PEUGEOT QUITTE LE DAKAR ET NE REVIENDRA PAS AU MANS NI EN MONDIAL D’ENDURANCE WEC, LUI PRÉFÉRANT LE RALLYCROSS 

 

 

Ce n’est franchement pas une surprise!

On s’y attendait vraiment et ce depuis les retraits successifs des deux gèants, que sont les firmes Allemandes Audi et Porsche, qui en moins d’un an, depuis fin 2016 pour la marque aux anneaux d’Ingolstadt  et au terme de l’actuelle saison pour la marque de Sturttgart, se sont retirès du Championnat du monde d’endurance WEC crèè en 2012, laissant mais pour combien de temps, seul les Japonais de Toyota, se battrent pour la victoire dans la catègorie majeure, celle des gros prototypes LMP1!

C’est la raison pour laquelle l’annonce faite ‘ officiellement ‘ par les dirigeants de la maison Française Peugeot, n’a pas du tout surpris

Il suffit de décrypter ce que dit dans son communiqué, l’entreprise dont l’emblème est le lion?

« PEUGEOT va intensifier son engagement en Championnat du Monde de Rallycross WRX dès 2018 avec son ‘Ambassadeur’ Sébastien Loeb.

Champion du Monde par équipe en 2015, vice-champion en 2016, et alors que la compétition 2017 bat son plein, Peugeot Sport renforce son engagement en WRX. Ce choix est parfaitement en phase avec la stratégie de PEUGEOT. La présence de la PEUGEOT 208 se justifie pleinement dans un championnat spectaculaire et télégénique qui offre une visibilité internationale au savoir-faire de l’équipe Peugeot Sport. Les ambitions mondiales du WRX sont en ligne avec le plan de croissance commerciale de PEUGEOT hors Europe.

Le calendrier, dont les dates 2018 vont être dévoilées sous peu, balaie aujourd’hui 12 manches sur 3 continents. Peugeot Sport travaille en étroite collaboration avec le promoteur IMG afin d’ajouter de nouvelles dates sur les deux continents restants. Comme elle le fut à la création de ce championnat du Monde en 2014, la marque se tient prête à accompagner les évolutions en E-WRX dans le cadre de son plan technologique qui vise à proposer 80% des modèles en version électrifiée à l’horizon 2023. Sébastien Loeb poursuit l’aventure aux côtés des équipes de Peugeot Sport dans un championnat où la concurrence se renforce, rendant la compétition encore plus intense.»

 


Jean-Philippe-IMPARATO- PEUGEOT.

 

Et Jean-Philippe Imparato Directeur général de Peugeot, poursuit et précise encore:

« La marque veut s’engager dans un nouveau challenge avec l’idée d’accompagner notre propre transition énergétique mais aussi pour créer un lien fort et unique avec de nouveaux clients et la nouvelle génération. Le E-WRX répond parfaitement à cette stratégie. Notre ambassadeur Sébastien Loeb nous épaulera dans cette nouvelle aventure audacieuse. L’objectif de la saison 2018 sera de décrocher le titre. Pour cela nous renforçons les développements engagés par Peugeot Sport et étudions la gestion sportive assurée depuis 2014 par la famille Hansen. »

 

Lohéac RX 2017 – Sébastien LOEB et sa … eot 208 – photo Florian GAUDUCHEAU

 

Quant à Sébastien Loeb, lui, il enchaine et conclut:

« C’est une super opportunité de me lancer dans une nouvelle expérience ‘électrisante’ et d’être encore plus proche de mes fans avec le WRX. Je suis impatient de découvrir cette nouvelle frontière sportive ».

Autant de paroles qui laissent assurèment pas la place à un autre programme International au cours des prochaines annèes, Peugeot intensifiant donc des 2018 et au plus haut niveau du Rallycross mondial, son actuel engagement!

 

La 905 PEUGEOT Victorieuse au MANS en 1992 et 1993

 

 

On ne peut que le regretter, se souvenant,d’une part des performantes 905 Peugeot autrefois au début des années 90, avec deux victoires au Mans et les titres mondiaux dècrochèes en 1992 et 1993 et plus récemment des inoubliables 908 Peugeot, également victorieuses de la très prestigieuse épreuve Sarthoise en 2009.

 

La 908 PEUGEOT Victorieuse au MANS en 2009

 

Mais ainsi va la vie…

Décision qui faisait dire mais ‘OFF’ et sous couvert d’anonymat – à l’un des grands spècialistes du Mans et de l’univers de l’endurance, que pour lui, l’avenir du WEC ètait lon d’être assurè, nous lâchant même:

«  Le WEC est actuellement un colosse aux pieds d’argile! »

Chacun apprèciera et se fera sa propre opinion mais sans Audi, sans Porsche et maintenant plus que très probablement sans Peugeot, sans compter plusieurs Teams LMP2, tel Alpine, dont il se murmure en interne au sein du Groupe Renault, que 2017 restera la dernière année de présence en WEC, les GT parviendront-t-elles, à faire vivre ce Championnat du monde?

On ne peut que le souhaiter mais avec quel plateau et combien de voitures en piste? Les quatre marques actuellement en WEC – Aston Martin- Ford- Ferrari et Porsche – plus BMW qui a annoncé sa venue pour 2018, ne pouvant à elles seules, assurer le spectacle. Et le financement comme le faisaient Audi et Porsche!

Alors comme disait le regretté Jean Gabin:

«  Vas savoir Charles » 

A l’heure actuelle, une seule certitude, les 24 Heures du Mans, avec ou sans label mondial WEC, demeureront l’une des plus grandes courses du monde, de ce que l’on nomme ‘la triple couronne’, avec outre Le Mans, les 500 Miles d’Indianapolis et le Grand Prix de Monaco de Formule 1.

 

CLAP DE FIN EN RALLYE RAID AUSSI…

 

Concernant la discipline des Rallyes-raid, la décision de Peugeot, met là aussi fin au programme des 3008 DKR

Le Dakar 2018 sera l’ultime compètition où seront engagées les 3008 DKR Maxi de Stéphane Peterhansel, Sébastien Loeb, Cyril Despres et Carlos Sainz.

Le DG de Peugeot explique:

« Nous avons bien la ferme intention de le gagner une troisième fois en quatre participations. Comme de nous imposer au rallye du Maroc qui débute ce jeudi avec nos deux èquipages,Loeb-Elena et Sainz-Cruz. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY- Emmanuel LEROUX – Florian GAUDUCHEAU

 

PEUGEOT MISE SUR LE RALLYCROSS MONDIAL POUR L’AVENIR

LOHEAC-RX-Sébastien-LOEB-et-sa-PEUGEOR-208-Photo-Emmanuel-LEROUX

About Author

gilles