LA FERRARI F488 DE JAMES CALADO EN POLE AUX 24 HEURES DE SPA!

 

 

James Calado place la Ferrari N° 55 du Kaspersky Motorsport en pole-position des 24 Heures de Spa

Pour la toute première fois, auxl 24 Heures de Spa, la plus prestigieuse  des manches de la Blancpain GT Series, une Ferrari s’élancera depuis la pole position!

Au volant de la Ferrari N° 55 duKaspersky Motorsport, le Britannique James Calado, a en effet signé un superbe chrono en 2’17.390, le tour le plus rapide jamais réalisé par une GT3 sur la piste du tracè de Francorchamps.

Et la première ligne sera 100% Italienne puisque le transalpin Mirko Bortolotti qui pilote la Lamborghini N° 63 du Grasser Racing Team, sera à ses côtés,  alors que les pilotes Belges, Frédéric Vervisch avec l’Audi     R8 N°2 du Audi Sport Belgian Team WRT et Laurens Vanthoor au volant, lui désormais d’une Porsche, la N°117 du KÜS Team75 Bernhard, se partageront la deuxième ligne.

 


24-HEURES-DE-SPA-2017-La-FERRARI-de-CALADO-FISICHELLA-CIOCI en-pole

 

Au début de la Superpole des nuages menaçants se sont installés au-dessus du circuit Spadois, mais la piste est cependant bien restée sèche pendant toute la séance.

Les chronos du warm-up, qui s’ètait déroulé une demi-heure plus tôt, ont rapidement indiqué que le temps de la pole position de la 69ème édition des 24 Heures de Spa, pourrait être le plus rapide jamais réalisé…

Cela a été rapidement confirmé par René Rast au volant de l’une des Audi R8, la N°1 de l’Audi Sport Belgian Team WRT et par Laurens Vanthoor sur la Porsche KÜS Team75 Bernhard, qui tous les deux ont battu la barre des 2’18 au tour.

 

24-HEURES-DE-SPA-2017-R8-DU-TEAM-AUDI-BELGIAN

 

Le chrono du Belge étant 0,052 plus rapide que celui de Rast, mais l’Allemand n’est pas resté deuxième bien longtemps!

Jonny Adam, créant, lui, la surprise en signant exactement le même temps que Laurens Vanthoor au volant de l’Aston Martin N°97 du Oman Racing with TF Sport.

Malgré tout, les 2’17.674 ne suffirent pas pour lui permettre de s’élancer de la première ligne.

Mirko Bortolotti s’est ensuite montré le plus véloce, suivi successivement par James Calado et Fred Vervisch.

Finalement, le chrono de Calado, avec un temps de 2’17″390, s’est avéré être assez rapide pour donner à Ferrari sa première pole position depuis que les 24 Heures de Spa appartiennent à la Blancpain GT Series. Bortolotti assurant le doublé aux belles Italiennes; en 2’17″447

Après la séance, les Commissaires Sportifs ont alors  pénalisé Jonny Adam pour avoir pris la piste en dehors de la fenêtre horaire qui lui avait été allouée, et ont supprimé son meilleur tour. Du coup, le pilote Aston Martin, a dégringolé à la septième place, mais il conserve toutefois la pole de la catègorie Pro-Am Cup.

 

PAROLES DE PILOTES

24 HEURES DE SPA 2017 La FERRARI de CALADO-FISICHELLA-CIOCI en pole

 

James Calado (Ferrari N° 55 Kaspersky Motorsport):

« Je suis très heureux de cette pole position, bien que je me sois rendu compte que ce n’est pas vraiment important sur une course de 24 heures. La voiture s’est bien comportée, mais ayant fait une petite erreur dans le dernier virage, je ne pensais pas que ce serait suffisant. Mais je prends!»

 

Mirko Bortolotti (Lamborghini N°63 Grasser Racing Team):

« Hier, ce fut un peu compliqué et nous sommes parvenus à entrer dans le top 20 pour la Superpole assez tard. Aujourd’hui, les choses se sont beaucoup mieux passées, j’ai réalisé un excellent tour et je pensais que cela suffirait pour aller chercher la pole. Mais James s’est montré un peu plus rapide, alors je le félicite! »

 

Fred Vervisch (R8 N°2 Audi Sport Team WRT):

« C’est formidable de se retrouver aux avant-postes, compte tenu surtout du niveau élevé des pilotes. Mais je sais qu’une bonne place au départ ne change pas grand-chose pour la course. Malgré tout, c’est un peu plus confortable de s’élancer des premières lignes. »

 

Jonny Adam (Aston Martin N° 97 Oman Racing Team with TF Sport, 1er Pro-Am Cup):

« Je voulais être le plus haut possible sur la grille, pour prouver que notre Aston est encore une voiture très compétitive. Le fait que nous ayons plus d’une douzaine de voitures entre nous et la Pro-Am suivante nous rendra la tâche un peu plus facile en début de course, mais ce sera bien une course difficile. »

 

François LEROUX

Photos: TEAMS

 

24 HEURES DE SPA 2017 La FERRARI de CALADO-FISICHELLA-CIOCI  en pole

LA GRILLE DE DÉPART

 

1 – Fisichella/Cioci/Calado (Ferrari 488) Kaspersky MS en  2’17″390

2 – Bortolotti/Engelhart/Caldarelli (Lamborghini Huracan) GRT en 2’17″447

3 – De Philippi/Mies/Vervisch (Audi R8 LMS) Audi Belgian WRT en 2’17″630

4 – Estre/Christensen/Vanthoor (Porsche 991 R) Bernhard en 2’17″674

5 – Al Harty/Yoluc/Adam/Hankey (Aston Martin V12)  TF Sport en 2’17″674

6 – Garcia/Müller/Rast (Audi R8 LMS) Audi Belgian WRT en 2’17″726

7 – Eriksson/Buhk/Perera (Mercedes-AMG GT3) HTP Motorsport en 2’17″859

8 – Frey/Ortelli/Costa (Emil Frey Jaguar G3) Emil Frey en 2’18″012

9 – Albuquerque/Schmid/Salaquarda (Audi R8 LMS) ISR en 2’18″047

10 – Ordonez/Buncombe/Chiyo (Nissan GT-R Nismo) Nismo RJN en 2’18″084

11 – Eng/Martin/Sims (BMW M6) Rowe en 2’18″127

12 – Kaffer/Stippler/Van Der Linde/Linde (Audi R8 LMS) ISR en 2’18″164

13 – Mortara/Meadows/Marciello (Mercedes-AMG GT3)  AKKA ASP en 2’18″298

14 – Soulet/Abril/Soucek (Bentley Continental) M-Sport en 2’18″303

15 – Lathouras/Rugolo/Pier Guidi (Ferrari 488) AF Corse en 2’18″330

16 – Jöns/Pepper/Verdonck (Bentley Continental) ABT en 2’18″333

17 – Smith/Jarvis/Kane (Bentley Continental) M-Sport en 2’18″347

18 – Leonard/Dennis/Green (Audi R8 LMS) Audi Belgian WRT en 2’18″414

19 – Haase/Gounon/Winkelhock (Audi R8 LMS) Sainteloc en 2’18″783

20 – Serralles/Juncadella/Vautier (Mercedes-AMG GT3) AKKA ASP en 2’18″830

24 Heures de Spa Sport

About Author

gilles