LA FERRARI DE SEBASTIEN VETTEL SIGNE LA POLE AU GP DE SINGAPOUR DE F1

 

 

Avec un excellent chrono de 1’39″491, l’ancien quadruple-champion du monde, le pilote Allemand de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel signe le temps de référence, synonyme de pole ce samedi du GP de Singapour.

Vettel décrochant ainsi la 49ème pole de sa carrière. Il partagera la première ligne avec la plus rapide des deux Red Bull-Renault, celle du pilote Hollandais Max Verstappen, son dauphin en 1’39″814.

Suivent sur la deuxième ligne, l’autre Red Bull-Renault, celle de l’Australien Daniel Ricciardo et la seconde Ferrari, celle du Finlandais Kimi Raikkonen.

Ensuite, 0n pointe les deux Mercedes de Lewis Hamilton et de Valterri Bottas.

Plus loin et complétant le Top 10, on note la Renault de Nico Hulkenberg, les McLaren de Fernando Alonso et de Stoffel Vandoorne et la Toro Rosso-Renault de Carlos Sainz Junior, dixième de la Q3.

 

F1 2017 SINGAPOUR FERRARI de Seb VETTEL.j

 

Sebastian Vettel signe la pole position à la lueur des projecteurs du circuit de Singapour en étant chaussé des pneumatiques P Zero Violet ultra-tendres utilisés par l’ensemble des pilotes durant l’intégralité des qualifications, ètabliant un nouveau record du tracè de Singapour.

Le chrono de l’Allemand, en 1’39’’4913’’1 plus rapide que la pole réalisée l’an passé, battue dès la Q1 – constitue le record absolu du tracé de Marina Bay et établit sur une piste dont les températures ont atteint jusqu’à 34°C durant la séance.

La Q1, en particulier, fut marquée par un fort degré d’évolution, en raison notamment de l’huile jonchant l’asphalte après le passage des courses de support.

Comme nous l’avions observé hier los de la seconde séance des essais libres, l’usure et la dégradation des pneumatiques fut contenue, même avec les ultra-tendres, augurant la possibilité d’une stratégie d’un seul arrêt aux stands, ce dimanche, même en cas d’accroissement de cette dégradation.

Mario Iola, le responsable de la compétition automobile chez le manufacturier Milanais Pirelli, expliquait:

« Dès lors que l’huile a disparu de l’asphalte, le tracé s’est rapidement révélé plus rapide. Cela permit d’assister à une séance qualificative particulièrement serrée, pendant laquelle de nombreux pilotes pulvérisèrent le précédent record de ce circuit de Singapour. Les pneumatiques 2017, plus larges, ont fortement contribué à ces améliorations sur une piste qui favorise tout particulièrement le grip mécanique. L’usure et la dégradation étant relativement faibles avec les trois mélanges, un pit-stop devrait être privilégié, mais en raison du paramètre Safety Car – intervenu lors de chaque édition – ainsi que les conditions imprévisibles, les écuries vont devoir se montrer réactives et adapter leur stratégie aux circonstances de course. »

Mai naturellement comme toujours en course, la voiture de sécurité pourrait tout remettre en cause!

 

F1 2017 SINGAPOUR FERRARI de Seb VETTEL.j

 

Pour sa part, l’heureux poleman, Vettel confiait:

« Je ne sais pas comment j’ai fait! J’ai connu des difficultés ce matin, lors de la troisième  session des essais libres. C’est incroyable, je ressens encore la forte charge émotionnelle et la montée d’adrénaline. J’ai du mal à trouver mes mots. »

Et il enchainait en précisant :

« Pendant toute la qualif , la voiture n’a cessé de s’améliorer et je suis satisfait de ma performance. Franchement, l’auto  était fantastique, et ce circuit est génial quand on arrive à faire ce qu’on souhaite au volant. »

Et le poleman concluait:

« La course va être longue, les Red Bull sont rapides ici, donc devant cela devrait être très serré.»

 

John ROWBERG

Photos: FERRARI et PIRELLI

 

 

F1 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE