MONTAGNE: BAROUD D’HONNEUR DE GEOFFREY SCHATZ A LIMONEST

 

MONTAGNE 2017 – Geoffrey Schatz Limonest

 

Une semaine après sa nette victoire de Turckheim, le vice-champion, Geoffrey Schatz a encore dominé au Mont Verdun, le nouveau champion Sébastien Petit, qui semblait finir la saison en roue libre alors que son poursuivant, menait un brillant mais trop tardif baroud d’honneur!

 

 

La fraîcheur du matin et la pluie de l’après-midi, l’ont empêché de s’attaquer au record, mais pas de distancer plus encore, qu’en Alsace, le tout récent Champion de France, empêtré dans ses réglages.

 

MONTAGNE-2017-6-David-Meillon-Limonest.j

 

Cyrille Frantz n’ayant pas pris le départ sur la troisième Norma BMW 4 Litres, c’est à plus de 6 secondes que David Meillon a décroché son premier podium en Championnat de France de la Montagne, sur Norma BMW 3 Litres, quelques centièmes devant les leaders de la F3, les habitués Marcel Sapin et Alban Thomas.

 


MONTAGNE-2017-  Christian Schmitter-Limonest

 

En production, le Champion incontesté Pierre Courroye avait déserté le champ de bataille au profit de ses adversaires!

Sur sa lancée de Turckheim, Christian Schmitter n’a pas laissé passer sa chance de terminer la saison comme il l’avait commencée, par une victoire avec sa Porsche 997 GT3 qui lui permet de succéder comme vice-champion à son frère aîné Philippe, troisième à Limonest sur sa Lamborghini, alors que Yannick Poinsignon, intercalait brillamment sa BMW M3.

 

Championnat : Limonest treizième à table?

MONTAGNE-2017- Le CHAMPION de FRANCE 2017,  Seb Petit à Limonest

 

Après avoir accueilli trois fois de suite la finale de la coupe de France, la doyenne des courses de côte n’a pas retrouvé ses plateaux d’antan en Championnat car les titres étaient joués depuis un mois et entre la grande fête de Turckheim et celle de la finale de Coupe à Quillan, il restait peu d’espace pour une 13ème épreuve en septembre, un mois où les plateaux sont en baisse.

Or, depuis 2013, le nombre total d’engagés à la saison au Championnat de France ne progresse plus, la plupart d’entre eux préférant la formule « open » (entre 7 et 10 courses au choix) à la formule «élite » incluant toutes les 13, laquelle n’attire plus que les quelques prétendants aux titres.

Rajouter des épreuves au Championnat n’aboutit dans ce contexte qu’à diluer davantage un plateau stable mais générant au final moins de partants.

Le format du futur Championnat devrait être à l’ordre du jour des instances fédérales cet automne, tout comme le thème récurrent du rapprochement des règlements techniques et sportifs Français, avec ceux de la FIA.

A commencer par la motorisation des protos CN plus, qui sortirait notre pays de l’isolement, après six ans de cavalier seul avec le BMW 4 Litres.

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : Partner Images pour Top Montagne

 

 

LIMONEST – MONT VERDUN

 

13ème manche du Championnat de France 2017, les 16 et 17 septembre, à 12 km de Lyon

(Rhône) – 91ème édition, 20ème édition VHC, organisée par l’ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres – Pente moyenne : 5 %

 

LES CLASSEMENTS

 

Catégorie Sport

 

  1. G. Schatz (Norma M20 FC) 1’23’’037 (1 er sport/proto) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 2’’296 – 3. D. Meillon (Norma M20F) à 6’’149 – 4. M. Sapin (Dallara F305) à 6’’198 (1 er monoplace) – A. Thomas (Dallara F306) à 6’’425 – 6. O. Augusto (Norma M20 FC) à 6’’534 – 7. S. Chabin (Dallara F301) à 6’’675 – 8. D. Pereira (Norma M20F) à 6’’963 – 9. L. Cholley (Dallara F306) à 7’’190 – 10. M. Cotleur (Norma M20F) à 7’’275.

 

Catègorie Production

 

  1. Ch. Schmitter (Porsche 997 GT3) 1’38’’212 (1 er Groupe GTTS) – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 0’’247 – 3. Ph. Schmitter (Lamborghini Gallardo) à 0’’253 – 4. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 2’’895 – 5. Ch. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 4’’355 (1 er Groupe FC) – 6. J. Janny (Seat Léon Supercopa) à 4’’459 (1 er Groupe A) – 7. F. Dosières (Seat Léon Supercopa) à 4’’828 – 8. F. Assenault (Simca CG) à 6’’621 – 9. A. Uny (BMW M3) à 6’’951 (1 er Groupe N) – D. Vuillaume (Porsche 997 GT3 RS) à 7’’933 (1 er Groupe GT)

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles