CLÉMENT SEYLER. UN JEUNE LUXEMBOURGEOIS QUI RÊVE DE DEVENIR PILOTE PRO

 

CLEMENT SEYLER – HELEINA photographe

 

Il s‘appelle Clément Seyler. Il est né le 5 Août 1999 à Luxembourg.

Et ce jeune homme de dix-sept ans, rêve et aspire à devenir rapidement pilote automobile.

Rencontré tout récemment, il nous a raconté  ses premiers pas en sport mécanique, lui dont le but et l’objectif, restent de faire carrière derrière un volant:

« L’envie débute tout petit, vers 6 ans,  parce que mon grand-père paternel m’avait à l’époque acheté une petite moto. Je faisais régulièrement  des tours dans le jardin de la propriété familiale à Capellen au Luxembourg car bien qu’enfant, j’adorais rouler vite. »

Et Clément, poursuit et enchaîne:

« Du coup, j’ai reçu a 9 ans, une plus grosse moto, une 50cc KTM, type tout-terrain. J’ai donc tourné à l’entrainement  à Sterpenich, l’un des terrains de cross au Luxembourg. »

Et il précise:

« Cela m’a donné envie de disputer de petites compétitions. J’ai débuté par le Championnat du Luxembourg en 50cc a 9 ans. Ensuite, j’ai fait le Championnat de Belgique de cross en 50cc. Mes résultats n’étaient pas top mais j’ai continuais avec la complicité d’un certain George Jobè, multiple Champion du monde de Cross, ami de mon père. »

 

 

CLEMENT SEYLER HELEINA photographe

 

En France, il participe à un Kidscross à Commercy, en 2011 et 2012. Une épreuve considérée comme LE Championnat du monde des jeunes!

Clément se souvient:

«  Je me blesse en Belgique à Honville près de Bastogne dans les Ardennes, lors d’un cross et suis victime d’une commotion et avec le poignet droit fracturé. »  

Comme on peut aisément l’imaginer, les parents disent … Stop!

 

CLEMENT-SEYLER-au-MANS

 

En effet, son père estime que rouler sur 4 roues est plus sécurisant.

Clément nous raconte:

« En 2013, ils m’ont offert, un karting un Sodi Parilla pour m’entrainer et découvrir cette nouvelle discipline. Un an plus tard en 2014, on m’offre ensuite un Kosmic, kart avec lequel je dispute toutes les manches du Championnat du Luxembourg où je termine 1er. En 2015, je récidive et me classe de nouveau 1er»

 


CLEMENT-SEYLER-en-X-30-au-MANS.

 

Il s’aligne aussi dans deux courses en Belgique, a Mariembourg et Spa et à l‘automne, Clément  participe à la finale  du Championnat X 30 au Mans.

En 2016 même programme, avec comme meilleure perf, en France, une pole a Mirecourt près d’Epinal.

Le jeune homme décide de passer à l’automobile en 2017, parallèlement à ses études à Reims au lycée St Jean Baptiste de la Salle, établissement où il étudie en seconde.

 


CLEMENT-SEYLER-et-DAVID-ZOLLINGER.

 

Retient et sur les conseils de son premier coach, Stéphane Ortelli, David Zollinger, le très apprécié boss du centre de formation International ‘Driving Koncept’ qui lui fait découvrir le pilotage et le fait rouler sur la piste du circuit Gardois de Lèdenon, où il débute son apprentissage, au volant d’une Formule Ford.

Après un premier déverminage près de chez lui en Lorraine, sur le petit tracé de Chambley avec une monoplace du Team RC Formula.

 


CLEMENT-SEYLER-A-LEDENON.

Le but, l’objectif 2018?

Clément lâche:

« Rouler dans le Championnat VdeV, en monoplace ou proto, pour faire mes gammes et apprendre à rouler en peloton sur des circuits de renom. »

Avant de conclure:

« Je me destine à des études d’ingénieur et pense à l’ESTACA mais il ne me déplairait pas non plus de devenir pilote de course professionnel »

Clément Seyler, assurément un nom à retenir!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: HELEINA Photographe et DR


CLEMENT-SEYLER-et-JURGEN-BARTH-de-PORSCHE HELEINA photographe

 


CLEMENT-SEYLER -en-ALLEMAGNE-Atelier-de-Alex-FURIANI-à-COLOGNE

 


CLÉMENT SEYLER  – BEL AVENIR POUR UN JEUNE HOMME AMBITIEUX  – HELEINA photographe

 

Divers Pilotes Sport

About Author

gilles