LE BUGGY 2WD TERMINE LE ‘SILK WAY RALLY’ 2017 AU PIED DU PODIUM !

 

Samedi, 22 juillet 2017

14e étape : Zhongwei – X’ian

Liaison : 27,87 – Spéciale : 100,67 km – Liaison : 588,02 km – Total : 716,56 km

 

Après 10 000 km, de Moscou en Russie à Xi’an en Chine, après avoir traversè le Kazakhstan, le Buggy 2WD N°115 se classe à une belle quatrième position!

Il restait, ce samedi matin, une petite Spéciale de 100 km à courir, mais la pluie est, à nouveau, venue jouer les troubles-fêtes dans la soirée et un violent orage a décider les organisateurs de cette superbe épreuve qu’est le Silk Way, à annuler le dernier secteur sélectif.

 

SILK-WAY-RALLY-2017-Le podium avec à l’honneur les pilotes du Buggy 2WD.

 

Déçu, car il aurait bien aimé remporter cette dernière Spéciale, Eugenio Amos est néanmoins très heureux de son résultat et de sa course:

« Je suis évidemment super content d’être 4e, commente le jeune Italien, c’est un résultat dont je n’aurais pas rêvé avant de partir. Je pensais tellement que j’allais faire des erreurs et casser le buggy, que j’ai pris un avion qui part ce soir et je ne peux pas faire la fête ! Je ne le ferai plus jamais car aujourd’hui, je sais que je suis capable de gérer une course difficile. J’ai beaucoup appris durant ces deux semaines intenses de course, beaucoup plus que je ne l’aurais jamais pensé. J’ai réussi à arriver à chaque fin d’étape sans abîmer le Buggy 2WD, j’ai été capable d’attaquer quand je le sentais et de rester calme quand c’était risqué. C’est une grande satisfaction car, après de nombreux jours de frustration en RZR, je découvre mon potentiel avec ce Buggy 2WD qui est une voiture fantastique et avec laquelle, pour la première fois de ma carrière, j’ai remporté une victoire d’étape.» 

Et, il lâche:

« Sébastien Delaunay a été exemplaire, il a été le meilleur des copilotes, toujours très calme et ne s’est jamais perdu!»

Avant d’enchaîner:

« L’équipe 2WD a fait un travail extraordinaire. Au début de la course, ils étaient obligés de nettoyer le Buggy 2WD pendant plus d’une heure et ont travaillé toutes les nuits car on arrivait tard. Ils ont la passion et sont d’un soutien technique et humain incommensurable.»

Et de préciser encore en guise de conclusion:

« Maintenant que je commence à avoir le Buggy 2WD bien en main, j’ai bien envie d’aller rouler au Maroc… »

 

Judith TOMASELLI

Photos:  Shakedownteam

 

 

Rallye-Raid Sport

About Author

gilles