MOTOGP 2017 : MORBIDELLI, ENFIN UN CHAMPION DU MONDE ITALIEN ?

 

DERNIER TITRE ITALIEN EN 2009

 

Cela paraît incroyable, on rappelle que  l’Italie est le premier pays classé aux titres mondiaux de vitesse, et de loin, presque 80 titres pour la botte, un peu moins de cinquante  pour l’Espagne.

Et et ce depuis le début des Championnats du monde en 1949,.

Mais l’Italie n’a plus rien décroché depuis 2009, quand Rossi a été titré en MotoGP !

En 250, Simoncelli a été Champion du monde en 2008, ensuite en  Moto2, pas de titre italien.

 

SIMONCELLI EN 2008

 

Et en Moto3 rien.

En 125, il faut remonter au titre de Dovizioso en 2004, c’était il ya 13 ans!

 

DOVIZIOSO EN 2004

Il était temps que ça change!

Car c’est l’Espagne qui ramasse tout depuis des années, par exemple, ce pays gagne les trois titres en 2010 (Jorge Lorenzo, Toni Elias, Marc Marquez), rebelote en 2013 avec Marc Marquez, Pol Espargaro et Maverick Vinales, et encore un grand schlem en 2014, Marc Marquez, Tito Rabat, Alex Marquez (et un fameux doublé familial !).

 

LE TRIPLÉ ESPAGNOL DE 2014

 

Bref, Morbidelli qui est en train de tuer le Moto2 (34 points d’avance sur Luthi à mi-saison) et il est le bienvenu sur les tables de marbre de la légende, sauf qu’il reste encore neuf GP et que Luthi, Oliveira et Alex Marquez, malgré le retard au général, ne feront pas de cadeaux,.

Sur une seule chute en course, Morbidelli peut perdre 25 de ses précieux points d’avance !

 

LUTHI NE LÂCHERA RIEN

 

C’est étonnant parce que les Italiens sont souvent à l’attaque, souvent à la gagne.

Fenati en Moto3, Gianantonio, Migno, Bulega se battent devant, en Moto2 il ya Bagnaia et Pasini qui sont à la baston tout devant, en MotoGP Dovizioso et Rossi ont chacun été en tête du mondial mais à mi-saison, ce sont deux Espagnols qui sont devant, Marquez et Vinales…

Bien sûr, tout le monde espère le dixième titre de Rossi.

 

ROSSI ENCORE UN! ENCORE UN!

 

Mais si l’on veut (hélas !) cesser de rêver, même si tout est possible en sports mécaniques, c’est là une des forces de notre raison de vivre, il reste assez logique que la bagarre se fera entre Vinales et Marquez.

Et encore, Marquez a bien insisté sur un point, il doit gagner au moins encore deux GP pour avoir une chance de titre à la fin de l’année.

Alors, cette grosse avance de Morbidelli au mondial Moto2, il passera en MotoGP en 2018, c’est un vrai fantasme en Italie, il dit lui-même qu’il n’a qu’une envie, claquer le titre bien avant la fin…

« Forza Franco » !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis