CIRCUIT DU LAUSITZRING : ‘AUF WIEDERSEHEN!’.

LE DTM, KOLOSSAL SPECTACLE !

Nous l’avons évoqué il ya quelques jours, l’achat par Dekra de ce circuit assez complet pour faire des essais, comporte un anneau et un infield, et ce n’était pas forcément bon signe pour la compétition.

En particulier le DTM et le WSBK.

En effet, on est en ex-Allemagne de l’Est où les structures sportives n’ont jamais été gérées, on y nommait les fils des apparatchiks.

Pas rénovées non plus, le pays était d’une pauvreté absolue, son budget absorbé par une armée et des services secrets colossaux, plus une corruption hallucinante.

Quand l’Allemagne, dite alors RFA., a littéralement racheté la RDA., il y avait plus urgent à réparer, rien ne marchait.

Mais toute cette partie de l’Europe assommée de pauvreté et de (fausse) idéologie avait aussi envie de spectacles.

DU PAIN ET DES (VIEUX)JEUX !

LE WSBK FAIT AUSSI DU MONDE QUAND IL FAIT BEAU

La vieille règle des Empereurs romains pour calmer le ‘peuple’, «panem et circenses», du Pain et du Cirque.

Le pain est arrivé avec la fusion des deux pays, les jeux aussi mais en mauvais état.

Bref le circuit que Dekra a racheté est parfait pour faire des tests, ce qui est son métier, mais nécessite des millions pour être remis en forme (le WSBK. exigeait au minimum de refaire le goudron) et recevoir des courses, ce qui n’est ni le métier de Dekra, ni son «fun» comme on dit au Québec.

Les gradins, par exemple, avaient besoin d’un gros coup de neuf, inutile.

Dekra aurait accepté de louer son circuit à des promoteurs, mais pas de faire les travaux gigantesques nécessaires pour recevoir à nouveau le DTM. et le WSBK.

 

FINI…

Donc, la compète au Lausitzring c’est fini.

Le WSBK. y va en août, ensuite rideau…

Dommage, cela dit, le marché allemand est énorme pour les marques qui courent, il faut donc qu’il y ait des épreuves dans ce pays.

Le MotoGP a lieu au Sachsenring, un bled aussi paumé que le Lausitzring, pas loin d’ailleurs, un poil plus au nord, à 30 km de la frontière tchèque, très gros succès populaire («circenses»!), comme DORNA est aussi proprio du WSBK. on y connaît le coin.

Et puis, plus à l’ouest, il ya d’autres circuits permanents, et ces courses de moto reviennent infiniment moins cher que la F1, bref, il n’y a que l’embarras du choix

Enfin théoriquement… à voir ? « auf wiedersehen« … au revoir !


Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Circuit-WSBK.

 

 

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis