QUEL AVENIR POUR L’ÉQUIPE TOYOTA EN MONDIAL D’ENDURANCE WEC. ? STOP OU… ENCORE ?

 

 

Vas savoir Charles…

Alors que ce week-end se déroule la manche Japonaise du Championnat du monde d’endurance WEC de la FIA, l’équipe Nippone  Toyota Gazoo qui n’ plus triompher depuis la manche Belge disputée à Spa en mai dernier, avec l’équipage composé de Sébastien Buemi, d’Anthony Davidson et de Kazuki Nakajima. Toyota signant même le doublé, avec la paire formée de Mike Conway et de Kamui Kobayashi, Toyota qui espère bien battre enfin à nouveau l’écurie Allemande Porsche chez elle à Fuji dimanche.

Mais actuellement, le sujet qui alimente toutes les conversations concernant la discipline qu’est l’endurance, concerne essentiellement la décision très attendue de la poursuite du programme de Toyota la saison prochaine…

En effet, à l’heure actuelle, bien malin qui pourrait prédire avec certitude ce que sera le programme 2018 du Team!

Car avec l’arrêt de la firme Porsche qui survient un an après celui d’Audi, pas sûr qu’en haut lieu chez Toyata, on est vraiment envie de poursuivre ‘aventure faute d’adversaires.

Selon ce qui se murmure au lointain Japon, les dirigeants de la marque Nipponne réfléchissent sérieusement.

Alors, Stop ou encore?

 

24-HEURES-DU-MANS-2017-TOYOTA-dècroche-la-pole-ce-jeudi-156-juin-Photo-Nicola-PALUDETTO

 

La décision finale ne devrait plus beaucoup tarder mais elle n’est pas forcément attendue en fin de semaine à Fuji, où se déroule la course 2017 du WEC.

Toute la question est de savoir si Toyota espère encore et toujours vaincre en Sarthe et inscrire enfin son nom au palmarès des 24 Heures du Mans

Mais vu les performances décevantes lors des dernières éditions, on estime  peut-être que la firme à plus à perdre qu’à gagner en poursuivant son engagement en WEC !

Car faute de concurrence au plus haut niveau après les retraits successifs d’Audi et de Porsche, il serait catastrophique de perdre une fois de plus et face à des équipes privées et notamment de la petite catégorie  prototype, celle des LMP2!!!

De plus il faudra s’inscrire sur un Championnat portant du printemps 2018  à … juin 2019, programme qui selon nos sources n’attire pas franchement, les Teams et les pilotes LMP2, tous très inquiets pour la recherche et la signature avec leurs sponsors sur deux années, les budgets étant souvent à ce niveau signés pour une saison.

C’est notamment le cas pour Alpine… l’équipe LMP2, Championne du monde en titre. A la direction de la maison mère, Renault, selon nos informations dignes de source, la décision serait déjà prise de stopper le programme WEC pour se concentrer essentiellement sur les 24 Heures du Mans, avec éventuellement un retour en Championnat d’Europe ELMS et le lancement d’un Challenge ou Trophée Alpine GT4.

 

24-HEURES du MANS-2017-TOYOTA bat la pole de 2016 ce dimanche 4 juin lors de la journée des essais preliminaires – Photo Thierry COULIBALY

 

Tout cela interpelle naturellement la direction de Toyota… surement inquiète du futur plateau 2018 du WEC.

Dont tout récemment, un pourtant grand défenseur de l’endurance, nous avait lâché:

« Le WEC va devenir un colosse aux pieds d’argile ! »

Ajoutant :

«  La seule évidence, l’unique certitude: Le Mans sera toujours une course reine, magique et mythique, la seule qu’il faut gagner en endurance. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY et Nicolas PALUDETTO

 

 

Evenements FIA WEC

About Author

gilles