F4 ITALIA A IMOLA : VAN UITERT BARRE LA ROUTE A ARMSTRONG

 

 

Ce week-end, la F4 Italia était à Imola pour la cinquième de ses sept courses. Marcus Armstrong (Prema) pensait pouvoir se balader, mais c’était sans compter sur Job van Uitert (Jenzer.)

Il est précoce, il est néo-zélandais et il est soutenu par Ferrari. Les parallèles ne manquent pas entre Marcus Armstrong (Prema) et le regretté Chris Amon.

A tout juste 17 ans, Armstrong domine la F4 Italia. Il court également en F4 ADAC, où il est devant. Ainsi, il pourrait rêver d’un doublé pour sa première saison complète en Europe !

 

COURSE 1

Poleman le vendredi, Armstrong est en démonstration le samedi. Juri Vips (Prema) doit renoncer, laissant la 2e place à Job van Uitert. Lirim Zendeli (Mücke) repousse Lorenzo Colombo (Bhaitech.) Colombo finit même par se faire doubler par Kush Maini (Jenzer), le petit-frère du pilote de GP3 Arjun Maini.

C’est donc une victoire d’Armstrong devant van Uitert et Zendeli.

 

COURSE 2

Il pleut durant la nuit et le dimanche matin, les voitures s’élancent derrière le safety-car. Lorsqu’il s’efface, van Uitert mène devant Maini et Colombo. Ce dernier commet une erreur en vue de l’arrivée, ce qui permet à Vips et Armstrong de passer. L’Estonien réussit à doubler Maini avant le damier.

Cette fois, ce sont van Uitert, Vips et Maini qui montent sur le podium.

 

COURSE 3

La course 3 est avancée car le temps est menaçant. Van Uitert part devant Maini et Armstrong. Vips dépose Colombo, passant d’emblée 4e. Puis 3e au deuxième passage. L’Estonien a alors Maini en ligne de mire. L’Indien ne cède pas un pouce de terrain et ils s’en vont ensemble dans le bac à sable ! Du coup, Armstrong se retrouve 2e et Colombo, 3e.

Van Uitert réalise le doublé. Armstrong limite la casse en terminant 2e. Colombo est 3e.

Au classement, Armstrong reste en tête, avec 209 points. Néanmoins, van Uitert réduit l’écart et le voilà second avec 192 points.

Un temps présent dans la course au titre, Colombo est ‘aux fraises’, avec 166 points.

Il reste deux manches, mais l’on peut raisonnablement penser que le titre se jouera entre le golden-boy Armstrong et van Uitert, plus discret, mais plus expérimenté (vu qu’il redouble.)

Enzo Fittipaldi (Prema), petit-fils de l’ancien double Champion du monde de F1, sacrè en 1972 et 1974, Emerson Fittipaldi, est onzième, lui, avec 57 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F4 Italia

 

Copyright : F4 Italia

 

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE