ISDE. 2017 : TROPHÉE FRANÇAIS EN TÊTE, JUNIORS DEUX ET LES FILLES SUR LE PODIUM ! COCORICO !

 

 

Je ne suis pas sûr qu’AutoNewsInfo soit la Bible de chevet des Pilotes des Équipes de France d’Enduro ?

J’avais écrit hier soir que si le résultat de l’Équipe de France de Trophée, la catégorie la plus renommée, en tête encore ce soir, est satisfaisant, les résultats des juniors et des filles pouvaient et devaient grimper.

En tous cas, le destin a entendu cette prédiction, les pilotes aussi, et aussi l’entraîneur mais je n’y suis pour rien !

Pour une bonne raison.

Dans un Championnat du Monde, on vient pour gagner, je ne connais aucun pilote qui prenne un départ pour être second…

Deuxième journée des ISDE. sur le parcours de la veille, l’air et le sol sont une fournaise au point qu’il a fallu arroser certaines spéciales mais du coup elles sont devenues glissantes, un vrai piège que nous raconte ci-dessous l’entraîneur français.

Vainqueurs la veille, les pilotes français du Trophée sont partis les premiers, ils ont prudemment passé la première spéciale arrosée (pour ceux qui font du TT, on sait que l’herbe mouillée est comme du verglas, surtout avec la pente.. et la boue qui affleure sous l’herbe…)

C’est donc à partir de la deuxième spéciale qu’ils ont mis gaz, avec une belle performance, ils ont ce soir quatre minutes d’avance sur les Australiens, ceux de nos lecteurs qui connaissent un peu le Rallye, tout terrain ou sur bitume, savent que c’est énorme…

Il ne faut pas avoir de pépin par la suite, il reste quatre jours mais, même si c’est une évidence, il vaut toujours mieux être devant que derrière, personne n’a le droit au pépin mais quand on est devant, on a un peu la banane…

Christophe Nambotin a été le meilleur des quatre pilotes français de Trophée, il est vrai aussi que le garçon a une expérience et un talent considérables, ça aide…

Loïc Larrieu est deuxième meilleur pilote français de la journée et il explique pourquoi.

LOÏC LARRIEU

« Je savais qu’avec ma mauvaise position au départ, je serais avantagé par rapport à mes équipiers sur la première spéciale, mais que dans les autres, je serais pénalisé par la poussière soulevée par les pilotes placés devant moi. À plusieurs reprises, j’en ai rattrapé, mais il était impossible de doubler sans prendre de risques compte tenu de la poussière. J’ai préféré assurer car c’est une course d’équipe, même si sur le plan personnel c’est décevant. J’ai fait mon maximum pour l’équipe, demain sera un autre jour puisque nous partons sur un parcours vierge et nous serons tous les quatre parmi les premiers à nous élancer. »

Les Juniors ont été aussi sublimes en ce deuxième jour. Ils sont passés de la troisième à la seconde place au Général, à moins de deux secondes des leaders, les Américains.

Mais l’Italie et le Chili sont très proches derrière là encore, il va falloir être performant partout et surtout ne pas perdre un équipier, ce qui serait la fin de l’espoir.

Bon, j’y croyais hier et j’y crois encore plus aujourd’hui, mais les amerlos ne vont pas leur faire de cadeaux…

L’Entraîneur des Juniors est carrément content…

« Ils ont bien rempli les objectifs du jour, qui étaient de passer les spéciales 2 et 4 sans chuter et abimer le matériel, et être tous les trois à l’arrivée. Aujourd’hui, on a vu plusieurs équipes perdre gros avec la chute d’un des leurs. On repart sur un terrain nouveau demain, et tout le monde est prêt ; l’équipe est super, les trois pilotes partagent les infos, n’hésitent pas à aller marcher dans les spéciales le soir pour mieux connaître le terrain, et écoutent les conseils du staff technique et médical mis en place par la Fédération Française de Motocyclisme. Maintenant il faut rester concentré puisqu’il reste quatre jours de course.»

Dans cette Équipe de France Junior, c’est Hugo Blanjoue qui a été le meilleur aujourd’hui, mais toute l’Équipe a fait un vrai tir groupé…

Et puis, mon envie d’hier soir continue de se réaliser, les filles, qui étaient quatrième lundi soir, sont sur le podium le mardi, le truc était on l’a compris de pas faire de grosses fautes, y compris en liaison car on peut largement s’y casser la g…, et les Espagnoles se sont faites piéger.

On ne se réjouit jamais du malheur des autres et surtout pas en Sports Mécaniques, mais bon, c’est un Championnat du Monde, et c’est sans pitié.

C’est Samantha Tichet qui a été la meilleure française, on lâche rien les filles !

En tous cas bravo à elles, on est dans le bon sens de l’histoire, devant il ya les USA. et l’Australie, en tous cas si tout le monde finit podium, ce qui est le cas ce soir, la France aura réussi ses ISDE. !

Bravo à toutes et tous, gaz et gaffe pour la suite…

Retrouvez les résultats complets des ISDE. sur :
http://www.fim-isde-live.info 

 

 

Jean Louis BERNARDELLI et FFM.

Photos :
FFM.    

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis