WSBK 2017 A MAGNY COURS : TRES BEAU DIMANCHE POUR CHAZ DAVIES, LUCAS MAHIAS ET JEREMY GUARNONI

 

DAVIES EN TÊTE DEVANT LES DEUX YAMAHA,BEAU SPECTACLE

On sait bien que quand l’adrénaline tombe, le pilote a le choix entre se traîner ou se faire mal.

Johnny Rea, trois fois champion du monde d’affilée, ce qui ne s’est jamais vu depuis la création du WSBK en 1988, parti huit à cause de cette idiotie d’inversion de grille, n’a pas forcé son talent, il a même été heurté par Laverty lors de sa chute et a du abandonner.

Hier, après son titre, tout le monde lui demandait si c’était vrai qu’il partirait chez Suzuki en MotoGP, marque qui en effet au fond du trou…

La réponse de Rea a été claire.

JOHNNY REA

Il roule chez Kawasaki où il a déjà signé pour l’an prochain, les nouvelles règles destinées à rendre le spectacle du WSBK plus combattif sont un vrai nouveau défi, et puis il a 31 ans, il prend un max de thunes chez Kawasaki et sait que le MotoGP lui offrirait des motos moins brillantes et beaucoup moins d’argent.

Voilà qui est extrêmement compréhensible, il a juste dit qu’après 2018 il verrait, mais entrer en MotoGP à 32 ans, alors que l’on est un héros en Angleterre, difficile…

LES YAMAHA EN GRANDE FORME

Du coup la baston espérée hier a eu lieu ce dimanche, entre Camier, parti en tête pour cause d’inversion de grille, les deux Yamaha de Lowes et Van der Mark, qui ont d’ailleurs vite pris la tête de course.

Puis, Chaz Davies, qui a totalement raté sa manche hier, parti de la onzième, a commencé par passer Sykes, qui finira sept.

Puis Davies vise évidemment les Yamaha, sachant qu’il peut reprendre un paquet de points perdus la veille derrière Sykes, il prend effectivement la tête dès le troisième tour et gagne la course devant Lowes et Van der Mark.

C’est la septième victoire de la saison pour Davies, qui n’est plus qu’à 8 points de Tom Sykes, le doublé Kawasaki en fin de saison n’est donc pas assuré…

En tous cas, cela fait un bien fou de voir les Yamaha si bien placées, même si de façon indubitable, l’année aura été écrasée par Rea, Sykes et Davies.

La suite des opérations sera donc intéressante, prochaine manche en Espagne et finale au Qatar, le « titre » de vice champion du monde est encore ouvert.

MAHIAS MENE DE NOUVEAU LE MONDIAL SSP

 

La veille, l’abonné aux titres du SSP le Turc Sofuoglu, a fait le meilleur temps mais est parti en high side, se blessant au point de ne pouvoir participer à la course français.

Superbe occasion pour Lucas Mahias de reprendre ses quatre points de retard sur le Turc au général mais en plus de se donner une marge pour les courses à venir de Jerez et Losail, les autres catégories, SSP 300 et STK n’allant pas au Qatar.

Mais voilà, Mahias a roulé seulement deux tours aux qualifs, chute puis casse moteur, et part douze…

En plus, il se rate et se retrouve dix sept !

Arrive donc la fameuse rage de vaincre, le « Sissu » des Finlandais, Lucas parviendra à remonter quatre et échoue d’un cheveu au pied du podium, bilan plus maigre que prévu mais quand même, neuf points d’avance sur Sofuoglu au général.

LUCAS MAHIAS A NOUVEAU EN TÊT DU MONDIAL SSP

Au mondial, Cluzel est quatre à 39 points de Mahias, il est à sept points de Sheridan Morais, c’est jouable sur deux courses…

En SSP 300 en revanche, c’est une sorte de déroute française, Alain Muel, parti en pole, n’a pas terminé, De la Vega est dix, cette cylindrée d’avenir est disputée comme la bataille d’Azincourt !

SUPERSTOCK : DOUBLÉ FRANÇAIS ! GUARNONI/MARINO

 

On termine la journée avec le Superstock 1000, où Florian Marino(Yamaha)  part en quatrième position sur la grille.

Il est très vite en tête, en baston terrifiante avec l’Italien Sandi (BMW, c’est dans le quatrième secteur du circuit que le pilote italien parvient à reprendre quasiment tout le retard perdu sur un tour, qui monte pourtant à près de 3 dixièmes !

Guarnoni est quatre, les Français peuvent bien terminer la journée de Magny Cours…

Au septième tour, Guarnoni est trois, deux Français sur le podium ce serait carrément chicos pour terminer le week end !

Mais la bagarre est terrible, les trois pilotes sont sur une demi seconde !

A quatre tours de l’arrivée, Marino, parvient enfin à se donner un peu d’air, et Guarnoni passe deux !

Et il attaque Marino, il ya moins d’un dixième entre les deux pilotes, il le passe dans le dernier tour.

FLORIAN MARINO LOUPE DE TRES GROS POINTS

Marino est déçu mais son adversaire au mondial, Rinaldi, est dix, il fait quand même une bonne opération au général, où il est maintenant second à huit points du leader.

Mais en gagnant, il prenait cinq points de plus et se retrouvait trois points derrière Rinaldi!

Des points qui coûteront peut-être très cher en fin de saison…

En tous cas, Guarnoni est le seul vainqueur français de la journée, il aura fallu attendre la dernière course du week end mais ça valait le coup !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK/YAMAHA

Résultat course deux Magny Cours WSBK 2017

http://resources.worldsbk.com/files/results/2017/FRA/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=3f254ea62985e67d70d5751fd79112ed

Classement général WSBK 2017 après Magny Cours

JONATHAN REA 456 KAWASAKI
TOM SYKES 336 KAWASAKI
CHAZ DAVIES 327 DUCATI
MARCO MELAND  I281 DUCATI
ALEX LOWES 200 YAMAHA
MICHAEL VAN DER MARK 189 YAMAHA
XAVI FORÉS 169 DUCATI
LEON CAMIER 146 MV AGUSTA
JORDI TORRES1 40 BMW
EUGENE LAVERTY 127 APRILIA
LORENZO SAVADORI 104 APRILIA
LEANDRO MERCADO 103 APRILIA
ROMÁN RAMOS 95 KAWASAKI
STEFAN BRADL 67 HONDA
RANDY KRUMMENACHER 50 KAWASAKI
RAFFAELE DE ROSA 45 BMW
NICKY HAYDEN 40 HONDA
ALEX DE ANGELIS 32 KAWASAKI
MARKUS REITERBERGER 29 BMW
AYRTON BADOVINI 26 KAWASAKI
LEON HASLAM 20 KAWASAKI
ONDREJ JEZEK 17 KAWASAKI
DAVIDE GIUGLIANO 13 HONDA
ANTHONY WEST 13 KAWASAKI
RICCARDO RUSSO 13 KAWASAKI
JAKE DIXON 7 KAWASAKI
TAKUMI TAKAHASHI 7 HONDA
ALESSANDRO ANDREOZZI 7 YAMAHA
JAKE GAGNE 6 HONDA
JOSHUA BROOKES 4 YAMAHA
JULIAN SIMON 4 APRILIA

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis