ISDE 2017 : TROPHÉE ET JUNIORS FRANÇAIS AU POUVOIR ! LES FILLES SONT ENCORE PODIUM !

 

 

 

 

Rappel: les ISDE. sont les Championnats du Monde d’Enduro par équipes et se déroulent cette année en France, à Brioude, en Auvergne.

Quand j’ai regardé les résultats du troisième jour, avant que le communiqué de la FFM. tombe avec les explications du parcours, j’ai éprouvé une joie énorme, comme le jour où mon ami Jean Alesi a gagné son premier (et hélas son dernier) GP. de F1 en juin 1995 au Canada à Montrèal !

C’est plus que de la joie, on est pris d’un ouragan intérieur, pas comme les spectateurs du foot qui sont vulgaires quand leurs champions à 220 briques marquent un but, non, c’est une émotion qui prend les tripes.

Parce que ma prédiction du premier jour se réalise, à savoir que j’ai envie que le France réussisse les trois podiums pour réussir ces ISDE. organisés chez nous en Auvergne, mais je rêvais de victoire, même de victoire(s), même de triple victoire!

C’est fichu pour la triple victoire, Samantha Tichet s’est blessée et les filles de l’Équipe de France ne sont plus que deux.

Mais les garçons les vengent bien, ils sont tous devant…

En Trophée, l’Équipe de France est en tête depuis le premier jour, en Juniors elle prend le pouvoir après trois jours de haute lutte, chez les filles, on garde le podium malgré la blessure de Samantha.

Ce troisième jour, on a roulé sur un nouveau parcours, toujours dans la poussière, pas de pluie mais une température plus clémente.

Trois des quatre pilotes français de Trophée, l’épreuve la plus légendaire, sont dans les quatre premières places au classement de la journée, dans l’ordre Loïc Larrieu, Jérémy Tarroux, Christophe Nambotin.

Christophe Charlier, que l’on a vu aussi en Mondial de Motocross, est un peu plus loin mais l’équipe a augmenté son avance d’une minute sur les Australiens, gros clients.

Donc tout va bien.

 

 

Le truc phénoménal du jour est la prise de pouvoir de l’Équipe de France Junior, qui n’avait plus que deux secondes de retard sur les américains.

Ils leur collent deux minutes en une journée, il fallait prendre ces risques, sans pépin, ils l’ont fait, comme des mecs qui auraient une énorme expérience de l’Enduro mondial.

En revanche, les Italiens sont passés deux au Général, à seulement quarante secondes des jeunes français, il va falloir tenir, car l’Italie est une terre d’Enduro historique, voire légendaire.

Avec une relève digne des anciens !

Jérémy Miroir qui lâche:

« Bonne journée ! Je voulais attaquer aujourd’hui mais il m’a fallu un peu de temps pour trouver mes marques. Avec mes équipiers, on a fait une solide journée, rien n’est fait puisqu’il reste trois jours de course mais on va essayer de rester dans la même dynamique. Chaque jour, il y a de plus en plus de monde au bord des spéciales, on est conscient de la chance que nous avons de disputer ces ISDE. chez nous. Ces fans nous galvanisent avec leurs drapeaux et encouragements, ce sont eux le quatrième pilote de l’équipe ».

Jérémy roule en catégorie juniors avec Hugo Blanjoue et Anthony Geslin.

 

SAMANTHA TICHET

 

En revanche, comme je l’ai expliqué depuis le début, une équipe est fichue quand elle perd un de ses pilotes et si l’Équipe de France féminine est encore podium ce soir, Samantha Tichet, qui a fait les meilleurs chronos français depuis deux jours, s’est blessée, Juliette Berrez et Audrey Rossat ne sont plus que deux et au général, ça va coûter très cher.

Elles ont été méritantes les filles, Juliette et Audrey vont continuer à rouler furieusement, mais au Général c’est foutu.

 

LES FILLES TIENNENT BON

 

Samantha a été blessée au bras et opérée, avec succès nous dit on.

Philippe Thiebaut, DTN explique:

« Nos affaires vont plutôt bien puisque les juniors passent en tête de leur catégorie et je crois qu’on peut être fier de Juliette et Audrey qui maintiennent l’équipe féminine à flot après l’hospitalisation de Samantha. Nous sommes sur le bon chemin pour terminer brillamment cette semaine de course mais on ne doit pas oublier que nous n’en sommes qu’à mi-parcours. L’équipe Trophée a comme toujours été forte et c’est intéressant de voir que le niveau de l’Enduro Français reste au top au niveau mondial. Il faut garder ce cap et préparer la relève. » 

Voilà, les deux équipes qui restent au complet sont en tête des ISDE., maintenant, faut s’accrocher !

Gaz et gaffe, comme d’hab…

 

Jean Louis BERNARDELLI et FFM

Photos : FFM

Résultats et Classements 

http://www.fim-isde-live.info

 

 

Moto Tout terrain

About Author

jeanlouis