L’ESPOIR BELGE GILLES MAGNUS EN LUTTE POUR LE TITRE EN FORMULE RENAULT NEC

 

Gilles-Magnus, une fois la visière baissé, tout pour l’attaque-©Manfred-GIET-

 

Gilles Magnus, l’espoir Belge de 18 ans et citoyen de la métropole Anvers, mène actuellement au classement de la Formule Renault en zone Nord Européenne (NEC) après ses deux victoires enregistrées « ad home » sur le circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre de l’avant dernière manche de l’ELMS.

S’il pointe actuellement en tête, son week-end Spadois, a toutefois été tout sauf de tout repos contrairement à ce que ses deux victoires enregistrées pourraient laisser présager.

Pourtant, malgré  son manque d’expérience par rapport aux cadors de la série FORMULA RENAULT EUROCUP, l’espoir Belge a pu montrer à loisir tout son talent en se positionnant dans le haut du panier des deux séries qui roulaient conjointement et en ne pointant qu’à quelques dixièmes de ténors tels FENESTRAZ, PALMER, SCHWARTZMAN ou DEFOURNY qui contrairement à lui disputent déjà leur deuxième saison dans la discipline.

 

 

Gilles-Magnus- ajoute des nouvelles victoires at home ©-Manfred-GIET.

 

Si la première manche fut très particulière en raison des conditions climatiques qui nappèrent le toboggan Ardennais  dans une épaisse couche de brouillard des Combes à Blanchimont, nécessitant un départ sous Safety car durant quatre tours, avant que la Direction de Course n’arrête définitivement tous ces jeunes loups au drapeau rouge, le classement de ce fait prit une allure de gag, puisque les positions restèrent figées comme au départ.

« Celà a été certainement la victoire la plus facile de ma carrière,puisque grâce à ma pole ,qui du fait des circonstances atmosphériques ne put être mise en doute vu que de course il ne fut jamais question.Petit bémol cependant:la division par deux de l’attribution des points  » déclarait à l’issue  de ce simulacre de compétition un Gilles MAGNUS quelque peu déçu de cette issue contrainte et forcée.

 


La Formule Renault de Gilles Magnus dans un piteux état après sa sortie de piste samedi-© Manfred GIET

 

Pour la deuxième épreuve de l’après midi, sous un soleil radieux cette fois, le jeune sociétaire du Team R-ACE GP partait le couteau entre les dents dès le feu vert avant d’être tassé par un adversaire dans le Raidillon, provoquant ainsi hèlàs sa sortie de route impressionnante dans le mur de pneus.

Sonné et contusionné il fut emmené par le service médical vers un hôpital régional pour des examens plus approfondis qui heureusement à part quelques hématomes s’avérèrent négatifs.

« Directement après l’impact estimé à quelques 6 G,je ne savais plus très bien où j’étais et lorsque j’ai revu les images de l’accrochage,je peux m’estimer très heureux de m’en être sorti à si bon compte surtout à cet endroit ultra rapide.Après avoir passé une nuit relativement calme, mis à part des courbatures et des ecchymoses qui m’empêchaient de me déplacer normalement mais pas de conduire,j’étais décidé à prendre le départ après avoir reçu le feu vert du médecin. » décrivait le dimanche matin le pilote Anversois, véritable miraculé de la veille.

 

Gilles-MAGNUS-Team-R-ace-GP-

 

Pour la troisième manche du dimanche matin, son équipe qui avait travaillé toute la soirée et une partie de la nuit, parvint à lui remettre en état sa monoplace sérieusement endommagée, ce qui décupla sa volonté à aller chercher sa deuxième victoire du week-end, parfois sous la douleur, pour les remercier du boulot fourni.

 

Gilles Magnus, le jeune espoir Belge de la monoplace©-Manfred-GIET

 

C’est donc avec une avance de cinq points qu’il se déplacera les 5 et 6 octobre prochain dans la cuvette de Hockenheim, qui sera le théâtre des dernières manches décisives pour l’attribution du titre.

Un titre qui serait synonyme de magnifique couronnement pour le jeune espoir Belge MAGNUS, dont le papa est un importateur réputé en vins et qui dès lors espère que son fiston collectionnera les Magnum dans le futur!

 

Manfred GIET

Photos: Publiracing Agency

 


Gilles Magnus et son père qui le suit partout-© Manfred GIET

 

Formule Renault

About Author

gilles