MOTOPGP 2017: ROSSI, L’IDOLE DES JAUNES, TENTE LE RETOUR DES LE GP D’ARAGON!

 

 

C’est officiel, après avoir roulé deux jours de suite à Misano sur une Yamaha R1, la première tentative lundi s’est arrêtée pour cause de pluie, le deuxième jour mardi, a été concluant, Rossi tentera donc de rouler, au  GP d’Aragon ce week end, 25 jours après sa double fracture tibia-péroné!

Les fractures sont consolidées par des plaques, en selle la douleur est énorme mais, c’est le regrettè Gaston Rahier – ancien triple Champion du monde de cross et laurèat du Paris-Dakar- qui m’avait dit ça lors de sa première victoire au Dakar en 1985, ‘Pour être un Champion il faut du talent mais d’abord savoir souffrir’

 

IL Y A VINGT JOURS…

 

Autre problème, il ya évidement un manque au niveau musculaire, laissé au repos durant ces 20 jours, mais qu’importe, Rossi veut rouler.

Il se présentera donc d’abord devant les médecins du GP, qui le déclareront apte ou pas, ensuite il fera les essais du vendredi et plus si affinité…

Cela dit, Yamaha doit faire rouler sa deuxième moto Factory, règlement oblige, Michael Van der Mark est donc en Aragon, si finalement Rossi décide de ne pas rouler ou si on ne lui donne pas le sésame médical.

Vu les écarts infinitésimaux en tête du MotoGP, depuis l’installation du système actuel des points en GP, qui date de 1993, Rossi arrivant avec quarante deux points de retard au général a très peu de chances de revenir dans la course au titre même si dans les sports mécaniques, il n’existe pas de scénario écrit à l’avance, sauf en WSBK…

En revanche, ce dont a évidemment envie l’idole des jaunes, c’est de baston…

 

 

Et puis s’il y a une victoire à prendre il ira la prendre, mais son seul carburant aujourd’hui est le plaisir et probablement aussi un espoir de dixième titre…

Ce que dit Rossi :

« Par chance, ce mardi, j’ai réalisé une bonne séance d’essais avec ma YZF-R1M à Misano. J’avais également tenté le jour précédent, mais la pluie avait mis un terme à mon roulage après quelques tours. J’ai pu boucler 20 tours hier et trouver la réponse à la question que je me posais. Le test s’est finalement bien passé et je tiens à remercier Dr Lucidi et son équipe qui m’ont aidé à trouver la meilleure solution possible afin de ressentir le moins de douleurs à la jambe en roulant. Évidemment, à l’issue de ce test, je souffrais légèrement, mais ce matin j’ai rendu visite au Dr Pascarella pour un examen et le bilan s’est avéré positif. J’ai donc décidé de me rendre en Aragón pour essayer de courir au guidon de ma M1 ce week-end. Si je suis déclaré apte à rouler, alors j’aurai une vraie réponse durant la première séance, car piloter la M1 est un défi bien plus élevé. Nous verrons. Rendez-vous en Aragón ! »

C’est sûr ces mecs ne sont pas faits comme nous.

Et Rossi n’est pas fait comme les autres pilotes…

C’est ce qui transforme les tribunes du monde entier en océan de jaune,  ça aussi il doit bien aimer, en tous cas, moi ça me fout le frisson à chaque fois…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles