TURCKHEIM: AVEC SÉBASTIEN LOEB ET ROMAIN DUMAS EN ‘VEDETTES’ AMÉRICAINES

 

 

UNE SACRÉE BELLE AFFICHE…

 

 

 

 

Vainqueurs de la course de côte de Pikes Peak respectivement sur Peugeot et sur Norma prototypes, ces deux Champions Français très éclectiques feront ce week end, l’ouverture de la fameuse montée vers Les Trois Epis, où les Champions de France 2017, Sébastien Petit et Pierre Courroye étrenneront leurs premiers titres en sport et en production, face à des adversaires revanchards.

 

La Peugeot 208 T16 Pikes-Peak de LOEB en démonstration à Turckheim 2017

 

Le tracé majestueux de près de 6 km – record de France – dominant Colmar, a réuni non seulement une tête d’affiche prestigieuse mais aussi le plateau le plus nombreux de la saison avec plus de 220 concurrents, dont près de 150 en Championnat de France, 41 en Championnat historique et les 34 concurrents de 6 pays Européens du Championnat Luxembourgeois.

Une participation étrangère bien supérieure à celles du Mont-Dore en Championnat d’Europe et du Col Saint Pierre en Coupe d’Europe cette saison, ce qui donne espoir à Franck Mader, le Président de l’ASA Alsace, de rattraper les leaders en la matière que sont Eschdorf (Luxembourg), Saint Ursanne (Suisse) et Osnabrück (Allemagne).

 

TURCKHEIM- Franck-Mader.

 

Evènement majeur du Championnat de France de la montagne, la course de Turckheim se distinguera aussi par une démonstration de la Bugatti Chiron, nouvelle reine des fabuleuses supercars, produites pas très loin à Molsheim, qui rappellera à certains les fastes du centenaire Bugatti de 1987, où une centaine des joyaux de la marque, s’étaient rendus à l’invitation de l’A.C. d’Alsace.

 


Sébastien PETIT

 

Bien que déjà joué, le Championnat de France aura encore la part belle puisque Sébastien Petit étrennera son titre en affrontant pour l’honneur son challenger Geoffrey Schatz, qui sur sa Norma 4 Litres, prépare déjà activement sa revanche de 2018, mais aussi le quadruple Champion de Belgique Jelle De Coninck, étonnant vainqueur cette année à Eschdorf sur sa Norma Honda turbo.

 


Pierre Courroye à Osnabruck

 

En production, si Pierre Courroye et sa Mc Laren ont détrôné l’Alsacien Nicolas Werver, tenant du titre depuis 2012, ce dernier entend sur ses terres montrer à ses partenaires que sa nouvelle Porsche est devenue bien plus compétitive qu’à son tardif début de saison et pourrait être l’arme de la reconquête en 2018

 

Jean Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE

 

Championnat de France de la Montagne Sport

About Author

gilles