ELMS, 4 HEURES DE SPA: LE CHAMPIONNAT D’EUROPE ENTRE DANS SA PHASE FINALE

 

 

 

Trois mois et demi après les concurrents du Championnat du monde d’endurance WEC, le tracé Spadois sera le théâtre ce eek-end, d’une autre épreuve d’endurance, avec cette fois, l’avant dernière manche du Championnat d’Europe d’Endurance de l’ELMS et qui se disputera sur une durée de quatre heures, contre si heures pour le mondial.

L’occasion pour le toboggan Ardennais de retrouver à nouveau l’atmosphère et l’esprit de l’endurance de haut niveau du type LE MANS.

Si des pilotes engagés en ELMS se retrouvent également régulièrement en LMP2  des manches du WEC (WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP), preuve en est que l’ENDURANCE LE MANS SERIES, peut être considérée comme l’anti-chambre du plus huppé WEC, dont elle est finalement largement apparentée.

Spa ne dérogera donc pas à la règle en offrant un terrain idéal  permettant  d’effectuer des comparatifs intéressants par rapport aux dernières données enregistrées par les participants à la manche du WEC le premier week-end de mai dernier.

Et comme l’anneau Ardennais ,avec toutes ses spécifiés, est un tracé pour « grands garçons » la manche B+++++elge promet un déroulement à suspense dans les trois catégories, avec  au total 35 voitures au départ.

Outre son aspect d’endurance-sprint,ce qui prime avant tout dans cette série, c’est la qualité des forces en présence, dont l’équilibre reste le garant d’épreuves âprement disputées et souvent indécises jusqu’au drapeau à damiers.

 

Sadeleer-Albuquerque-Team-United-Autosports-actuellement-deuxièmes-©-Manfred-GIET.

 

Avec des voitures ultra rapides en LMP2, la catégorie reine de cette discipline qu’est l’ELMS, composées de châssis ORECA, DALLARA ou LIGIER et toutes propulsées par un moteur unique GIBSON, Spa-Francorchamps risque bien d’offrir la suite du duel Russo-Américain, entre les écuries UNITED AUTOSPORTS (USA), Team fondé par Zak BROWN, devenu depuis le patron de l’écurie Mc LAREN-HONDA en F1, et les équipes Russes SMP RACING et G-DRIVE.

Au classement intermédiaire provisoire, si c’est le Team G-DRIVE qui mène avec 80 points, suivi des écuries UNITED AUTOSPORTS avec 68 points et la formation Française GRAFF qui en compte, elle, 49 points, la lutte pour le titre restera intense à deux manches de la fin. avec des ORECA, LIGIER et DALLARA, très affûtées.

 


ELMS-207-PAUL-RICARD-  ORECA du Team G-Drive – Photo : Nicolas PALUDETTO

 

Niveau classement pilotes, le jeune espoir, le tricolore Nantais Léo ROUSSEL et son partenaire Mexicain Mèmo ROJAS du Team G-DRIVE, mènent actuellement la danse avec 80 points, devant le trio composè du Portugais ALBUQUERQUE, du Suisse  de SADELEER et de l’Américain OWEN, les pilotes du Team UNITED AUTOSPORTS avec 68 points et le trio Français que forme GUIBBERT, TROUILLET et Paul PETIT de l’écurie GRAFF qui possède 49 points et  qui se tireront la bourre, jusqu’à la fin du Championnat, pour ce qui est du titre « pilotes ».

 

ELMS 2017-Monza-  L’ORECA 07 du GRAFF en-pole avec Enzo GUIBBERT-Photo-Nicolas-PALUDETTO

ELMS 2017-Monza- ORECA-07 du GRAFF, en pole avec Enzo GUIBBERT-  Photo: Davy et Daniel-DELIEN

 

Signalons que le Suisse Jonathan HIRSCHI, un pilote rapide et confirmé qui a brillé souvent en endurance et notamment au Mans cette année, remplacera Eric TROUILLET des ce week-end en Belgique, afin de favoriser les performances de l’équipage de l’ORECA N°39.

Gardons à l’esprit la pole d’ENZO GUIBBERT, à Monza et ses excellentes perfs au plus haut niveau en LMP2 cette saison!

 

United Autosports-de-Patterson-Boyd-England-toujours-aux-avants-postes-en-LMP3-©-Manfred-GIET

 

Dans la catégorie inférieure, celle du LMP3, UNITED AUTOSPORTS, occupe actuellement le commandement avec 80 points, précédant les écuries Françaises M.RACING-YMR, qui compte 58 points et ULTIMATE avec 53 points, ce qui promet également une lutte au finish entre LIGIER JS P3 en surnombre face à quatre NORMA M30, etrèmement performantes et de plus en plus compétitives.

Côté pilotes, la paire US, FALB-RAYHALL est en tête avec 70 points devant les deux trios Français, COUGNAUD-JUNG-RICCI (58 points) et HERIAU et les frères LAHAYE, avec 53 points.

 

ELMS 2017 – PAUL RICARD – La FERRARI victorieuse en GTE – Photo Nicolas PALUDETTO

 

Enfin en catégorie LMGTE, la lutte pour le titre se concentrera sur le duel anglo-suisse que se livrent les Teams Britannique TF SPORT avec 77 points, JMW MOTORSPORT, 68 points et l’èquipe Suisse SPIRIT OF RACE 64 points.

On y retrouvera trois FERRARI F488 GTE, face à deux véloces ASTON MARTIN V8 VANTAGE, ainsi qu’à la seule PORSCHE 911 RSR du Team PROTON COMPETITION

La aussi la lutte pour le titre sera très serrée entre le trio HANKEY, THIIM, YOLUC, actuellement leaders, avec 77 points face aux Britanniques FANNIN-SMITH (68 points) et SCOTT-CAMERON-GRIFFIN, avec 64 points.

Rayon courses annexes, on suivra avec attention les épreuves de la MICHELIN LE MANS CUP, ainsi que de la FORMULA RENAULT EUROCUP et NEC, avec entr’autre les jeunes espoirs Belges Max DEFOURNY, Ghislain CORDEEL et Gilles MAGNUS qui serviront de mises en bouche idéales sur leurs terres avant le plat de résistance servi à midi avec les 4 HEURES DE SPA.

Le décor est planté, place à l’action et au spectacle, entièrement gratuit, ce qui n’est monnaie courante par les temps qui courent…

 

 

Manfred GIET

Photos: Publiracing Agency et Nicolas PALUDETTO

 

ELMS-2017-2017- PAUL-RICARD- La DALLARA du Team SMP  Photo Nico PALUDETTO

 

ELMS-2017-SPA-La Ligier JS-P3 du Team-Ultimate avec les frères Lahaye et Heriau peut encore remporter la timbale en LMP3-©-Manfred-GIET

 


ELMS-207- PAUL-RICARD- La LIGIER LMP3 de l’équipe YMR – Photo : Nicolas PALUDETTO

 

ELMS Sport

About Author

gilles