LILOU WADOUX, DE LA GRAINE DE CHAMPION… !

 

Lilou Wadoux, pilote JSB Compétition

 

De la frontière du Top 10 à la lisière du podium !

 

Les débuts de Lilou Wadoux en compétition automobile datent de ce début d’année 2017.

À 16 ans, pour ce qui n’était que sa troisième Rencontre Peugeot Sport à Magny-Cours, la Picarde a culminé de la 6ème place en qualification, au 4ème rang en course, sur 38 pilotes au départ.

Elle a remporté en prime sa première victoire dans la catégorie «Lionceaux & Lionçonnes» des Juniors de la 208 Racing Cup !

Face à une telle progression météorique, on a juste envie de ressusciter Coluche, en posant sa fameuse question :

Mais jusqu’où s’arrêtera-t-elle ?

Pas besoin d’un long discours, il suffit de regarder ses chronos, ses résultats… et d’écouter ses réponses quand on lui demande si elle est satisfaite de son parcours dans la Nièvre ?

« Tant que je n’en aurai pas gagné une, ça n’ira pas. Bien sûr, il est plus agréable de rouler avec les meilleurs. Tout le monde me dit que j’ai progressé, tant mieux, mais franchement, je n’arrive pas trop à analyser ce qui se passe. La seule certitude c’est que franchement, je ne suis pas encore là, où j’aimerais être. »

Chaque meeting comporte trois séances d’essais chronométrés et autant de courses. Au Val de Vienne, la meilleure place sur la grille de Lilou avait été la 17ème, puis elle s’était hissée 12ème à Nogaro et… 6ème à Magny-Cours.

Le mouvement ascendant est encore plus impressionnant en course. P17 dans le Poitou, P11 en Armagnac et P4 dans le Nivernais au terme de la course 1.

Elle y a ajouté une 6ème place dans la deuxième course. Dommage que la tentative de dépassement désespéré d’un concurrent l’ai privé de nouveaux points dans l’ultime bataille.

L’Amiénoise se trouve actuellement 10ème au Championnat à mi-saison et seconde des Juniors.

L’un des points forts des Rencontres Peugeot Sport est de permettre aux pilotes de goûter aussi aux joies de l’Endurance.

Lilou a pris le départ des Six Heures du Relais 208 dominical et s’est longtemps maintenue dans le Top 3 (sur 54 équipages en 208 + 17  Youngtimers en 207 et 206).

« Avec Florian et Julien Briché, nous pouvions certainement gagner, mais les performances de la voiture ont commencé à gravement se dégrader. Les temps ont chuté, de deux, puis trois et finalement six secondes au tour ! »

Elle enchaîne :

« Il s’est produit un peu le même phénomène dans les trois sprints, avec cette même voiture, je perdais pas mal de vitesse de pointe en fin de course et je ne pouvais plus profiter de l’aspiration. »

Sans que l’on sache précisément s’il existe un rapport de cause à effet, précisons qu’au début du meeting, un contrôleur technique a déclenché par erreur l’extincteur de la 208 de Lilou en voulant le vérifier…

Et la jeune fille conclut :

« Je remercie toute l’équipe, notamment mes coéquipiers Aurélien Renet, Florian Briché et Ilona Bertapelle, car nous échangeons beaucoup et ils m’ont donné plein de conseils pour ma première course à Magny-Cours. »

Les 2 et 3 septembre, Lilou et son Team, le JSB Compétition seront à Charade pour la quatrième étape des Rencontres Peugeot Sport.

Une nouvelle occasion pour Lilou de progresser encore…

 

Romane DIDIER

Photo :
Romane DIDIER

Sport - Autre

About Author

gilles