TURCKHEIM TROIS ÉPIS. VICTOIRE DE GEOFFREY SCHATZ MAIS LOEB ET DUMAS FONT LE SPECTACLE

LOEB, NATURELLEMENT LA GRANDE VEDETTE… 


TURCKHEIM 2017 LOEB retrouve la PEUGEOT 208 PP

 

A défaut d’avoir pu barrer la route du titre à Sébastien Petit, Geoffrey Schatz a remporté en Alsace, une nette victoire sur le champion fraîchement couronné et s’est montré le digne successeur de son frère  Nicola, dont il a battu record de 2016.

La course a drainé une énorme foule attirée par les démonstrations du nonuple Champion du monde WRC, Sébastien Loeb et du Champion du monde d’endurance WEC Romain Dumas, tous deux vainqueurs de Pikes Peak, l’Everest de la course de côte!

 


MONTAGNE-TURCKHEIM 2017- Romain DUMAS et Seb LOEB

 

« Avec Loeb dans son jardin, Turckheim fera carton plein » se disait Franck Mader, l’organisateur de la course, d’autant que la ‘superstar’ des rallyes, ne s’était plus montrée dans son Alsace natale depuis le rallye de France 2013, hormis une apparition en août 2016 à l’occasion du Vosges Rallye Classic Historique à La Bresse, au volant de l’inoubliable Peugeot 205 Turbo 16!

Grâce au report d’une semaine de la course et aux bons offices d’un partenaire commun, sa participation fut confirmée et médiatisée assez tôt pour provoquer un énorme succès populaire avec … 15000 spectateurs en deux jours, points d’accès, parkings, stands et buvettes pris d’assaut le dimanche dès l’aube.

L’ASA Alsace avait bien décroché le jackpot!

 


MONTAGNE  – TURCKHEIM 2017 – LOEB avec la CITROEN WRC..

 

Le spectacle a donc logiquement fait la part belle aux deux « vedettes américaines » Dumas et Loeb soulevant une ‘ola’ de leurs fans, portables à bout de bras, pour filmer chacun de leurs départs, l’un sur la Norma turbo, l’autre tantôt sur la Peugeot 208 « Pikes Peak » tantôt avec la WRC.

Ces plaisants intermèdes ayant pris du temps, la dernière montée de course a du coup duré jusqu’au crépuscule.

Cela n’a pas empêché Geoffrey Schatz, craignant un retour de Sébastien Petit, de claquer son meilleur temps, battant le record établi par son frère en 2016 avec la même voiture.

 

MONTAGNE-2017- Le Team PETIT

 

Julien Français, le jeune équipier de Sébastien Petit, se distingua aussi en arrachant sur le fil la victoire en proto 2 Litres au Belge Corentin Starck, comme lui sur Norma Honda. L’Alsacien Billy Ritchen est en revanche resté maître en F3 devant le Lyonnais Alban Thomas.

En production, où Pierre Courroye et sa Mac Laren n’ont comme d’habitude laissé aucun espoir à la concurrence, c’est Christian Schmitter qui, privé de seconde montée par l’embrayage de sa Porsche, décrocha in extremis la seconde place devant la BMW M3 du Vosgien Poinsignon, la Lamborghini Gallardo de son frère Philippe Schmitter et le sextuple Chmpion? Nicolas Werver, qui espérait mieux avec sa Porsche 997 GT2.

En tourisme, le titre est resté en suspens jusqu’à la dernière montée entre les Seat Leon du doyen du groupe A Francis Dosières et de son jeune challenger Jérôme Janny, ce dernier échouant de 306 millièmes dans sa dernière poursuite.

En tourisme de série, le jeune Antoine Uny et sa BMW M3 ont poursuivi leur parcours victorieux, cette fois devant le Vosgien Guillaume Fade.

 

Jean Paul CALMUS

Photos : Eric BROCARD, Partner Images et D.R.

 

 

TURCKHEIM

12ème manche du Championnat de France 2017, les 9 et 10 septembre, à 7 km de Colmar

(Haut-Rhin)

61ème édition, organisée par l’ASA Alsace – Longueur : 5.950 m – Dénivellation : 370 m – Pente

moyenne : 6,22 %

 

LES CLASSEMENTS

 

SPORT : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) 2’23’’233 – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 4’’562 – 3.C.

Frantz (Norma M20 FC) à 6’’888 – 4. B. Vielmi (Osella PA27) à 13’’788 – 5. D. Meillon (Norma

M20F) à 13’’970 – 6. B. Ritchen (Dallara F311) à 16’’163 – 7. B. Bouche (Reynard 99L) à 16’’506

– 8. A. Thomas (Dallara F306) à 17’’406 – 9. J. Français (Norma M20FC) à 17’’498 – 10. L.

Cholley (Dallara F306) à 17’’712.

 

PRODUCTION : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) 2’48’’226 – 2. Ch. Schmitter (Porsche 997

GT3) à 5’’378 – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 6’’403 – 4. Ph. Schmitter (Lamborghini

Gallardo) à 6’’971 – 5. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 7’’303 – 6. P. Reutter (Porsche 997 GT2)

à 14’’484 – 7. F. Dosières (Seat Léon Supercopa) à 16’’142 – 8. J. Janny (Seat Léon Supercopa)

à 16’’448 – 9. F. Marchal (BMW M3) à 17’’992 – 10. Ch. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 18’’792.)

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles