F4 ADAC A HOCKENHEIM : VIPS AU FINISH

 

 

Au cours de ce dernier week-end de F4 ADAC, Felipe Drugovich (Van Amersfoort) et Marcus Armstrong (Prema) ont été à « ça » du titre. Mais c’est finalement Juri Vips (Prema) qui décroche le sacre.

Le week-end débute par un appel rejeté. En mai, sur le Lausitzring, l’équipe US Racing avait été exclue à l’issue des vérifications techniques. Elle a fait appel et a pu courir. L’appel est rejeté juste avant la finale. Or, Felipe Drugovich (Van Amersfoort) avait terminé 2e de la course 2, derrière un pilote US Racing. Avec cette décision, elle récupère la victoire et quelques points supplémentaires. Du tout-bon pour le 3e du classement provisoire…

Aux essais, Lirim Zendeli (Mücke) décroche la pole.

COURSE 1

Normalement, la direction de course allume les feux rouge, puis les feux verts. Là, elle allume directement les feux verts. Zendeli ne sait pas quoi. Drugovich et Frederik Vesti (Van Amersfoort) s’en vont. Zendeli les suit. Il parvient à doubler Vesti. Drugovich, par contre, est hors de porté. Fabio Scherer (US Racing) double Vesti un peu plus loin.

Drugovich fait le plein de points. Zendeli et Scherer l’accompagnent sur l’estrade.

COURSE 2

La joie de Drugovich est de courte durée. Le samedi après-midi, sa voiture refuse de démarrer lors du tour de formation. Un second tour de formation est organisé et le Brésilien doit partir des stands.

Zendeli s’élance devant Jonathan Aberdein (Motopark) et Kim Luis Schramm (US Racing.) Drugovich effectue quelques tours avant de renoncer. Ses rivaux au championnat, Juri Vips (Prema) et Marcus Armstrong (Prema) donnent tout pour grappiller quelques points. Mais ce n’est rien en comparaison de Sophia Floersch. Partie 12e, elle remonte le peloton et n’hésite pas à déboiter Schramm. Aberdein voit revenir sa voiture rose dans les rétros. Le Sud-Africain réussit à garder l’avantage jusqu’au damier.

Zendeli s’impose devant Aberdein et Floersch. En terminant 10e, Armstrong se retrouve en pole pour la course 3. Si Vips termine deux places derrière lui, le Néo-Zélandais est champion.

COURSE 3

Vips, 3e sur la grille, a Armstrong en ligne de mire. Au feu vert, il dépose Cedric Piro (Piro Sport) et va chercher le poleman. Les deux voitures se gênent. Piro saisit sa chance et il les double tous les deux. Néanmoins, il n’arrive pas à le semer. Artem Petrov (Van Amersfoort) rattrape le petit groupe. Il dépasse Vips. Armstrong tente de doubler Piro. La manœuvre échoue et le leader doit s’écarter de la trajectoire pour éviter le contact. Un espace s’ouvre et Petrov se jette dedans. Piro a tout donné et il s’essouffle. Armstrong et Vips passent. En revanche, Petrov a déjà fait le break.

Cette dernière course de l’année est synonyme de premier succès pour Petrov (aucun lien de parenté avec l’ex-pilote de F1 Vitaly Petrov.) Armstrong est 2e. En terminant 3e, Vips s’offre le titre.

Avec 245,5 points, Vips devient le troisième champion de la F4 ADAC. La régularité a payé. La révélation, c’est tout de même son équipier Armstrong, 2e à 241 points. Le Néo-zélandais découvre pourtant l’Europe cette année. Pilote Ferrari Junior Academy, il est assuré de poursuivre avec les « Rosso » en 2018. 3e à 236,5 points, Drugovich va regretter d’être tombé en panne durant la course 2…

Floersch termine 13e à 71 points. Longtemps en queue de peloton, elle a sauvé sa saison avec deux podiums durant les deux dernières manches.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : ADAC F4

Le team Prema, comme à la parade. Copyright : ADAC F4

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE