BENOÎT PATUREL VAINQUEUR DU GP. DE SUISSE DE MOTOCROSS !

BENOÎT PATUREL

 

La France est une nation de Cross dit souvent, avec raison d’ailleurs notre ami Jacques Bolle, praize de la FFM.

Et en effet, nous avons pas mal de titres mondiaux, par équipes ou en individuel.

AutoNewsInfo suit fidèlement le Motocross Mondial, en masculin et féminin, parce que je suis né dans le TT, à Moto Verte, et que le frisson de la piste, de ses gigantesques descentes, de ses virages relevés, de sa violence, de sa beauté et finalement de son élégance ne s’oublie pas.

Cette année, le niveau est terrifiant que ce soit en MXGP, l’équivalent du 500 2temps de la grande époque (le bruit de ces quatre temps modernes est à ch…) ou en MX2, ex 250 2temps.

Mais nous avons trois pilotes qui font une jolie résistance, mieux même puisque Benoît Paturel (Yamaha) a gagné le GP. de Suisse en MX2, tandis qu’en MXGP, Paulin (Husqvarna) fait un podium et Febvre (Yamaha) se rapproche enfin du devant de la scène.

Cela fait un bien fou de sentir que les tétines de notre unique Champion du Monde MXGP/500 recommencent à énerver les gros calibres !

 

LA VICTOIRE D’ARNAUD TONUS

En MXGP donc, c’est la première superbe surprise de ce GP. de Suisse, Arnaud Tonus (Yamaha), le fils de mon ami Charly Tonus, a gagné la première manche, devant son public. Et connaissant bien les spectateurs helvètes, ça a du faire beaucoup, beaucoup de bruit !

On est à Frauenfeld, à l’extrême bout du pays, près de ce fameux Schaffhouse, un peu l’équivalent de notre Trifouilly les Oies pour nos amis suisses, au bord du Lac de Constance, à trente bornes au nord-est de Zürich, en Suisse dite alémanique.

Et je me souviens qu’au Supercross de Genève, le samedi soir, quand les Suisses de langue allemande venaient, l’ambiance était sublime !

Autres bonnes surprises, Gautier Paulin est quatre et Romain Febvre cinq, ce n’est pas encore tout devant comme Romain sait le faire, mais la crise de défaitisme est en phase d’oubli…

GAUTIER PAULIN

Cairoli, futur Champion du Monde, est trois, c’est dire que nos amis n’ont pas chômé…

En deuxième manche, Herlings, l’ancien épouvantail du MX2, gagne et prend aussi le GP. dans la foulée, il était six dans la première.

ROMAIN FEBVRE

Paulin est deux, Febvre trois, Gautier sera donc sur le podium, deuxième du GP., devant Cairoli !

Au général, si Cairoli est à dache devant, Paulin n’a que 22 points de retard sur Herlings, il reste encore quatre GP donc huit manches….

En MX2, Rebelote en Helvétie, Jeremy Seewer gagne la première manche, c’est donc dans un concert de voix énorme qu’il termine devant le Français Paturel (Yamaha).

 

JEREMY SEEWER

Et c’est Paturel qui gagne la deuxième manche et le GP, ce qui est une juste récompense pour ce pilote archi talentueux, que l’on voit souvent au devant de la scène depuis le début de la saison. Il est devant tous les calibres, nombreux, de cette cylindrée.

Génial.

 

PATUREL : AND THE WINNER IS…

Au Général du Mondial, il est troisième, derrière le futur Champion du Monde le Letton Jonass et celui qui a mené le Championnat en début d’année, le Suisse Seewer.

Bon les garçons, on lâche rien, dans la foulée du mondial, il ya aura le ‘Motocross des Nations’, Championnat du Monde par équipes que la France a gagné trois fois d’affilée !

Résultats sur :
 http://results.mxgp.com/mxgp/standings.aspx

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MXGP

Motocross Sport

About Author

jeanlouis