MOTOGP 2017 À SILVERSTONE : DOVIZIOSO GAGNE ET PREND LA TÊTE AU GÉNÉRAL. STONER REVIVAL ?

ROSSI EN TÊTE DURANT DIX SEPT TOURS

On attendait un GP incroyable, il a été incroyable.

Mais pas comme prévu.

D’abord Rossi, excellent en qualifs, qui avait affirmé qu’il ne fallait pas se faire d’illusions, la Yamaha boufferait son pneu arrière avant la fin du GP.

Pourtant il part en tête, colle même une seconde à la concurrence, en l’occurrence Marquez, Vinales, Crutchlow et Dovizioso qui se font un duel digne des quatre mousquetaires…

Le pire, et c’est génial, est que Rossi, dont l’avance fond petit à petit, va tenir en tête dix sept tours en tête, et devra laisser passer Dovisioso à trois tours du bout.

C’était son 300ème GP en MotoGP/500, c’eût été une fête magnifique, légendaire, mais voilà, Rossi est visionnaire et termine sur le podium, il avait dit avant le départ qu’il ne pourrait pas faire mieux.

Beau geste maestro…

Autre moment incroyable, Marquez, discret en début de GP, son pneu dur met du temps à prendre le grip, pète le record du tour et se met à reprendre tout le monde.

LA CASSE DE MARQUEZ

Et chose hallucinante, son moteur explose !

Ce qui va lui coûter horriblement cher au mondial où quatre pilotes sont à touche-touche dans les points…

D’ailleurs, Dovizioso, pas très bien placé au départ, remonte tout le monde comme une balle, son duel avec Vinales laisse un peu de mou à Rossi, mais il passe en tête à trois tours de la fin, on ne le reverra plus.

Avec la chute de Marquez, Dovizioso fait une opération superbe, il est en tête du général avec neuf points d’avance sur l’Espagnol, c’est peu mais cela suffit sans doute pour que dans le stand rouge on commence à entendre la petite musique australienne de Stoner, champion du monde MotoGP avec Ducati en 2007 !

ZARCO MAGNIFIQUE

Dovizioso a évidemment bien géré ses pneus, on sait que la Ducati est très économe, formidablement bien réglée en électronique.

La deuxième place de Vinales laisse perplexe en revanche, il est le seul à être parti en soft à l’arrière, avec une piste à quarante degrés, et ce soft a mieux tenu que les durs.

Le dicton affirme que le ciel (Michelin en l’occurrence) a ses raisons que la raison ignore et bien sûr Michelin ne dira rien…

Surtout sur une moto réputée pour bouffer ses pneus…

Déception relative pour Rossi, totale pour Crutchlow qui n’ira pas sur le podium de son « home GP »…

En revanche, formidable course de Zarco qui termine six dans cet océan de superstars…

Résultat MotoGP Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v3_62ac6a68

Classement au mondial MotoGP après Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v3_45b9392b

 

MOTO2 : ETONNANT NAKAGAMI !

On s’attendait à un beau duel entre les deux VDS, Morbidelli et Alex Marquez, et on l’a eu !

Marquez est parti en tête, y est reste plusieurs tours puis Morbidelli passe… et Marquez va au tas !

Imprévu, vraiment.

Et comme son grand frère, Marquez perd gros au classement général, il était il est vrai déjà fort loin de son coéquipier.

Donc à la mi course, on pense que c’est plié…

Sauf que dans un premier temps, Pasini, parti en pole et ayant totalement raté son départ, remonte et passe leader…

Morbidelli a peut-être un peu tapé sans ses pneus dans la bagarre avec Marquez, ou bien il s’en fout, Pasini est à dache au général.

Et voilà qu’arrive un garçon étonnant, parti milieu/fond de grille, le japonais Nakagami.

Sans doute ragaillardi par sa nomination en team satellite Honda en 2018 avec Crutchlow, mais on voit que depuis le début de la course, il fait des temps inférieurs aux pilotes de tête.

Alors bien sûr il remonte et se retrouve en tête…

PASINI TRES PERFORMANT EN FIN DE GP

Et il tient bon, malgré une contre attaque fulgurante de Pasini dans le dernier tour !

Vainqueur, devant Pasini et Morbidelli, Luthi, hélas, n’est pas venu se mêler à la course devant, il arrive juste derrière Morbidelli qui malgré une course médiocre (à son niveau tsss…tsss…) grapille ainsi encore quelques points au général sur son adversaire suisse.

Donc beau GP, inattendu, mais pas de conséquences pour le titre…

Résultat Moto2 Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_c8a40c96

Classement au mondial Moto2 après Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_faaa5a8d

 

MOTO3 : CANET AU DRAPEAU ROUGE

Canet est parti fond de grille, qualif ratée alors qu’il avait mené tout le reste du week end.

Mir et Fenati sont partis devant en revanche.

Mais il ya une sorte de bronca dans la cylindrée, il ya un groupe de 20 pilotes ultra serré qui a envie de se faire le futur champion du monde, Joan Mir, il ya dix changements de leader par tour, Mir qui est pourtant haut stratège de ce genre de difficulté, finit par se laisser distancer, il a tout à perdre, les autres tout à gagner.

Comme devant on se bat comme des chiffonniers, Canet remonte facile sur le groupe de tête et passe de temps en temps devant.

On est dans les eux derniers tours, Mir commence à s’affûter, il passe Fenati qui lui aussi s’est laissé enfermer dans la glèbe, Canet est en tête quand le drapeau rouge est agité dans le dernier tour !

Bilan, il gagne devant Bastianini et  Jorge Martin, Mir est cinq mais augmente son avance au général sur Fenati.

Certes Canet lui reprend des points, il passe d’ailleurs Fenati de deux points au général.

Mais Mir est toujours leader et favori du titre, avec 64 points d’avance sur Canet.

Bref encore une course fort riche en émotions mais sans conséquence au général.

Sauf que ce sont sont maintenant deux Espagnols en tête du championnat…

Résultat Moto3 Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/Moto3/RAC/Classification.pdf?v7_085038c9

Classement au mondial Moto3 après Silverstone 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GBR/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v3_ce9b98e7

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MXGP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis