LE PILOTE MERCEDES LEWIS HAMILTON REMPORTE LE GD. PRIX DU JAPON DE F1

 

 

 

 

DANS DES CONDITIONS DOUCES EN RESPECTANT UNE STRATÉGIE À UN ARRÊT  ET EN OPTANT POUR UNE COMBINAISON SUPER-TENDRES / TENDRES

UNE STRATÉGIE ALTERNATIVE PRIVILÉGIÉE PAR SON ÉQUIPIER  VALTTERI BOTTAS QUI TERMINE SUR LE PODIUM MALGRÉ UNE PÉNALITÉ

PRESQUE TOUS LES PILOTES NE S’ARRÊTENT QU’UNE FOIS SUR L’UN DES CIRCUITS LES PLUS EXIGEANTS DE LA SAISON POUR LES PNEUMATIQUES

 

A Suzuka, avec des températures de piste excédant 40°C, qui contrastent avec la fraîcheur rencontrée jusqu’à présent ce week-end, le pilote Mercedes Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Japon, depuis la pole position et en ne respectant qu’un arrêt aux stands.

Décrochant ainsi sa 61ème victoire en carrière, la 8ème cette saison et la 3ème à Suzuka, quittant le Japon avec désormais 59 points d’avance alors qu’il ne reste plus que quatre GP, sur le pilote Ferrari Sebastian Vettel, contraint rapidement (5ème tour) à l’abandon!

Ce choix stratégique d’un seul arrêt fut adopté par la majorité des concurrents, à l’exception de l’équipier de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, qui choisit de s’élancer avec les tendres afin d’effectuer un premier relais plus long pour compenser sa pénalité sur la grille.

Il fut imité par Kimi Räikkönen, pensionnaire de l’écurie Ferrari, mais le plus long run fut réalisé par les Renault, les dernières à regagner la voie des stands pour changer de pneumatiques.

 

En raison de ses longs et rapides enchaînements de virages, Suzuka demeure l’un des tracés les plus délicats pour la gomme. L’intervention de la voiture de sécurité et d’un Virtual Safety Car réduisit sensiblement la dégradation, ce qui permit d’allonger les relais.

Derrière Hamilton, les deux pilotes des Red Bull-Renault, le Hollandais Max Verstappen et l’Australien Daniel Riccardo, terminent sur le podium.

Le Top 5 étant complété par la deuxième Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas et par la Ferrari de son compatriote Kimi Räikkönen.

Ensuite, on ponte, les deux Force India-Mercedes du Français Esteban Ocon et du Mexicain Sergio Pèrez, suivi des deux Haas-Ferrari du Danois Kevin Magnussen et du Français Romain Grosjean. Felipe Massa se classant dixième avec l’unique Williams-Mercedes à franchir le damier.

 


F1-2017-GP du JAPON-61ème victoire-pour-HAMILTON

 

A l’arrivèe, Hamilton lâchait :

« Mon départ était bien, mais pas exceptionnel. J’ai un peu patiné, comme tout le monde je pense. Et j’ai immédiatement vu que Sebastian était derrière moi. Tout était sous contrôle donc, et puis j’ai soudainement vu Max Verstappen, apparaître dans mes rétros. A partir de là, j’ai surtout fait attention à bien gérer mon rythme et aussi mes pneumatiques. Ce fut une longue course, avec une piste plus chaude qu’en début de week-end. Je savais que les Ferrari et les Red Bull allaient être rapides, je faisais donc très attention à mes pneus. »

Et il précisait encore :

« C’est incroyable de voir où nous sommes aujourd’hui. J’étais impatient de me battre avec Seb ici, mais il a vraiment connu beaucoup de malchance. Dèsormais, en F1, la fiabilité est devenue primordiale, la vitesse en piste ne suffit plus. Et je pense que notre èquipe a montré, depuis plusieurs années, qu’elle était très expèrimentèe dans ce domaine. Mercedes est vraiment la meilleure équipe, et cela n’est possible que grâce au travail formidable accompli à l’usine et sur les circuits. Mais la course pour le titre n’est pas terminée, il reste encore 100 points à prendre. Je dois donc rester concentré et continuer à performer.»

 

Concernant les pneumatiques, Mario Isola, le responsable de la compétition automobile chez Pirelli, expliquait :

« Même si les températures ambiantes sur la piste furent légèrement plus importantes que les jours précédents, les deux mélanges se sont comportés conformément à nos prévisions. Le roulage limité en essais libres, dû aux drapeaux rouges et à la météo, ont contraint les teams à composer avec des données limitées pour définir leur stratégie avant la course, mais en dépit de ce paramètre, ainsi que de la sélection plus tendre qu’auparavant, la majorité des concurrents est parvenue à boucler le Grand Prix en ne respectant qu’un pit-stop. Quant aux pilotes qui s’élançaient plus en retrait sur la grille, ils ont été en mesure de profiter d’une stratégie alternative tendres / super-tendres pour remonter au classement. »

 

John ROWBERG

Photos : TEAMS et PIRELLI

 


F1-2017-  GP du JAPON-  Victoire d’HAMILTON devant VERSTAPPEN et RICCIARDO

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DU JAPON DE F1 2017

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) les 53 tours en 1’27’31”194

2 – Max Verstappen (Red Bull Renault) à 1″211

3 – Daniel Ricciardo (Red Bull Renault) à 9″679

4 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 10″580

5 – Kimi Räikkönen (Ferrari) à 32″622

6 – Esteban Ocon (Force India Mercedes) à 1’07″788

7 – Sergio Perez (Force India Mercedes) à 1’11″424

8 – Kevin Magnussen (Haas Ferrari) à 1’28″953

9 – Romain Grosjean (Haas Ferrari) à 1’29″883

10 – Felipe Massa (Williams Mercedes) à 1 tour

11 – Fernando Alonso (McLaren Honda) à 1 tour

12 – Jolyon Palmer (Renault) à 1 tour

13 – Pierre Gasly (Toro Rosso Renault) à 1 tour

14 – Stoffel Vandoorne (McLaren Honda) à 1 tour

15 – Pascal Wehrlein (Sauber Ferrari) à 2 tours

 

ABANDONS

46° tour: Lance Stroll

41° tour: Nico Hulkenberg

8° tour: Marcus Ericsson

5° tour: Sebastian Vettel

1° tour : Carlos Sainz

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMIONNAT DU MONDE DES PILOTES

 

1.Hamilton : 306 points -2.Vettel : 247 – 3.Bottas : 234 – 4.Ricciardo : 192 -5.Raikkonen : 148 -6.Verstappen : 111 – 7.Perez : 82 – 8.Ocon : 65 – 9.Sainz : 48 – 10.Hulkenberg : 34

F1

About Author

gilles