LE BOL D’OR LANCE LE CHAMPIONNAT DU MONDE D’ENDURANCE MOTO 2017-2018

 

 

 


BOL-D’OR-2016-PAUL-RICARD-La-SUZUKI-N°1-Photo-Gilles-VITRY-

 

Une nouvelle saison du Championnat du monde d’endurance Moto désormais dénommé FIM EWC débute, les 16 et 17 septembre avec le Bol d’Or sur le Circuit Varois du Paul Ricard dans le Sud de la France.

Cette manche d’ouverture est capitale. C’est l’une des deux courses de 24 heures inscrites au calendrier 2017-2018, avec 60 points à prendre pour la meilleure équipe.

Ce sera aussi la première confrontation pour les 59 teams sélectionnés parmi un nombre record de 75 demandes d’engagement où s’affichent de nouvelles ambitions et de nouveaux trios de pilotes.

Cette 81ème édition du Bol d’Or, s’annonce palpitante. Les tests qui se sont déroulés fin août sur le Circuit Paul Ricard ont donné un premier aperçu des nouvelles rivalités qui se joueront en Championnat du monde FIM EWC, comme pour la Coupe du Monde Superstock.

Sous les feux des projecteurs, l’équipe Française du   GMT94 Yamaha, Champion du monde en titre, après trois victoires sur les cinq épreuves de la saison dernière, va devoir repousser les assauts d’une concurrence qui a resserré les rangs.

Le trio sacré, David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio va devoir encore se surpasser pour défendre ce titre.

 

NOUVELLE MOTO AU SERT…

MOTO ENDURANCE – BOL D’OR 2017 – Au SERT Montage de la nouvelle moto 2017

 

Le SERT (Suzuki Endurance Racing Team), détenteur de quinze couronnes mondiales, entre enfin en piste avec une GSX-R 1000 2017, visiblement dèjà performante et confiée à l’équipage que forme Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black, nouvel atout du SERT pour la reconquête du titre FIM EWC 2017-2018.

Ce sera l’une des clés du nouveau Championnat FIM EWC, qui intègre bien d’autres nouveaux paramètres.

Le GMT94 Yamaha devra savoir gérer, comme la saison dernière, la lutte fratricide avec le YART Yamaha, l’équipe officielle Autrichienne, bien soutenue par le Japon et dont la R1 est aux mains de Broc Parkes, Marvin Fritz et Kohta Nozane.

Les ambitions du F.C.C. TSR Honda sont évidentes. Quatrième du Championnat 2016-2017, ce Team Japonais, engagé sur l’intégralité de la saison pour le titre, s’aligne lui, avec l’Australien Josh Hook et les Français Alan Techer et Freddy Foray, précédemment membre du Honda Endurance Racing.

 

NOUVEAUX PILOTES


BOL-D’OR-2016-PAUL-RICARD-La-HONDA-N°111-Photo-Gilles-VITRY

 

L’équipe Anglaise officielle du Honda Endurance Racing a largement renouvelé sa ligne de pilotes. Aux côtés de Sébastien Gimbert, on verra cette saison un spécialiste de l’Endurance, Gregory Leblanc, et un nouveau venu issu du MotoGP et du Moto2, le Colombien Yonny Hernández.

Beaucoup de changements aussi chez l’un des plus anciens Teams du plateau mondial EWC, le Bolliger Team Switzerland. L’équipe Suisse privée sera à nouveau en mesure d’aiguillonner les Teams officiels avec Roman Stamm, David Perret et Robin Mulhauser.

A surveiller aussi le Maco Racing, sixième  du FIM EWC 2016-2017. Cette équipe Slovaque qui engage une Yamaha, sera au départ du Bol d’Or en Provenvce, avec Greg Junod, Anthony Dos Santos et Louis Bulle.

 

JUSTE POUR LA VICTOIRE …


BOL-D’OR-2016-PAUL-RICARD-Superbe-remontée-pour-la-KAWASAKI-SRC-N°11-Photo-Gilles-VITRY

 

Même s’ils annoncent leur entrée uniquement sur le Bol d’Or 2017 et les 24 Heures Motos 2018, cette saison, deux Teams se lanceront dans la lutte pour la victoire ce prochain week-end au Bol d’Or.

Tout d’abord, le Team SRC Kawasaki, lequel fait naturellement – palmarès oblige – partie des favoris avec Mathieu Gines, Randy de Puniet et Fabien Foret et aussi, le Team Tecmas BMW, qui a également les moyens de jouer aux avant-postes, avec Kenny Foray, Julien Da Costa et Camille Hedelin.

 

LUTTE EN SUPERSTOCK ANNONCEE!


BOL-D’OR-2016-PAUL-RICARD-La-YAMAHA-du-Team-MOTO-AIN-Photo-Gilles-VITRY

 

En Superstock aussi, on a resserré les rangs. Vainqueur de la Coupe de Monde 2016-2017, l’écurie Yamaha Viltaïs Experiences, s’aligne au Bol d’Or en Superstock mais s’accorde l’hiver pour préparer une machine  de la grande catégorie EWC, bien plus performante pour les futures 24 Heures Motos!

La Yamaha N°333, sera donc une dernière fois, une candidate sérieuse à la victoire Superstock, avec Axel Maurin, Bastien Mackels et Florian Alt.

Parmi les Teams les plus aguerris dans cette catégorie, on trouve aussi les autres èquipes Françaises du Tati Team Beaujolais Racing avec Julien Enjolras, Julien Pilot et Kevin Denis et les Allemands du Völpker NRT48 avec Stefan Kerschbaumer, Jan Bühn et Lucy Glockner.

Pour créer la surprise, il y a aussi AM Moto Racing Compétition, Moto Ain CRT (photo), WSB Endurance et de nouveaux venus sur l’intégralité de la saison comme les Suisses du Zuff Racing Team, les Français du JMA Racing Action Bike et du RAC41 Honda, les Italiens du No Limits Motor Team ou les Polonais du Wojcik Racing Team.

Malgré tout, l’un des Teams Superstock en vue au Bol d’Or, sera l’Ecurie Chrono Sport, qui aligne sur une Kawasaki, un trio inédit avec Louis Rossi, Alexis Masbou et Matteo Ferrari, pilote du Championnat Superbike Italien et issu du Moto3.

Les premiers essais officiels du 81ème Bol d’Or, manche d’ouverture du FIM EWC 2017-2018, auront lieu ce jeudi 14 septembre à partir de 9 h 30.

 

François LEROUX

Photos : Alain MONNOT – Michel PICART – Gilles VITRY


BOL-DOR-2016-PAUL-RICARD-La-SUZUKI-N°1-Photo-Sébastien-VIRIEUX

LA LISTE DES ENGAGES

https://www.fimewc.com/wp-content/uploads/2017/09/Bol17_ProvisionalEntryList5sept.pdf

 

Bol d'Or FIM EWC

About Author

gilles