MONTAGNE : FINALE DE LA COUPE DE FRANCE AU COL DU PORTEL DANS L’AUDE

 

 

 

 

C’est près de Quillan, dans l’Aude, sur 3700 mètres de montée au Col du Portel, que se dispute ce week-end, la 18ème finale de la Coupe de France de la Montagne, épilogue sportif et festif de la saison pour les meilleurs pilotes amateurs de courses de côte et leurs dirigeants, venus de tous les comités régionaux du sport automobile.

Depuis la première édition à Massiac (Cantal) en 2000, la finale s’est déplacée chaque année, visitant presque toutes les régions. Après un séjour exceptionnel de trois ans de suite à Limonest, près de Lyon, elle passe pour la troisième fois en Occitanie après Revel Saint Ferréol (31) et Saint Jean du Gard (30).

 


MONTAGNE 2017 – Dimitri Pereira à Limonest

 

Les 130 concurrents sur 150 qualifiés, s’affronteront sur le même parcours que la course du Championnat de France 2ème division, organisée en juin 2017 par l’ASA Corbières, remportée sur une barquette Norma Honda 2 Litres par le Revèlois Dimitri Pereira, qui sera naturellement l’un des favoris d’une finale très ouverte et ce vu l’absence des derniers vainqueurs de Limonest, David Guillaumard et Marcel Sapin

 

 

MONTAGNE 2017 – Julien Devaux à-Quillan

 

Respectivement second et quatrième en juin au Portel, le Cévenol Nicolas Verdier (Dallara F3) et l’Aquitain Julien Devaux (Mygale F3) mèneront l’opposition en monoplaces.

 

MONTAGNE 2017 – Yannick Latreille

 

Les Varois Thomas Clausi (Norma-Honda) et Jérémy Debels (Osella-Honda), l’Auvergnat Yannick Latreille ou le Rhodanien Max Cotleur, tous deux sur barquette Norma-Honda, feront de même en sport proto

 

MONTAGNE 2017 – Maxime-Cotleur-Limonest

 

La catégorie production sera dominée par la lutte du Francilien Geoffrey Carcreff et du Héraultais Joël Cazalens, habitués des finales sur leurs Scora maxi groupe F, face à la Porsche 997 GT du régional Ronald Garcès, qui se sont partagé le podium à la course du Portel en juin dernier.

 

MONTAGNE 2017 – Carcreff

 

MONTAGNE – Cazalens-à-Limonest-

 

En créant la Coupe de France de la montagne, la FFSA voulait entre autre motiver les comités régionaux à venir soutenir leurs concurrents qualifiés.

Avec – bon an, mal an – une douzaine de régions offrant sur leurs stands un accueil sportif et convivial, l’objectif est en bonne voie, témoignant d’une cohésion croissante de la communauté « montagnarde ».

 

 

Jean-Paul CALMUS

Photos Top Montagne et DR

 

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles