FR NEC À HOCKENHEIM : UN DOUBLE POUR YE

 

 

Ye Yifei (Josef Kaufmann) est un espoir Chinois. Voire un espoir tout court. Champion de F4 France 2016, il a depuis décroché des podiums en FR NEC et en Eurocup. A Hockenheim, Ye s’est offert un hat-trick : deux poles et deux victoires. De quoi éclipser le titre de Michael Benyahia (R-Ace GP.)

LES ESSAIS

Sur un Hockenheim détrempé, Ye Yifei (Josef Kaufmann) décroche les deux poles. A chaque fois, Sasha Fenestraz (Josef Kaufmann) est le deuxième plus rapide.

COURSE 1

Richard Verschoor (MP Motorsport) dépose Fenestraz au feu vert. Le Français parvient à se dédoubler dans les premiers virages. Entre temps, Ye s’est échappé. Verschoor est alors aux prises avec Gabriel Aubry (R-Ace GP.) Le Français en fait trop. Une première erreur permet au débutant Logan Sargeant (R-Ace GP) de lui prendre la 4e place. A la deuxième, c’est cette fois Alex Vartanyan (Arden) qui s’infiltre.

Au terme d’une course menée de bout en bout, Ye s’impose devant Fenestraz et Verschoor. Sargeant et Vartanyan complètent le top 5.

COURSE 2

Fenestraz tente d’impressionner Ye au départ. Néanmoins, le Chinois lui claque la porte au nez. Vartanyan, lui, oublie Verschoor et Jarno Opmeer (MP Motorsport) avant d’atteindre la chicane. Le quintet est alors gelé. Le championnat, lui, se joue en milieu de peloton : 9e, Michael Benyahia (R-Ace GP) contient Gilles Magnus (R-Ace GP) ; de quoi garantir le titre au Marocain.

Ye double la mise et Fenestraz est de nouveau 2e. Vartanyan est 3e, devant les Néerlandais Opmeer et Verschoor.

Avec 163 points, Benyahia devient champion 2017 de FR NEC. Magnus est 2e, à 161 points. Bartlomiej Mirecki (BM Racing), 3e à 151 points. Ce fut une saison assez curieuse, avec cinq manches (dont trois sur quatre semaines) et une seule équipe, R-Ace GP, jouant vraiment le jeu. Pour 2018, la FR NEC nous promet un calendrier plus fourni et davantage de concurrents.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : FR NEC

Michael Benyahia, champion 2017 de FR NEC. Copyright : FR NEC

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE