UN MONSTRE, LE SUBLIME ‘KENWORTH’ DE FERDY DE MARTIN.

 

KENWORTH-LATESSO-HELEINA-Photographe

 

Rencontre avec un amoureux des  gros bahuts, un homme qui sillonne les routes d’Europe et d’Asie Centrale depuis des lustres, au volant de son impressionnant et surpuissant Kenworth, le ‘Must’ des Mastodontes !

Il s‘appelle Ferdy De Martin, vit à Neuchâtel, en Suisse et se trouve donc au commande d’un fabuleux camion, un Kenworth modèle Seattle de 1994, type W 900L !

 

KENWORTH-LATESSO- Ferdy de MARTIN – HELEINA-Photographe-

 

Il se présente comme ‘Baroudeur au long cours’ effectuant énormément de missions humanitaires entre 1984 et 1992, puis de 2000 à 2017 et ce, dans des contrées pas spécialement attrayantes et accueillantes, telles la Turquie, l’Iran, le Pakistan et d’autres pays, on l’a dit d’Asie centrale…

Son moyen de locomotion, son camion, on le répète, ‘LA’ référence des Trucks Américains, ce Kenworth.

Son rêve inaccessible, avant qu’il ne le déniche  en 2015 pas très loin de chez lui en… Suisse Alémanique à Rothrist, entre Bâle et Lucerne.

Un Kenworth en parfait état car très peu utilisé, n’ayant parcouru que… 70.000 kms et ce, en… vingt-deux ans ! Alors que la grande majorité de ce type de camion ne parcourt que la bagatelle de… 150.000 kms. annuellement !

Et qu’un Kenworth reste essentiellement pratiquement franchement INTROUVABLE en Europe.

Pour info, le même Kenworth coute actuellement 150.000 €, mais on ne peut plus les importer des USA et ce, à cause des normes d’homologation en vigueur et beaucoup trop féroces en Europe !

 

KENWORTH-LATESSO-HELEINA-Photographe-

Des Kenworth comme le sien, il en existe une petite dizaine seulement dans toute l’Europe mais son Kenworth, est réellement le seul à rouler régulièrement…

 

KENWORTH LATESSO – Edwin STUCKY et Ferdy de MARTIN – HELEINA Photographe

En effet, outre ses déplacements humanitaires réguliers, Ferdy De Martin transporte depuis deux ans sur les circuits, les Viper du Team ANT Latesso d’Edwin Stucky qui tournent dans le Championnat VdeV Endurance séries d’Éric Van de Vyver.

Mais quid du pilotage d’un tel engin ?

« Coté conduite, ce Kenworth reste très difficile à piloter. D’abord en ce qui concerne la visibilité  à caue de la longueur du capot. Ensuite, le rayon de braquage est catastrophique, il braque pratiquement pas ou peu… Enfin, la boîte de vitesse ne comporte que treize rapports non synchros ! »

Ferdy enchaîne :

« Il faut vraiment le conduire avec énormément de précision »

Et ajoute encore :

« Depuis 2015, j’ai parcouru environ 200.000 kms. »

Avant de conclure :

« Mon Kenworth est bien souvent la vedette pour le public sur les circuits automobiles et à l’occasion des Trucks Shows, où je me déplace plusieurs fois par an, un peu partout en France ‘24H du Mans Camion’, en Allemagne, et en Hollande. »

 

INTÉRIEUR de la cabine du  KENWORTH’ de FERDY DE MARTIN – HELEINA Photographe

Quoiqu’il en soit, nous avons franchement été impressionnés en nous installant dans la cabine, tant par l’incroyable confort, que par la qualité de l’intérieur et du tableau de bord dignes d’un Airbus, que par le peu de visibilité pour conduite un tel engin…

Assurément grandiose et… IMPRESSIONNANT !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
HELEINA Photographe

 

KENWORTH’ de FERDY DE MARTIN – HELEINA Photographe

Camions

About Author

gilles