MOTOGP 2018 (ET SUIVANTES) LE POINT SUR LES TRANSFERTS.

PRÉAMBULE…

Je commence par ces deux déclarations émanant de deux sites différents et recueillant les confidences de Zarco et Folger : On se bat l’un contre l’autre pour décrocher le guidon de Rossi quand il va quitter le MotoGP fin 25018.

D’abord, c’est normal, ils sont dans la filière Yamaha, et contrairement à Pol Espargaro, qui avait d’ailleurs été imposé à Tech3 par Yamaha, eux marchent fort, encadrant Lorenzo au classement général, six et huit.

Alors qu’il ya douze motos Factory en piste, pas mal…

Savoir en revanche si Rossi laissera tomber fin 2018 est une autre chose, son pote d’enfance qui le suit partout, le célèbre Uccio, pense que non.

ROSSI SE MARRE ENCORE COMME UN GOSSE

Ce qui est sûr c’est que s’il ne s’amuse plus, ce qui veut dire chez Rossi être dans ma baston et la baston devant, il arrêtera.

On a vu à Assen comment il continue de s’amuser…

Au fait, Silverstone, ce week end, sera son 300ème départ en GP…

TRANSFERTS

NAKAGAMI CHEZ LCR

Bon, les transferts immédiats.

D’abord, et cela complètera le plateau maximal de 24 pilotes, Nakagami arrive chez LCR au côté de Crutchlow, avec un contrat satellite et une grosse aide de Honda, et peut-être de Dorna qui veut un pilote japonais en MotoGP.

Ensuite, il ya une sorte de réaction en chaîne.

Un, Redding est viré de Pramac Ducati au profit de Jack Miller, qui a détesté passer du statut de pilote satellite à celui de pilote privé.

REDDING PASSE DE PRAMAC À APRILIA

Miller qui laisse vacant son guidon chez Marc VDS.

Deux, Redding signe avec Aprilia qui se débarrasse de Lowes, alors qu’il lui restait une année de contrat, il est vrai que le garçon a été peu efficace cette année,   deux points en onze GP, alors que son coéquipier Aleix Espargaro en est à 43 (douzième).

Ensuite, on sait que Marc VDS fera rouler Franco Morbidelli en 2018 en MotoGP, il est quasiment sûr d’être titré en Moto2 cette année.

LUTHI CHEZ VDS ? CE SERAIT GÉNIAL ANNONCE OFFICIELLE DEMAIN

VDS ne veut plus de Tito Rabat, ex-Champion du Monde de Moto2, 23 points en onze GP alors que son coéquipier Miller est à quarante trois.

Pour le deuxième guidon de VDS on dit dans le paddock que Luthi serait le favori, ce qui serait génial et mérité, il est en Moto2 depuis 2010, ne rate jamais une occase de baston et est actuellement deuxième au général du Moto2 derrière Morbidelli.

A priori, la confirmation officielle sera faite jeudi (demain) à Silverstone.

Chez VDS il est aussi question de Bradl qui en  a marre du WSBK, de Lowes qui n’a plus de guidon, de Kallio peut être mais on reviendra sur le cas du pilote finlandais.

Rabat va aller chez Avintia, avec un million d’euro, sa famille ne s’y reprend pas à deux fois pour faire les plâtres, expression de ma mère que j’aime bien.

Avintia est le team où roulent cette année Baz et Barbera.

BAZ ET BARBERA SONT ASSEZ MAL PARTIS

Avintia prendra des pilotes payants en 2018 car son sponsor lui donnera 2 millions de moins qu’en 2017 !

Bref, Baz et Barbera se retrouveront sans doute sans guidon sauf à trouver un million…

Sur l’autre Avintia, nouvelle surprise après Nakagami, sur le thème « Pas besoin de faire des étincelles en Moto2 pour monter d’une catégorie » on attend le Belge Xavier Simeon qui dispose d’environ un million d’aides, en particulier de RTL Belgique.

On voit sur la photo ci-dessous que son coach est bon pour les sponsors, la moto en est couverte.

XAVIER SIMEON

Actuellement Siméon est dix neuvième en Moto2 avec  16 points, en plus il est blessé et sera remplacé par De Angelis à Silverstone…

Chez Aspar, Baustita est confirmé ainsi que Karel Abraham, dont le papa est assez blindé pour organiser à perte le GP de Brno…

Lecteur, tu as mal à la tête ? Pas de problème, on récapitulera à la fin.

Bon, on a presque fini à un point près.

Il y aura de nouveaux circuits au calendrier, la Thaïlande en 2018, la Finlande en 2019.

Donc Dorna veut un pilote finlandais en plateau.

KALLIO A FAIT FORT AU GP D’AUTRICHE 2017

Kallio est actuellement développeur chez KTM, il a fait le GP d’Autriche en wild card et a fini dix, du coup la maison d’Autriche pense sérieusement à remplacer Bradley Smith (8 points en onze GP quand son coéquipier Pol Espargaro en a 21) .

KTM a même affirmé que puisque Smith a encore un an de contrat ils continueraient de le payer.

Bref, Kallio est très en vue pour KTM en 2018.

Et Bradley Smith risque de se retrouver sans guidon, avec quelques autres…

 

LA RÉCAPITULATION 2018…

Honda Factory

Marc Marquez (Nouveau contrat fin 2018)

Dani Pedrosa (Nouveau contrat fin 2018)

Yamaha Factory

Valentino Rossi (Nouveau contrat fin 2018)

Maverick Viñales (Nouveau contrat fin 2018)

Ducati Factory

Jorge Lorenzo (Nouveau contrat fin 2018)

Andrea Dovizioso (Nouveau contrat fin 2018)

Suzuki Factory

Andrea Iannone (Nouveau contrat fin 2018)

Alex Rins (Nouveau contrat fin 2018)

KTM Factory

Bradley Smith, nouveau contrat fin 2018, payé même si  Kallio prend son guidon…

Pol Espargaro (Nouveau contrat fin 2018)

Aprilia Factory

Aleix Espargaró (Nouveau contrat fin 2018)

Scott Redding ( Nouveau contrat fin 2018)

Yamaha Tech3

Jonas Folger (Nouveau contrat fin 2018)

Johann Zarco (Nouveau contrat fin 2018)

LCR Honda

Cal Crutchlow (pilote HRC, nouveau contrat fin 2019)

Takaaki Nakagami (Nouveau pilote HRC, à priori un an de contrat)

Marc VDS Honda

Franco Morbidelli (Nouveau contrat fin 2019, option pour 2020)

Second pilote pas encore désigné : Tito Rabat s’en va, les candidats sont donc Luthi, Sam Lowes, Stefan Bradl, Mika Kallio.

Ducati Pramac

Danilo Petrucci (Nouveau contrat fin 2018)

Jack Miller (Nouveau contrat fin 2018)

Ducati Aspar

Alvaro Bautista (Nouveau contrat fin 2018)

Karel Abraham (Nouveau contrat fin 2018)

Ducati Avintia

Rien de signé pour l’instant. Pilotes payants obligatoires. En lice, Barbera et Baz, peu probables, Tito Rabat et Xavier Siméon très soutenus financièrement.

 

ENCORE DEUX INFOS

LE TEAM INTERWETTEN

 

Dernières précision : Le team Interwetten, un sponsor blindé qui fait dans les paris en ligne, envisage de monter en MotoGP.

Mais on sait que Dorna s’est engagé à limiter le plateau à 24 motos, Interwetten devra donc s’unir à un team déjà existant en MotoGP. Or il ya des teams qui ont du mal à boucler les budgets…

Bilan, pour l’instant, il reste royalement une place chez VDS,  qui sera acquise officiellement ce jeudi à Silverstsone et deux chez Avintia.

En revanche, on aura compris à la lecture du récapitulatif que fin 2018 ce sera la ruée partout.

Au fait, un bruit lancé par Carlo Pernat, personnage qui peut avoir des infos de première bourre en Italie mais aussi partant parfois en vrille : il voit Marquez chez KTM en 2019.

Changer de moto pour un vieux ou un jaloux pété de titres qui pense qu’il a besoin de fraîcheur oui. Or Marc me semble très frais…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MXGP/MICHELIN/TEAMS

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis