INDYCAR 2018 : TAKUMA SATO DE RETOUR CHEZ RAHAL

 


INDIANAPOLIS-2017-Le-VAINQUEUR-TAKUMA-SATO

 

C’était un secret de polichinelle dans le paddock d’Indycar : Takuma Sato allait quitter Andretti pour Rahal (pour qui il avait déjà couru en 2012.)

A ce titre, Andretti lui avait déjà recruté un remplaçant, Zach Veach. Quant à Rahal, il avait fait rouler Zach Claman de Melo pour s’entraîner à gérer deux voitures.

C’est désormais officiel.

 

Vers 2012-2013, Takuma Sato avait du mal à trouver sa place dans le paddock d’Indycar. Au point d’essayer à la Formula Nippon, à la Formula e et même au WEC. Honda, son éternel ange-gardien, avait du déployer des trésors de persuasion pour le recaser. Il faut dire que Sato-san est rapide, mais brouillon. Une seule statistique le résume : 7 poles positions, mais seulement 2 victoires et 6 podiums. Lors de sa première saison, il avait du patienter 9 épreuves pour enfin voir un damier!

 


INDIANAPOLIS-2017-Le-VAINQUEUR-TAKUMA-SATO.

 

En s’imposant aux 500 miles d’Indianapolis 2017 (une première pour un Japonais), l’ex-pilote de F1 avait enfin acquis de la crédibilité. D’ailleurs, ce fut la première année où il termina dans le Top 10 final.

Andretti a tardé à renouveler son contrat de motoriste avec Honda. Du coup, le constructeur plaça Sato chez Rahal. Ces trois dernières saisons, Graham Rahal -le fils du patron, Bobby Rahal- a collectionné les podiums et les victoires.

En revenant à deux voitures, l’équipe va pouvoir progresser et proposer un meilleur « package » aux sponsors. L’objectif étant que Sato chatouille Rahal Jr et le pousse à accélérer.

Sato connait bien l’équipe : il avait été l’unique pilote de Rahal, en 2012, décrochant avec eux son tout premier podium. Et si la Japonais confirmait sa maturité, le duo Rahal-Sato pourrait secouer la hiérarchie de l’Indycar…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo: INDYCAR et HONDA

 

Takuma Sato aux 500 Miles d’Indianapolis. Copyright : HONDA

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE