EN ELMS, 35 VOITURES EN PISTE AUX ‘4 HEURES DU PAUL RICARD’.

 

ELMS 2016-‘PAUL-RICARD’-L’ORECA-05 victorieuse du THIRIET- Photo Nicolas-PALUDETTO

 

Les équipes et les pilotes participant à la Saison 2017 du Championnat d’Europe d’Endurance de l’ELMS (European Le Mans Series) vont se retrouver en cette fin d’été, le dernier week-end d’août dans le Sud de la France pour y disputer la quatrième manche..

Laquelle se déroulera le dimanche 27 août sur le Circuit ‘Paul Ricard’ au Castellet.

Avec un classement qui comme les années précédentes reste toujours aussi serré, la bataille pour tenter de briller et d’y décrocher la victoire, promet d’être serrée sur le tracé Provençal du circuit Varois.

La France sera bien représentée sur la grille de départ avec plus de 25% des pilotes roulant sous les couleurs du drapeau tricolore. Sept équipes sur les vingt-huit engagées sont d’ailleurs Françaises, sans oublier que vingt-cinq des trente-cinq voitures alignées le dimanche 27 août disposent d’un châssis Français :

Oreca, Ligier ou Norma.

ELMS-2017-ORECA du G-DRIVE-Photo Nicolas PALUDETTO

LMP2 : G-Drive Racing et United Autosport au coude à coude !  

L’Équipe Russe G-Drive Racing, occupe actuellement la tête de la catégorie LMP2, l’équipage formé du Mexicain Memo Rojas et du jeune loup Nantais, Léo Roussel ayant marqué 62 points.

Ils seront rejoints au Castellet, et pour la deuxième fois cette saison, par un autre tricolore Nicolas Minassian, lequel remplacera le Nippon Ryo Hirakawa, retenu par une compétition ce même dimanche au lointain Japon.

Le très expérimenté Marseillais a déjà contribué à mener l’équipe à son troisième podium cette Saison au Red Bull Ring au volant de l’Oreca 07-Gisbon noire et orange du G-Drive.

Le Team United Autosports, pointe, lui au deuxième rang après sa victoire en Autriche courant juillet, qui s’ajoute à celle de Silverstone, décrochée à l’occasion de la manche d’ouverture en Avril dernier. Le trio avec Filipe Albuquerque, Hugo De Sadeleer et Will Owen, a glané 58 points et espère bien devancer le G-Drive Racing en France.

Onze autres pilotes Français prendront le départ de ces ‘4 Heures du Castellet’ ainsi que trois équipes 100% tricolores. La Ligier JS P217 N°23 de Panis Barthez Compétition présente un équipage totalement Français avec Fabien Barthez, Timothée Buret et Nathanaël Berthon.

Trois Français piloteront également l’Oreca N°39 du Graff Racing, le trio Éric Trouillet, Paul Petit et Enzo Guibbert et se rendent au Castellet après avoir s igné leur premier podium au Red Bull Ring.

La troisième équipe 100% Française de la catégorie est IDEC Sport avec Patrice Lafargue, on fil Paul Lafargue et Olivier Pla, tout les trois au volant de la Ligier N°28.

Enfin, nous retrouvons également les Français Nicolas Lapierre (ancien vainqueur LMP2 des ’24 Heures du Mans’ qui pilotera, lui, l’Oreca N°21 du Dragonspeed et Andrea Pizzitola sur la Ligier N°25 de l’Écurie Portugaise, Algarve Pro Racing.

LMP3 : Une bataille serrée

ELMS-2017-LIGIER-LMP3 du Team ULTIMATE-  Photo Nicolas PALUDETTO

 

La grille LMP3 forte de dix-sept voitures est composée de quatorze Ligier JS P3 et de trois Norma M30, toutes motorisées par Nissan. Il y a treize pilotes Français sur les quarante-six  de la catégorie ainsi que trois équipes 100% Française.

La Ligier N°17 d’Ultimate, pilotée par Jean-Baptiste Lahaye, Mathieu Lahaye et Francois Heriau est actuellement exæquo à 45 points avec la N°2 de chez United Autosports, avec la paire John Falb et Sean Rayhall, grâce à sa victoire à Silverstone.

M.Racing -YMR alignera deux voitures avec de jeunes talents au volant et ce sous l’œil attentif de son propriétaire et multiple Champion en WTCC., Yvan Muller. La Norma M30 N°19 est pilotée par le propre neveu de Muller, le fils de l’ancienne brillante pilote Cathy Muller avec Yann Ehrlacher et le vainqueur de Monza Erwin Creed.

L’équipage de la N°18 est composé d’Alexandre Cougnaud, Antoine Jung et Romano Ricci, actuellement troisième du classement, à seulement deux points d’Ultimate et de United Autosports.

Éric Debard et Simon Gachet sont rejoints par l’américain Theo Bean au volant de la Ligier N°16 de Panis Barthez Competition. L’équipe Française Duqueine Engineering aligne également trois pilotes tricolores au volant de ses deux voitures: Nicolas Schatz, le septuple Champion de France de la Montagne, brillamment reconverti en Circuit, sur la Norma N°7 et Vincent Beltoise et Nicolas Merlin sur la Norma N°8.

 

LMGTE : Aston Martin contre Ferrari et Porsche

ELMS 2017- L’ASTON-MARTIN du Team TF-Sport- Photo : Nicolas PALUDETTO

 

Il n’y a pas de pilotes Français dans la très contestée catégorie LMGTE. Salih Yoluc, Euan Hankey et Nicki Thiim mènent actuellement avec 59 points au volant de l’Aston Martin Vantage N°90 de TF Sport.

Ils ont seulement six points d’avance sur la Ferrari F488 N°66 du JMW Motorsport Britannique et pilotée par Jody Fanin, Rob Smith (vainqueur des ’24 Heures du Mans’ 2017 en LMGTE Am) et Jonny Cocker.

Les vainqueurs de la troisième manche en Autriche, Aaron Scott, Matt Griffin et Duncan Cameron, ont glané 38 points avec la F488 N°55 du Spirit of Race. Ils sont exæquo avec la Porsche N°77 de Proton Competition que se partagent Christian Ried, Joel Camathias et Matteo Cairoli et avec l’Aston Martin N°99 de Beechdean AMR, confiée aux Champions 2016, le tandem Andrew Howard et Darren Turner, qu’épaule cette année, le jeune Ross Gunn.

Ultime précision, ces ‘4 Heures du Castellet‘ auront lieu ce dimanche 27 août et sont la quatre manche de la saison 2017 de l’European Le Mans Series.

 

François LEROUX

Photos :
Nicolas PALUDETTO

ELMS 2016-‘PAUL-RICARD’- Dimanche 28 août-Le départ- Photo Nicolas PALUDETTO

ELMS 2016-‘PAUL-RICARD’- L’ORECA 05 de l’équipe Française THIRIET by TDS, file vers la victoire – Photo : Nicolas PALUDETTO

ELMS

About Author

gilles