des temps respectifs de 1’’42.955 et 1’’43.786.

Dès la fin des essais libres, les Coxs sont nettoyées, les autocollants des sponsors officiels sont positionnés sur les carrosseries, les Coxs sont donc prêtes pour les essais chronométrés du samedi.

 

Nettoyage-de-la-218

préparation-de-la-181-aux-couleurs-d’AutoNewsInfo

 

Samedi matin, le terrain de jeu est laissé aux Mitjet 2L, de quoi préparer sereinement les Coxs pour la séance d’essais chronométrés de l’après-midi.

14h00, les feux sont verts dans la pit-lane, la séance d’essais chronométrés débute sur le sec, et comme à son habitude, Julien Ménard sort le premier en piste à bord de la 405 pour être tout de suite dans le bain!

A nouveau, il aura eu raison de la pluie qui s’invite rapidement aux festivités, en décrochant une honorable deuxième place, juste derrière la 280 et juste devant la 289, deux Coxs du Team By Milo.

La 218 et la 181 décrochent respectivement les 12 et 13ème places, avec des temps de 1’’58.382 et 1’’59.878.

La 261 et la 60, restent dans le premier tableau et se placent P21 et P26.

17h30, la séance officielle des essais chronométrés est terminée, les Coxs rentrent aux stands.

Samedi soir, Dernière vérification pour la course de sept heures (deux fois 3h30 avec pose repas pour tout le monde), les mécanos s’affairent autour des Coxs, tout est inspecté, tout est en ordre et rien n’est laissé au hasard, dans cette préparation minutieuse.

Comme pour toutes les courses, tout est fait pour que les Coxs du Team, rejoignent le drapeau à damier, sans aucune panne mécanique. C’est sans compter sur les pannes d’essence ! Et oui, cela arrive même aux meilleurs et sans compter sur les incidents de course !

 

Quelques-minutes-avant-la-mise-en-prégrille

 

Dimanche matin 8h30, les pilotes qui prennent le départ sont attachés dans les baquets, les 55 Coxs sont appelées pour la mise en pré-grille sur cette ligne droite des stands atypique, car à Lédenon, la ligne droite se trouve en montée, suivie du triple gauche en descente.

Cette lourde tâche incombe à Julien Ménard pour la 405 (mais c’est sa spécialité), à Olivier Parigi sur la 60, à Damien Porcheron sur la 181, à Alban Parriau sur la 218 et à Bruno Susanna sur la 60.

 

La-60-et-la-261 en place pour le départ-

La 218-quelques-minutes-avant-le-départ-de-la-course-1

la 405 P2 au départ de la course 2

 

8 h 55, le tour de formation est lancé, 9 h 00 le départ est donné. Pour les cinq Coxs du Team Défi, le premier tour se déroule sans problème au milieu des 50 autres Coxs !

9h14, la 181 réalise son meilleur temps de la course 1 en 1’’40.778.

9h20, la 405 est déjà en tête après avoir réalisé son meilleur temps, trois minutes plus tôt en 1’’38’392!

9h31, la 261 rentre aux stands suite à un choc arrière avec un autre concurrent, gros choc car les mécanos, sont dans l’obligation de souder un longeron du châssis. On note un peu de casse au niveau de la carrosserie en fibre de verre, le triangle et les rotules sont vérifiés, rien n’est cassé, la 261 reprend la piste 11 minutes plus tard.

 

 

premier relais pour la 218 course 1

9 h 41, premier relais pour la 218, le pilote sortant informe les mécanos qu’il y a eu un choc en course.

Ceux-ci vérifient le train arrière, le moyeu est légèrement tordu. Le relais permet également aux mécanos de vérifier et d’ajuster les pressions, de nettoyer le pare-brise et de vérifier les bas de caisse.

 

Premier relais pour la 405

 

9h55, premier safety pour 4 tours de circuit.

Pour ce format de course, au contraire des ’25 Heures de Spa’ notamment, le temps de passage aux pompes n’est pas imposé par le règlement, il est donc important pour les responsables des relais dans chaque team de faire rentrer les Coxs notamment selon la disponibilité de la zone de ravitaillement pour ne pas perdre de temps inutilement mais attention aux éventuelles pannes d’essence en course!

À noter que l’on ne peut pas mettre plus de quarante-deux litres de SP98 à chaque ravitaillement. Pour cette course de Lédenon, c’est Freddy et Nelly Susanna, qui assurent parfaitement cette gestion des relais.

10 h 55, la 60 réalisent son meilleur chrono en 1’’40.946.

La deuxième partie de la course 1 se passe sans problème pour les Coxs du Team Défi Performance.

La 405 termine sur la 3ème marche du podium et réalise le meilleur temps en course des 55 Funcup présentes. Les autres places du podium sont prises par la 280 (P1) du team By Milo et par la 888 (P2) de chez AC motorsport.

La 181 termine en 18ème position, alors que la 218 pointe en 23ème position. La 60 et la 261 sont dans le deuxième tableau, respectivement P38 et P41.

Pose repas très courte pour les pilotes du team, notamment pour ceux qui prennent le départ de la course 2. La restauration se fait conjointement avec le Team SKRacing.

 

 

Pose-repas-chez-nos-confrères du SKRACING

 

13 h 30, nouvelle mise en grille pour la course 2. Au jeu du tirage au sort, on retrouve la 218 en pôle, suivie de la 405 qui est P3. La 181 est en septième ligne, la 261 est 25ème suivie de la 60.

 

Derniers conseils pour le pilote de la 181 avant le départ de la course 2

 

14 h 00 le départ est donné.

La 405 réalise son meilleur temps dès le 3ème tour en 1’’39.699 (pour cette course 2 c’est la 888 de chez AC motorsport, qui a le meilleur en course en 1’’38.318).

La 405 écope quelques tours plus tard d’un stop and go de … cinq minutes pour non-respect, de la ligne de course au moment où elle se fait doubler sous drapeau jaune (ce qui est strictement interdit) par un autre concurrent! Désabusés, mais nul n’est censé ignorer la loi, les pilotes s’en remettent à cette décision de la direction de course, mais en ayant perdu toute motivation de performer…

La 261 alors P8, grâce notamment à un relais effectué sous safety car, voit toutes ses chances de rester dans le Top 10, s’envoler suite à une crevaison lente qui l’oblige à rentrer prématurément aux stands pour changer la roue.

La fin de course approche, aucun souci côté météo, le soleil domine le toboggan Nîmois, la 181 a assuré cette course 2 et termine en 10ème position. La 218 est 28ème, la 261 et la 60 se suivent, P34 et P35.

Le podium de cette course 2, est constitué de la 888 de chez AC Motorsport (P1), de la 280 du team By Milo (P2) et de la 400 de chez DN’S Racing (P3).

Dernière ligne droite pour cette saison 2017, le Team Défi Performance a moins de trois semaines pour préparer les Coxs pour la dernière course de la saison sur le mythique circuit de Nogaro dans le Gers.

Si l’envie ou le besoin vous prend de devenir le temps d’un weekend un gentleman driver sur l’une de ses magnifiques Fun Cup (ou en semaine, le team Défi Performance organise également des journées de roulage et de découverte), n’hésitez pas à contacter François GRÉMY au 06 84 75 87 25.

 

Thomas BERGER

Photos :
LEEVAY TSANG et  Thibault MESSIAEN

 

Fun Cup

About Author

gilles