‘BAJA DE ARAGÓN’ 2017 : AL ATTIYAH, SERRADORI, BARREDA …

LA PRESQU’ÎLE DE BAJA CALIFORNIA

Il y a bien longtemps, je travaillais pour Moto Verte qui était un bijou, une émeraude vu sa couleur, et je suis allé couvrir les premières Baja, les vraies, dans la presqu’île de Baja California, au Mexique.

AU MEXIQUE, ON ENVOIE DU LOURD  SUR 1.600KM D’AFFILÉE

On court d’un seul jet sur 1000 miles soit 1.600 km, c’est là que j’ai connu Larry Roeseler, qui a gagné la course 10 fois, et Malcolm Smith, rendu célèbre par le film  On Any Sunday  de son ami Steve Mc Queen.

Malcolm courait en buggy et en « ironman », c’est-à-dire tout seul, alors que l’on se tape un paquet de nuit avec des petits bouts de ruban dans les taillis ou les cactus pour se repérer mais à 160 km/h sur des lacs salés repères nada…

 

LA BAJA D’ORIGINE C’EST LA

Une vraie aventure comme je les aime, un paysage unique au monde, le long de la mer de Cortes et ses baleines, à l’intérieur de la presqu’île il ya de vraies forêts de cactus géants !

BAJA DE ARAGÓN

AL-ATTIYAH QUATRIÈME VICTOIRE

En Europe, on a importé le principe de cette Baja, mais il n’y a nulle part 1.600 km de désert en ligne droite alors on fait ça en boucles et sur plusieurs jours.

Mais ça reste un sprint dans des paysages exceptionnels, les photos d’Alain Rossignol m’ont même fait penser aux paysages de la Baja authentique, alors que l’on se trouve en Aragón, région sublime et sauvage située entre les Pyrénées et Madrid…

LE CADRE DE LA BAJA DE ARAGÓN

Les villes importantes sont Saragosse et Teruel, très belles mais surtout connues pour les massacres des troupes de Franco durant le «pronunciamento» dont St. Ex avait écrit : « Ici, on fusille comme on déboise »…

Sens de la formule le Tony…

La paix est revenue, mais pas depuis très longtemps, alors les Espagnols de toutes les régions mangent la vie par les deux bouts tellement c’est bon, la « vida » .

D’où cette folie, que l’on trouvait à l’époque maudite uniquement à Barcelone, qui a toujours été une ville rebelle, aujourd’hui ce sens de la joie de vivre se retrouve partout.

Même dans le désert d’Aragón…

Et cette Baja fonctionne, 230 participants !

TERRANOVA EST DEUXIÈME

En autos quatre roues motrices, Nasser Al-Attiyah décroche sa quatrième victoire, navigué par le Français Matthieu Baumel, au volant d’un Toyota Hi Lux Overdrive.

Leur moyenne a juste été sublime, il est vrai que le pilote est un surdoué, parfois un peu violent mais c’est le principe du sprint, et le navigateur est un des meilleurs au monde, c’est une spécialité française d’ailleurs, on vous parle aussi souvent de Michel Périn.

Derrière, on trouve deux Mini, celle de Terranova, pilote argentin fana de rallye raid, et celle de Hirvonen, navigué par l’Allemand Andreas Schultz, autre superbe pointure.

HIRVONEN

À noter que Roma, qui n’est pas une tanche, il a gagné de très nombreux grands rallyes raids, est quatrième, ce qui donne une idée du niveau très élevé de la compète…

ROMA

DEUX ROUES MOTRICES :
FORMIDABLE RÉSULTAT DE MATTHIEU SERRADORI 

En deux roues mot’, alias 2WD en anglais, c’est Matthieu Serradori qui l’emporte, je laisse la plume à Alain Rossignol qui raconte…

 

SERRADORI/LURQUIN

« Retour gagnant pour le SRT (Serradori Racing Team) sur les pistes d’Aragón. Nous n’avions pas revu le team Champion du Monde 2WD 2016 en piste depuis l’Africa Eco Race de ce début d’année, où en dépit d’un résultat final frustrant, il s’était offert un véritable feu d’artifice de victoires d’étapes. Pour un retour prudent à la compétition, avec leur très beau buggy MCM qui a encore évolué depuis janvier, sur le terrain technique et sinueux de la Baja Aragón qui lui est à priori peu favorable, Mathieu Serradori et Fabian Lurquin signent la victoire en catégorie 2 Roues Motrices à la 13ème place scratch. De bon augure pour le Rallye du Maroc Npo Rallye en octobre, et bien sur pour l’Africa Eco Race 2018, l’épreuve fétiche de Mathieu Serradori, celle qui l’a révélé, où le SRT va de nouveau affronter les Top Gun des Rallyes Raids, en plein désert, là où les buggies peuvent donner sans réserve le meilleur d’eux mêmes, leur vitesse de pointe transsonique ! »

La carte postale d’Alain sur son ami Serradori, navigué par Fabian Lurquin.

 

 

 

Résultats autos sur http://www.bajaaragon.com/files/RESULTADOS_FIA.pdf

 

CAMIONS, LIAZ LE SOUS MARIN TCHÈQUE…

LE LIAZ DE TOMECEK, MACIK ET MACIK

 

Voilà, un mot encore et une photo pour le camion vainqueur, le LIAZ de Tomecek, Macik et Macik.

J’ai appelé Thierry de Saulieu, plusieurs fois vainqueur du (vrai) Paris-Dakar, qui me dit que LIAZ a fait partie du groupe Skoda jusqu’au rachat par VW, c’est resté ensuite une petite entreprise tchèque dont l’adversaire numéro un est Tatra.

La compète est une belle image de marque, surtout quand on gagne devant des Tatra…

Autrement dit, parfois, des passionnés de petite taille industrielle peuvent l’emporter.

Belle histoire.

Là où cela devient croustillant, c’est que la marque a été rachetée par les Russes de GAZ, adversaires commerciaux acharnés de Kamaz.

La petite entreprise tchèque est toujours petite mais elle est devenue le sous marin de GAZ en compétition contre Kamaz.

Le G de GAZ signifie Gorki, la ville d’origine de l’usine, tout cela fleure bon l’époque URSS,  et en effet quand le système s’effondre pour donner naissance à la Russie, la ville devient Nijni Novgorod.

On sait que les Russes ont pris cette habitude de rebaptiser leurs villes historiques, Leningrad est (re)devenue Saint-Pétersbourg, Stalingrad est devenue Volgograd etc…

Mais la gare s’appelle toujours Gorki, célèbre écrivain russe.

Marrant se savoir qu’une petite usine tchèque a été choisie pour contrer les armadas Kamaz, John Le Carré aurait adoré faire un bouquin là-dessus…

LA MOTO POUR BARREDA ET HONDA

Dans la catégorie moto, c’est Joan Barreda (Honda) qui l’emporte, on sait le garçon bourré de talent et en plus il est chez lui…

C’est sa quatrième victoire !

Il finit devant la Sherco de Pedrero et la Honda de Michaël Metge, un « porteur d’eau » sur le podium, c’est devenu un ouragan !

BARREDA SPÉCIALISTE DU RALLYE RAID

 

Résultats Motos sur /
http://www.bajaaragon.com/files/RESULTADOS_MOTOS.pdf

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Alain ROSSIGNOL/Captain Nowhere, SCORE, Red Bull

 

Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis