EN VdeV, VICTOIRE A MAGNY COURS POUR LA FERRARI VISIOM EN GT ET LA LIGIER GRAFF EN LMP3

 

 

  

Jour pluvieux, jour heureux dimanche à Magny-Cours

 

La météo peu clémente de cette dernière journée du meeting VdeV Endurance Series, sur le Circuit de Nevers – Magny-Cours ne refroidit pas les ardeurs des concurrents qui nous offrent, comme toujours, un spectacle grandiose. Véritables funambules sur une piste particulièrement délicate, ils font de cette dernière escale française un gros succès apprécié des fans du VdeV.

 

4 Heures Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV VdeV

VdeV-2017-MAGNY-COURS-Le-dèpart-des-LMP3

LMP / PFV : Le Graff ouvre son palmarès 2017 !

 

Leader du Championnat grâce à une régularité sans faille et une moisson de podiums depuis le coup d’envoi de la saison à Barcelone, l’écurie Graff s’invite enfin sur la plus haute marche du podium.

Un succès signé par le trio, Eric Trouillet, Franck Gauvin et Rémy Deguffroy, tous trois associés à bord de la Ligier JS P3 N°39. L’équipage pointait en tête à l’issue de la troisième heure et soigna sa fin de course pour devancer de deux tours la Norma M30 N°9 du Duqueine Engineering de la paire, Légeret-Panciatici qui dut composer avec douze passages de handicap par la voie des stands.

 


VdeV-2017-MAGNY-COURS-  La LIGIER du GRAFF victorieuse

 

Longtemps prétendante à la victoire, la Ligier N°93 DU Team N’Race de Fontaine, Decultot, Perroy échoue au pied du podium, derrière la seconde Norma, la N°8 du Duqueine Engineering, celle d l’équipage composé de de Borga et Enqvist (11 passages handicap) qui l’en priva dans le dernier tour, mais devant la N°20 du DB Autosport des polemen, le trio Foubert, Wolff, Maulini qui menait les débats à l’issue de la première heure.

Autre meneuse, la Ligier N°7 de chez Wintec de Denis, Héry, Clairay qui termine en huitième position, derrière la Ligier N°33 de l’écurie Polonaise Inter Europol Competition de Scheuschner et Bourgois, pas épargnée par la mécanique, à l’image de la voiture-sœur, la N°22 de Smiechowski et Still et la Ligier N°4 du Cool Racing by GPC de Coigny et Zollinger, bien remontée en fin de course.

DEMJ remporte enfin le PFV avec la Renault RS. 01 Trophy, la N°16 de Sarrailh, Mugelli et Crapiz.

 


VdeV 2017 – MAGNY COURS La FERRARI de l’èquipe VISIOM 1ère en GT.j

GT / Tourisme : La Ferrari Visiom au finish

 

Troisième succès consécutif en GTV1 pour la Ferrari 488 GT3 N°1 de l’èquipe Visiom, de Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet. Les Champions en titre, ont eu la vie dure face à la Ferrari 458 GT3 N°44 du CMR de Mouez, Loger et Reymond qui mena superbement les débats sous la pluie, parvenant même à accéder au Top 5 du général.

Grâce à ce succès, l’Italienne abordera en leader et avec une certaine avance la finale d’Estoril, le mois prochain.

La Lamborghini Huracan GT3 N°46 d’AB Sport Auto accroche pour sa part le podium, dont elle prive la Renault RS. 01 VdeV-AB Sport Auto de Van de Vyver et Thybaud.

 


VdeV-2017-MAGNY-COURS-La-SF TC17 V8 N°99

 

En S1, victoire de la SF TC17 V8 N°99 de Zacchia- Pourquie, la voiture développée et préparée par l’ingènieur Hugues Baude et son équipe de Solution F à Venelles au nord d’Aix en Provence et qui fit preuve d’une incroyable rapidité, la seconde voiture, la N°96 du trio Charriol, Faure, Cochet pointant un temps en tête.

Challenge Endurance VHC VdeV – Course 1 : Patrice Lafargue souverain

VdeV-2017-MAGNY-COURS-la-LOLA-en-VHC-de-LAFFARGUE

 

Premiers en piste en cette journée dominicale, les concurrents du VHC prennent la piste sur un asphalte détrempé. Après avoir bénéficié d’un tour de reconnaissance, le départ est donné et d’entrée, la lutte fait rage aux avant-postes entre Paul – le poleman – et Patrice Lafargue, tous deux au volant de Lola T298 Chateaux Sport Auto.

Après une intervention du Safety Car, la lutte reprend, mais une avarie mécanique contraint le premier à rétrograder au classement.

Le père l’emporte ainsi, le fils concluant tout de même son parcours sur la deuxième marche du podium des prototypes, devant la Lucchini BMW 3L TA Auto Sport de Frédéric Da Rocha.

Intercalés entre les deux premiers figurent les deux premiers du GT, à savoir la De Tomaso Pantera RC Formula de Pedraza et Capillaire et la Porsche 911 3.0 RSR Polybaie de Bernard Moreau.

Le podium ètant complété par la Corvette Paris Londres Automobile de Rajon et Guillaume Schmit.

Dans le clan de la Ferdinand Cup, la Porsche 944 S2 de Enout – Simon, remporte un troisième succès devant la Porsche 911 3.0 RS de Laga – Dro et la Porsche 944 S2 de Boidron – Plowiecki.

 

Challenge Endurance VHC V de V – Course 2 : La revanche de Da Rocha

 

Observateur dimanche matin, sous la pluie, de la domination des Lola Chateaux Sport Auto, Frédéric Da Rocha et sa Lucchini BMW 3L retournaient la situation en leur faveur.

La lutte fut somptueuse en début de course avec Paul Lafargue, mais la Lola T298 coupait la ligne d’arrivée avec 1’42’’ de retard en raison d’une légère avarie technique.

Marc Alloend-Bessand complètant le tiercé de tête à bord de sa Elva MK8 préparée par Meca Moteur. Son équipier Yann Calvez, sur la même auto, fut moins en réussite, piégé par du liquide de refroidissement répandu sur la piste, à l’instar de la De Tomaso Pantera RC Formula qui avait précédemment remporté le GT.

La victoire de la catégorie revenait cette fois à Bernard Moreau qui imposait sa Porsche 911 3.0 RSR devant la Ford GT 40 A.R.A. Engineering d’Alain Bazard et l’Austin Healey 100-4 de José et Jérémy Da Rocha.

En Ferdinand Cup, quatrième victoire de la Porsche 944 S2 de Enout – Simon qui précèdait la Porsche 911 3.0 RS de Laga – Boidron.

 

 

Challenge Monoplace V de V – Course 3 : Müller-Crepon en orbite

VdeV-2017-MÜLLER-CREPON

 

La montée en puissance de Moritz Müller-Crepon se confirme encore. Le pilote Heuri Rennwagen, victorieux la veille samedi sur le sec et auteur de la pole position, dominait une nouvelle fois les débats et menait de bout en bout, s’affirmant désormais comme le dauphin de Gilles Hériau de Formula Motorsport, avant la finale du Challenge, dans un mois, à Estoril.

Le leader du Championnat, pour sa part, marquait de gros points en se hissant sur la plus haute marche du podium après avoir mené en début de course.

Il terminait derrière Diego Bertonelli du TS Corse, qui avait pris le meilleur au ciquième tour, et devant Pierre-Alexandre Jean de RC Formula.

Laurents Hörr du Dütt Motorsport, parti huitième, achevait sa remontée en cinquième position et précèdait Hugo Carini d’Hervé David Racing et Alexis Carmes du Lamo Racing Car.

Invaincu ce week-end sur ses terres hexagonales, « Lebreton » de Formula Motorsport, l’emportait quant à lui en Gentleman, face à l’Italien Pietro Peccenini du TS Corse, qui ne l’aura jamais lâché.

Et pour reprendre un scénario bien connu en cette étape Nivernaise, Grégory Choukroun du Lamo Racing Car, complètait le podium.

 

 

Stéphane ENOUT

Photos : Hugues LAROCHE et Maurice CAMUS

 

V de V

About Author

gilles