BERNARD CONSTEN EST MORT CE 22 JUILLET 2017.

 

 

CLASSIC-SPORT-LEICHT-RÉTROMOBILE-2015-Nicolas-JAMBON-RÉGUIER-et-Bernard-CONSTEN-Mardi-3-février-Photo-AutoNewsInfo

 

Une bien triste nouvelle en ce milieu d’été 2017.

Nous apprenons en effet en ce samedi matin 22 juillet,
le décès de notre ami Bernard Consten.

 

Nous le savions malade depuis plusieurs années et la maladie l’a finalement emporté cette nuit à 85 ans -il était né le 5 avril 1932 à Courbevoie- chez lui dans sa dernière résidence du Cannet au-dessus de Cannes, Bernard ayant récemment vendu sa belle propriété de Grasse.

Bernard Consten a été successivement un excellent pilote de Rallye et également de Circuit, aux ’24 Heures du Mans’, avant d’être nommé Président de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile)

 Bernard était né dans l’univers du Monde Automobile, son père étant Concessionnaire Renault.

Il se lance très tôt en Rallye en 1956, avant de devenir pilote officiel pour différentes marques, dont Alfa Romeo, marque  pour laquelle il devient le premier Champion de France des Rallyes en 1967, après avoir déjà été auparavant trois fois sacré Champion de France, en catégorie Tourisme.

Son cousin germain, Jean Hébert, qui était Ingénieur et Journaliste à l’Auto-Journal, devient son copilote attitré.

Ensemble, ils choisissaient leurs voitures et ce en fonction des Rallyes, des résultats des saisons précédentes, et aussi et surtout des sacro-saint règlements.

Ce redoutable équipage gagne ainsi dix-huit des vingt épreuves auxquelles ils participent en 1958.

Bernard Consten remportant à cinq reprises le très célèbre -à l’èpoque-  Tour de France Automobile en catégorie Tourisme, d’abord au volant d’une Alfa Romeo en 1958, puis ensuite avec ses Jaguar, à quatre reprises entre 1960 et 1963.

En mars 1968, il sera élu Président de la FFSA., succédant au pharmacien Dijonnais Claude Bourillot, plus connu à l’époque comme mari de la fameuse actrice, la ravissante Michèle Mercier qui brillait au cinéma dans le rôle de la ‘Marquise des Anges’.

Un an plus tard, il relance le Tour de France Automobile, son épreuve fétiche, dont il reste l’organisateur jusqu’en 1980, avant que Patrick Peter ne prenne les rênes.

Au cours des années 1970, il participe à plusieurs Rallyes africains, très prisé à l’époque et triomphe au Bandama en Côte d’Ivoire en 1975, l’épreuve créée par Jean Claude Bertrand, au volant d’une Peugeot 504, précédant son illustre coéquipier, le Finlandais Timo Makinen.

Se classant également second du Rallye du Maroc en 1975, avec le journaliste Gérard Flocon, toujours avec une Peugeot 504.

Bernard Consten a également participé à de nombreuses courses en circuit.

Disputant à six reprises les ’24 Heures du Mans’ entre 1957 et 1962. Avec comme meilleur résultat, une 11ème place lors de l’édition 1959, au volant d’un DB (Deutsch Bonnet) en compagnie de Paul Armagnac, l’huissier de Nogaro en Armagnac, dans le Gers.

 

RÉTROMOBILE-Mardi-3-février-2015- Bernard CONSTEN au volant de sa MERCEDES 300 SL Stand CLASSIC SPORT LEICHT – Photo AutoNewsInfo

Avec Gérard Crombac, le Rédacteur en Chef de ‘Sport Auto’, José Rosinski le fameux pilote-essayeur et Jean-François Rageys le spécialiste Rallye de la revue, Bernard dans ses locaux de l’Avenue de la Grande-Armée à Paris, créèrent ‘Promocourse‘, entité spécialisée dans l’organisation d’épreuves sportives… automobile !

Ces dernières années, il s’occupait de voitures anciennes et aimait à rouler au volant de sa sublime Mercedes 300 SL ‘Gullwing’ Porte Papillon, voiture dans laquelle, nous avions eu le privilège de rouler.

Lors de notre dernière rencontre au Salon ‘Rétromobile’, bien qu’extrêmement fatigué, il avait accepté de monter et de poser dans la Mercedes.

 

Adieu Bernard, on n’oubliera pas ton fameux sourire, ta gentillesse, ta délicatesse…

 

RIP. l’ami !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : AutoNewsInfo-Gilles Gaignault-DR

MOET Soiree Bugatti Bernard CONSTEN Jean BERCHON et Franz HUMMELL.

MOET & CHANDON.  Soirée Bugatti – Bernard CONSTEN Jean BERCHON et Franz HUMMELL – Photo Gilles GAIGNAULT

Nécrologie Sport

About Author

gilles