ISDE. 2017 À BRIOUDE : OUI EN TROPHÉE, PODIUM EN JUNIORS ET FÉMININES QUATRE.

 

 

L’ÉQUIPE DE TROPHÉE ET TOUT LE STAFF DES ÉQUIPES DE FRANCE

Les ISDE 2017, International Six Days Enduro, le Championnat du Monde par équipes d’Enduro ont lieu cette semaine à Brioude, en Auvergne, le paradis de la discipline.

Pour les non initiés, je rappelle que l’on roule par équipes mais en ajoutant les résultats individuels.

Ça se passe comme en Rallye, avec des liaisons et des spéciales, qui peuvent en ligne ou en circuit genre Motocross.

Et l’on est en tout terrain, les derniers qui partent se prennent les traces des précédents.

Le dernier jour, ce sera d’ailleurs un vrai motocross, avec tout le monde sur la même ligne de départ.

On est content de revoir l’Équipe de France, qui avait boudé les ISDE 2016 pour protester contre un système d’arbitrage qui était c’est vrai du grand n’importe nawak.

Première journée caniculaire, où l’équipe de Trophée française est en tête, les juniors se sont mis au tas mais sont tout de même podium, et les filles, elles,  sont au pied dudit podium.

Belle journée pour les Français, mais on peut faire mieux…

 

LE RÉCIT DU PREMIER JOUR

BRILLANTE ÉQUIPE DE TROPHÉE

Coup d’envoi des 92èmes ISDE donné ce matin à Brive la Gaillarde (19).

L’Équipe Trophée Mondial composée de Jérémy Tarroux, Loïc Larrieu, Christophe Charlier et Christophe Nambotin pointe en tête de l’épreuve devant la Finlande et l’Australie, un résultat qui est encourageant mais qui ne doit pas faire oublier qu’il reste cinq longues journées de course.
Absents l’an passé et de ce fait contraints de partir derrière tous leurs adversaires dans les spéciales du jour, les tricolores ont parfaitement su gérer le handicap de la poussière lié à la météo, 35 degrés, qui règne sur la Corrèze.

Les Bleus se sont imposés dans trois des cinq spéciales et ont fait « carton plein » dans la quatrième spéciale où Loïc Larrieu, Christophe Nambotin, Christophe Charlier et Jérémy Tarroux ont carrément pris les quatre premières places !

Les Tricolores partiront demain mardi en position plus favorable, de quoi apporter une sérénité complémentaire au quatuor.

Christophe Nambotin : « Ce matin en partant on ne pensait pas se retrouver en tête dès ce soir, Fred (Weill) a toujours insisté sur le fait que les ISDE durent 6 jours et que la priorité est de tenir ces 6 jours. On a je crois fait du super boulot tous les quatre. Il faut maintenant bien négocier la journée de demain qui va être importante car les spéciales vont être abimées. Mercredi, on attaquera un nouveau parcours vierge qui sera je pense à notre avantage, et ensuite on verra ce que la météo nous réserve puisque des orages sont annoncés pour la fin de semaine. »

Présent depuis plus d’une semaine sur place avec les trois Équipes de France, Fred Weill, l’entraîneur : «  On avait dit et répété aux pilotes de rouler avec la tête et ils l’ont fait. On a vu aujourd’hui les Américains perdre toute chance dès la première spéciale avec la blessure d’un de leurs pilotes. Les juniors étaient un peu tendus aujourd’hui, ils ont découvert l’ambiance des ISDE en France, mais ils sont déjà sur le podium. Les filles n’en sont pas loin, si bien que le bilan de cette première journée est positif. »

LES JUNIORS SONT JUSTE PODIUM

Dans la catégorie Junior, Jérémy Miroir, Hugo Blanjoue et Anthony Geslin sont ce soir classés derrière les Suédois et les Italiens.

Les Bleuets ont perdu de précieuses secondes en chutant tous dans une spéciale, mais ils sont quand même en podium provisoire.

L’équipe féminine est quatrième derrière l’Espagne, l’Australie et les USA, dans la même minute que les Américaines.

Samantha Tichet a été la plus rapide, elle roule avec Juliette Berrez et Audrey Rossat.
Demain mardi, les pilotes empruntent exactement les mêmes spéciales qu’aujourd’hui, d’où la remarque de Christophe Nambotin sur le fait que les traces vont être cruelles, c’est sûr, après le passage de 600 pilotes !

 

LES FILLES, IL VA FALLOIR ENVOYER !

Bon, j’ai le souvenir d’une époque heureuse où la France jouait gagnant en Trophée, en Junior et en Féminines.

C’est ça qui est ch… avec les vieux romantiques, ils se souviennent des bons moments…

Là en plus on est chez nous, alors mesdemoiselles et messieurs, gaz…

Et bravo, ce n’est qu’un début…

Retrouvez les résultats complets des ISDE sur :
http://www.fim-isde-live.info 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
FFM

Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis