71ème POLE POUR LEWIS HAMILTON A SUZUKA AU GP DU JAPON

 

 

LEWIS HAMILTON DÉCROCHE LA POLE POSITION POUR MERCEDES ET PULVÉRISE LE RECORD DU TOUR DE SUZUKA AVEC LES SUPER-TENDRES

UNE STRATÉGIE ALTERNATIVE POUR LA FERRARI DE KIMI RÄIKKÖNEN ET LA MERCEDES DE VALTTERI BOTTAS QUI S’ÉLANCERONT  EN COURSE AVEC LES GOMMES TENDRES

SI LA PISTE DEMEURE SÈCHE ET QUE LES TEMPÉRATURES SONT DOUCES, DEUX PIT-STOPS SONT ATTENDUS POUR COUVRIR LES 53 TOURS DE COURSE

 


F1-2017-GP du JAPON- 71ème-pole-pour-HAMILTON

 

A Suzuka ce samedi, chaussé des pneumatiques super-tendres, le pilote Mercedes Lewis Hamilton s’empare de la pole position du Grand Prix du Japon, la 71ème de sa carrière et fait coup double, car il pulvérise le record du tour de la piste de Suzuka, détenu depuis 2006 par Michael Schumacher

Tout en signant enfin sa première pole à Suzuka !!!

Hamilton qui confiait :

« La journée a vraiment été incroyable, la voiture était fantastique au fil des tours. Je n’avais jamais trouvé un tel équilibre ici sur cette piste les années précédentes. C’est enfin arrivé, grâce à une voiture vraiment excellente. C’est la première fois ici que je décroche la pole, je commence à manquer d’opportunités pour signer ces premières poles. Je n’ai jamais eu cette vue depuis la pole. Nous avons travaillé dur pour y arriver. Et c’est vraiment génial de rouler avec une telle voiture ici. C’est même assez fou de passer aussi vite dans les courbes. J’espère que les monoplaces vont continuer dans cette voie. »

Hamilton et Sebastian Vettel, pensionnaire de l’écurie Ferrari, sont les seuls pilotes à franchir le cap de la Q1 avec les seuls mélanges tendres, tandis que leurs équipiers, Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen, privilégient une stratégie alternative en Q2.

Tous deux réalisent en effet leur meilleur chrono avec cette gomme, signifiant qu’ils s’élanceront avec en course, ce dimanche.

Bottas et Räikkönen figurent cependant parmi les concurrents qui écopent d’une pénalité et partiront hélas malheureusement par conséquent plus loin sur la grille (sixième et dixième).

Les conditions sèches rencontrées aujourd’hui au contraire de la veille pour les essais libres, devant se poursuivre dimanche, deux arrêts aux stands devraient constituer la stratégie optimale.

Une intervention de la voiture de sécurité peut néanmoins, comme parfois naturellement bouleverser les choix tactiques préalablement ètablis, comme nous en avons eu la démonstration en essais libres et en Q1 avec la présentation d’un drapeau rouge.

 

Mario Isola, le responsable de la compétition automobile chez Pirelli, nous explique:

« Le tour remarquable effectué par Hamilton, qui efface le record absolu du circuit de Suzuka, souligne les performances de la nouvelle génération de Formule 1, ainsi que des pneumatiques, et ce alors que les essais avaient été interrompus par la pluie ou les drapeaux rouges. La pole réalisée cette année est 3’’3 plus rapide qu’en 2016 et nous avons pu constater que les gommes se sont très bien comportées. »

Et il poursuit:

« Nous prévoyons deux pit-stops pour la majorité des concurrents car nous sommes sur un tracé parmi les plus exigeants en terme d’énergie déployée dans les pneumatiques. Nous avons d’ores et déjà pu observer différentes stratégies en qualifications, avec deux pilotes qui opteront pour un départ en tendres en raison de pénalités sur la grille. Ils pourront ainsi remonter au classement en effectuant un premier relais plus long que leurs rivaux directs.»

Avant de nous préciser:

« Le Grand Prix disputé la semaine passée en Malaisie en apporta la démonstration, il est tout à fait possible de décrocher un bon résultat en partant plus en retrait sur la grille. »

Comme le fit à Sepang, un certain Sèbastian Vettel, parti bon dernier et remonté jusqu’à une sensationnelle quatrième place à l’arrivée!

Coté Français, Esteban Ocon s’élancera de la troisième ligne avec son magnifique cinquième chrono, Romain Grosjean et le petit nouveau, Pierre Gasly,  cote à cote, depuis la septième ligne.

 

John ROWBERG

Photos : PIRELLI

F1-2017-GP-DU-JAPON-71ème-pole-pour-HAMILTON-devant-BOTTAS

LE CLASSEMENT DES ESSAIS QUALIFICATIFS

 

1      Lewis Hamilton    Mercedes, en 1’27.319s   

2      Sebastian Vettel  Ferrari, en 1’27.791, à  0.472

3      Daniel Ricciardo  Red Bull-Renault, en 1’28.306, à  0.987

4      Max Verstappen  Red Bull-Renault, en 1’28.332, à  1.013

5      Esteban Ocon      Force India-Mercedes, en 1’29.111, à 1.792

6      Valtteri Bottas     Mercedes, en 1’27.651, à 0.332 (pènalisè)

7      Sergio Perez Force India-Mercedes, en 1’29.260, à 1.941

8      Felipe Massa        Williams-Mercedes, en 1’29.480, à 2.161

9      Stoffel Vandoorne       McLaren-Honda, en  1’29.778, à 2.459

10   Kimi Raikkonen    Ferrari, en 1’28.498, à 1.179 (pénalisé)

11   Nico Hulkenberg  Renault, en 1’29.879, à  2.560

12   Kevin Magnussen Haas-Ferrari, en 1’29.972, à 2.653

13   Romain Grosjean        Haas-Ferrari, en 1’30.849, à 3.530

14   Pierre Gasly  Toro Rosso-Renault, en 1’31.317, à 3.998

15   Lance Stroll   Williams-Mercedes, en 1’31.409, à 4.090

16   Marcus Ericsson  Sauber-Ferrari, en 1’31.597, à 4.278

17   Pascal Wehrlein   Sauber-Ferrari, en 1’31.885, à 4.566

18   Jolyon Palmer Renault, en 1’30.022, à 2.703 (pénalisé)

19   Carlos Sainz Junior Toro Rosso-Renault, en 1’30.413, à 3.094 (pénalisé)

20   Fernando Alonso McLaren-Honda, en 1’30.687, à 3.368

F1

About Author

gilles