ISDE. 2017 : JOUR QUATRE, LES FRANÇAIS(E)S SOLIDES AUX PREMIERES LOGES.

 

 

Rappel pour ceux qui n’ont jamais mis une tétine sur la terre, les ISDE. sont l’épreuve d’enduro la plus prestigieuse de l’année, ces International Six Days Enduro sont en effet le Championnat du Monde par équipes de cette discipline géniale qu’est l’Enduro.

Des parcours de liaison sublimes, l’Auvergne est un paradis de l’enduro, des spéciales très sportives, génial quoi…

Problème pour les ouvreurs, ce que sont les garçons du Trophée français puisqu’ils sont les premiers au Général, s‘il n’y a plus de poussière puisqu’il a plu durant la nuit, les prairies humides sont un vrai piège à c…

Il fait moins chaud qu’en début de semaine, mais la fatigue des quatre premiers jours devient terrifiante.

En plus, ce qui est le plus à craindre, un des pilotes, Christophe Nambotin, a fait une grosse chute en liaison.

J’ai écrit il y a deux jours que même en liaison, il ne faut pas amuser le terrain, on doit pointer à la minute près.

Et si pour une raison ou une autre, on est retardé dans la liaison, panne, casse, il faut ensuite aller très vite pour taper à la bonne minute, sinon c’est grosse pénalité.

Et foncer en liaison c’est se mettre à la merci de la première racine qui traverse la piste…

Heureusement les équipiers de Christophe ont bien donné, lui n’a pas pu envoyer le maximum,  blessé à la main, et l’avance au Général du Team Trophée est passée à sept minutes sur les Australiens.

Il faut juste arriver au complet demain, avec la marge de ce soir la France aura gagné le Trophée, c’est la catégorie la plus recherchée.

Cocorico…

Bon, demain, on roule sur le même parcours, bien labouré car meuble, ça va être Verdun sans les morts, grosse journée en vue…

Donc cocorico mais…

Les Juniors suivent l’exemple des aînés, ils sont toujours en tête de classement, prenant encore un peu de marge mais un tout petit peu, les Italiens sont quarante quatre secondes derrière…

C’est Jérémy Miroir qui  été le plus rapide de cette équipe junior française.

Blanjoue a eu plus de mal dans l’herbe mouillée, il est allé plusieurs fois au tas, mais ses coéquipiers ont bien donné, ce qui explique que l’on n’ait pas grapillé autant que voulu sur les Italiens.

Cela dit, les Juniors français sont toujours en tête, pour eux aussi, demain sera une horreur sur un terrain labouré.

 

Et les filles alors ?

Elles ne sont plus que deux,  Samantha Tichet a été opérée du bras la veille.

Juliette Berrez et Audrey Rossat se sont chèrement défendues, et les filles de France sont toujours sur le podium !

En revanche, bien sûr, les deux équipes qui sont devant les lâchent, il faut s’accrocher à ce podium les filles.

Juliette Berrez : « J’ai passé une bonne journée, même si on a tous et toutes des douleurs aux mains vu les kilomètres effectués ! On va serrer les dents pour la cinquième journée de course, et tout faire pour conserver cette troisième place ; les spéciales étaient belles, il n’y avait plus trop d’herbe quand on est arrivées car les garçons ont un peu labouré le terrain avant nous ! Ce qui est génial c’est ce soutien du public, même quand on arrive au bout du rouleau ça nous fait chaud au cœur. La journée de demain va être longue car les spéciales seront bien abimées puisqu’on reprend la même boucle, et on va aller au bout tout en essayant de profiter de tous les instants. »

BENOÎT THIBAL ET SES FILLES

L’entraîneur des filles, Benoît Thibal, explique la situation.  « On a perdu Samantha hier, cela a donné un coup au moral de Juliette et Samantha qui n’ont pas le droit à l’erreur puisque nous avons joué notre joker. Nos deux filles sont bien fatiguées après quatre jours de course mais elles sont régulières et ne font pas d’erreurs ; pas de chutes, pas de pénalités, elles rentrent chaque soir au parc avec des top dix et si on perd un peu de terrain sur les deux premières équipes, nous avons consolidé notre 3ème place au général. Mentalement, je sais qu’elles ne lâcheront rien. Physiquement, elles vont tenir car dans ce cas là c’est le mental qui fait la différence. Il faut rester attentif car un rien peut tout faire basculer, mais tout le monde à une bonne expérience de cette course et il n’y a donc pas de raisons que ce podium leur échappe. » 

Voilà, les deux survivantes font des résultats exceptionnels, elles peuvent sauver ce podium, du coup la France aurait vraiment fait de superbes ISDE. à domicile…

Gaz et gaffe boys and girls…

Jean Louis BERNARDELLI et FFM.

Photos :
FFM.

Retrouvez les résultats complets des ISDE.
sur
http://www.fim-isde-live.info 

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis