VICTOIRE DE L’ÉQUIPE ROUEN GSK1 AUX 24 HEURES DU MANS KARTNG 2017

 

 

 

 

 


24-HEURES-DU-MANS-KARTING-2017-Rouen-GSK-1er-Un-Team-privé-bat-une-usine-au-Championnat-d’Endurance-CIK-FIA

 

Une bataille indécise jusqu’à l’arrivée avec au final, la victoire du Team privé Rouen GSK 1. Les deux équipes officielles CRG Spa et Sodikart complètant le podium

Les 24 Heures Karting 2017, ont largement tenu leurs promesses. Le niveau des 33 équipes en lice et la météo variée ont contribué à la valeur sportive de la 32ème édition de cette épreuve unique d’endurance Karting. Au terme des deux tours d’horloge Sarthois, c’est le team Rouen GSK 1 qui s’impose devant l’èquipe Italienne CRG Spa et la formation Nantaise Sodikart.

Depuis 2016, les 24 Heures Karting sont inscrites au calendrier international en tant que Championnat d’Endurance de la CIK-FIA. Cette reconnaissance attire des fabricants de karts directement impliqués au travers de leur équipe officielle. Déjà présente en 2016, l’usine CRG a frôlé la victoire avant de monter finalement sur la deuxième marche du podium, devant l’équipage du premier constructeur de karts au monde, le Français Sodikart.

Mais, c’est pourtant un Team privé composé essentiellement de passionnés qui s’est finalement imposé ce dimanche 1er octobre, au terme des deux tours d’horloge:

Rouen GSK 1 qui a vaincu et avec un …châssis Sodi!

Samedi 30 septembre à 15 heures précises, par un temps magnifique et devant un public venu nombreux, Kees Van De Grint, le Vice-Président de la CIK-FIA, abaissait le drapeau tricolore pour lancer la course aux côtés de Nicolas Deschaux, Président de la FFSA, de Pierre Fillon, Président de l’ACO, et de François Bourdin, Président de l’ASK ACO.

Les fauves étaient enfin lâchés pour 24 heures de lutte acharnée. Le duel démarrait aussitôt entre le N°6 CRG Spa (CRG/Parilla) et le N°1 Sodikart (Sodi/TM). Mais à partir de la cinquième heure, le N°16 CMCR Charente MMA (Tony Kart/Vortex) passait en tête, relayé dans la soirée par le N°55 Rouen GSK 1 (Sodi/Vortex).

La pluie commençait à rendre la piste glissante dans le milieu de la nuit et les coups de théâtre se multipliaient. Le N°91 Gamatt (Tony Kart/Vortex) venait occuper la troisième place, tandis que plusieurs favoris devaient faire face à des ennuis techniques et sportifs.

Au petit matin, alors que l’humidité persistait, un duel se dessinait entre le nN° 55 Rouen GSK 1 et le N° 6 CRG Spa.

 

24-HEURES-du-MANS-Karting-2017-Les-pilotes-CRG-2e-ont-assuré-le-spectacle

 

Pourtant plus rapide, l’équipe Italienne peinait à dépasser le Team Français. Rouen GSK 1, profitait de son expérience de l’endurance pour assurer sa position de leader, tandis que son rival rencontrait plusieurs ennuis.

CRG Spa restait cependant toujours menaçant et quand Rouen GSK 1, devait faire face à son tour à quelques problèmes à moins de deux heures de l’arrivée, le suspense était relancé encore une fois.

Il fallait toutefois attendre les derniers mètres de la course pour que Rouen GSK 1, confirme sa victoire sur CRG Spa, un adversaire redoutable auteur du meilleur tour en course qui terminait à moins de 50 » après 1374 tours, soit 1901 km, couverts.

L’équipage N°1 Sodikart, avait dû gérer quelques problèmes mécaniques dans la nuit et donnait le maximum pour revenir de la dixième à la troisième position, devant le N°16 CMCR Charente MMA et le N°40 Energy Corse.

En plus de la bataille des constructeurs, deux des principaux fabricants de moteurs, TM Racing et IAME s’affrontaient pour la première fois directement en Endurance. Dans ce domaine où la maîtrise de tous les paramètres est primordiale, c’est un moteur Vortex développé par le préparateur Français Cédric Sport qui a finalement triomphé.

 

24-HEURES-DU-MANS-KARTING-2017-JFJ-Performance-gagne-en-GP2.

 

L’intérêt sportif des 24 Heures Karting reposait également sur la catégorie GP2, dont l’épreuve compte pour l’attribution de la Coupe de France GP2 en fin de saison, et ses vingt-deux équipages, au coude à coude 24 heures durant avec leurs mécaniques Rotax Max.

La compétition était passionnante, même si un équipage a dominé la course de bout en bout. Le N°95 FJF Performance (Sodi/Rotax) n’a en effet jamais quitté la première place avant de terminer huitième au classement général avec 1358 tours parcourus.

Derrière le vainqueur GP2, les prétendants se sont succédé. Le N°11 Belinois Jac Kart (Sodi/Rotax), le N°75 Paris KMD (Sodi/Rotax) et le N°36 Cormeilles KMD (Sodi/Rotax) se disputaient longuement les places d’honneur jusqu’à l’arrivée.

A noter que l’équipage féminin N°69 RM Ladies – FA Kart/Rotax/LeCont de Lydie Valichon, Cathy Briffa, Caroline Martel et Léonie Claude terminait vingt-sixième, après bien des péripéties et l’équipage Handikart N°84 SRT41 Adrikart – Sodi/Rotax/LeCont d’Adrien Turkawka, Maxime Léger, Omar Megari et Snoussi Ben Moussa, atteignait son objectif en terminant vingt-huitième, avec 1276 tours couverts.

Rendez-vous est donné à tous les passionnés de karting en 2018 pour une 33e édition des 24 Heures Karting d’ores et déjà très attendue.

 

François LEROUX

Photos : KART MAG et ACO

 

24 Heures du MANS Karting 2017 – Le podium

Podium final des 24 Heures Karting et du Championnat d’Endurance de la CIK-FIA 2017 

 

1- n°55 Rouen GSK1 – Sodi/Vortex/LeCont – Jean-Philippe Guignet (FRA) – Maxime Bidard (FRA) – William Godefroid (BEL) – Gautier Becq (FRA)

2- n°6  CRG Spa – CRG/Parilla/LeCont – Dennis Hauger (NOR) – Paolo De Conto (ITA) – Lorenzo Travisanutto (ITA) – Callum Bradshaw (GBR)

3- n°1  Sodikart –  Sodi/TM Racing/LeCont – Anthony Abbasse (FRA) – Bas Lammers (NLD) – Alex Irlando (ITA) – Jake French (USA)

 

 

Podium final des 24 Heures Karting – catégorie GP2 :

 

1- n°95 FJF Performance – Sodi/Rotax/LeCont de Vincent Fraïsse (FRA) – Frédéric Usureau (FRA), Julien Le Sidanner (FRA) et Jean Nomblot (FRA)

2- n°11 Belinois Jac Kart  – Sodi/Rotax/LeCont de Jacques Gautier (FRA), Jean Letard (FRA), Gautier Brochard (FRA) et Pierre Lou Fleury (FRA)

3-  n° 75 Paris-KMD  – Sodi/Rotax/LeCont de Lucas Joly (FRA), Stéphane Morin (FRA), Alexandre Finkelstein (FRA) et Clément Traglia (FRA)

 

Les équipes composées de pilotes de plus de 32 ans concourraient dans la catégorie GP2 Master

 

1- n°82 St Tropez Sonic Master – Kosmic/Rotax/LeCont de Patrick Giudici (FRA), Eric Chapon (FRA), Didier Launay (FRA) et Aymeric Jungo (FRA)

2- n°14 Team LGB – Tony Kart/Rotax/LeCont d’Arnaud Bouilland (FRA), Julien Toscano (FRA), Bruce Lorgere Roux (FRA) et Willy Runget (FRA)

3- n°37 Tours Malevaut Sport – Tony Kart/Rotax – Thomas Lafoy (FRA), Charles Seguin (FRA), Florent Roussière (FRA) et François Le Floch (FRA)

Karting

About Author

gilles