HAMILTON TRIOMPHE AU GP DE SINGAPOUR. ABANDON DE VETTEL VICTIME D’ACCROCHAGE…

 

 

F1-2017-L’accrochage au départ

 

Lewis Hamilton au volant de sa Mercedes remporte ce dimanche le GP de Singapour, la 60ème victoire de sa carrière.

Il s‘impose sur le circuit de Marina Bay à Singapour, après avoir profité de l’abandon de son plus sérieux rival, le pilote Allemand de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel, au cours du premier tour, victime de l’accrochage provoqué par son propre co-èquipier, le Finlandais Kimi Räikkonen et la Red Bull-Renault de Verstappen, et qui d’une part, de ce fait, ruine sa course et pourrait d’autre part, lui coûter fort cher en fin de Championnat, Vettel lâchant ce dimanche de gros et précieux points, permettant ainsi à Hamilton de prendre le large pour s’échapper au classement provisoire du Championnat.

Où le pilote Mercedes compte maintenant point d’avance… vingt-huit points d’avance sur le pilote Ferrari!

Assurèment une bévue, quelqu’en soit l’auteur et l’origine qui va laisser des traces, à l’heure des comptes en fin de saison…

 

F1-2017 – L’accrochage au départ

 

Concernant ce crash, voici les avis des principaux intéressés:

Sebastian Vettel :

« Je ne sais vraiment pa ce qui s’est passè. Je n’ai rien vu.»

Max Verstappen, le pilote Red Bull-Renault :

« Sebastian (Vettel) a commencé à me tasser. Peut-être qu’il n’a pas vu Kimi (Räikkönen) à gauche, mais ce n’est pas une excuse. Quand on se bat pour le titre mondial, on ne prend pas ce genre de risques. Je ne pouvais pas éviter l’accrochage. Il y a trois abandons, mais je n’ai rien fait de mal.»

Kimi Räikkönen, pilote Ferrari:

«J’ai pris un bon départ, mais je me suis fait toucher, et ma course s’est terminée là. Je savais où était Max, je l’ai passé et il m’a touché à l’arrière. Mais peu importe comment on voit les choses ou à qui on fait des reproches, ça ne change rien.»

Fernando Alonso, l’homme de McLaren-Honda:

«Je n’ai pas vu grand-chose, malheureusement. Tout s’est passé à l’intérieur et j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment. C’est dommage car nous avions beaucoup d’espoirs pour cette course. Sous la pluie, nous aurions été compétitifs et après un excellent départ, j’aurais même peut-être pu être en tête. Je suis sûr à 100% que le podium était jouable, en tout cas. J’espère que nous aurons plus de chance en Malaisie.»

Quant au patron du Team Autrichien Red Bull, lui il indiquait:

« On voit que Sebastian (Vettel) se déporte sur la gauche, Kimi (Räikkönen) est à droite, et Max (Verstappen) ne peut pas disparaître. Il n’a vraiment pas eu de chance. Seb l’a tassé. C’est ce qui se passe quand trois voitures arrivent de front dans un virage. Seb n’a sans doute pas vu Kimi à gauche de Max, il a été agressif contre Max. Max n’a rien fait, il devrait être blanchi.»

 

F1-2017-MERCEDES- La RED BULL-RENAULT de Daniel RICCIARDO

 

Derrière Hamilton finalement victorieux malgré des qualifications franchement modestes la veille et en demi-teinte, le podium est complété par la Red Bull-Renault de l’Australien Daniel Ricciardo et par la seconde Mercedes de son partenaire, le Finlandais Valterri Bottas

Ensuite, on pointe dans le Top 5, et dans l’ordre, Carlos Sainz Junior et sa Toro Rosso-Renault,  Sergio Perez avec la première des Force India-Mercedes, Jolyon Palmer qui finit à une très belle sixième place et score ainsi enfin, ses premiers points de la saison au volant de sa Renault.

Plus loin, on trouve  Stoffel Vandoorne et la seule McLaren-Honda à l’arrivèe, Lance Stroll et sa Williams-Mercedes, les deux Français Romain Grosjean et la Haas-Ferrari et Esteban Ocon qui conduit la seconde Force India-Mercedes, terminant neuvième et dixième.

A l’arrivèe, Daniel Ricciardo précisait:

« Je n’arrive pas à gagner ici. J’essaie, j’aime ce circuit pourtant. Nous n’étions pas aussi rapides que vendredi par rapport aux Mercedes. Je suis un peu déçu de ne pas avoir gagné, mais je suis content de ce nouveau podium. J’ai vu le chaos devant moi. Heureusement que j’ai pris un mauvais départ, sinon je me serais retrouvé dans l’accident. Je ne sais pas qui a commis une faute, c’était juste trop serré.»

Pour ce qui le concerne, l’heureux vainqueur Lewis Hamilton, indiquait:

« Je tiens à féliciter mon équipe, c’est un grand résultat pour nous. Valtteri (Bottas) a fait du très bon travail aussi. Hier, lors de la séance des qualifications, nous étions en difficulté et nous ne savions pas ce qui allait se passer pour la course, mais nous sommes restés concentrés. Nous avons eu de la chance. Dieu m’a béni aujourd’hui, c’est sûr! J’ai pu profiter de cet accident. Qui pouvait imaginer que ça allait se passer? Il fallait qu’il pleuve car nous n’avions pas le rythme sur le sec.»

En attendant, au Championnat Hamilton prend le large totalisant ce dimanche soir 263 points contre 235 à l’infortuné Vettel. Derrière, Bottas troisième en compte 212, Ricciardo 162, Raikkonen 138 et Verstappen, lui, 68

 

John ROWBERG

Photos: TEAM et PIRELLI

 

A suivre…

 

F1 Sport

About Author

gilles