LA FFM. RACHÈTE ET SAUVE LE TERRAIN DE CROSS DE ST. NOLFF (MORBIHAN)

On sait que l’un des axes de la politique de Jacques Bolle à la FFM est le maintien de l’activité sportive motocycliste dans les endroits où elle est menacée.

La France étant, toujours selon les termes de Jacques Bolle, une terre de motocross, il est logique que la plupart des acquisitions de la FFM portent sur des terrains de cross menacés.

Soit il s’agit de fantasmes immobiliers des communes, et dans le Morbihan c’est une véritable maladie, j’en témoigne, histoire perso (très mal) vécue, soit, et c’est le cas ici, le club n’est pas propriétaire de son terrain et justement il était question de le mettre en vente.

Saint Nolff est un club qui marche bien, on y organise en particulier les championnats de Bretagne, c’est un très beau circuit mais on n’y avait pas les moyens de racheter le terrain.

 

D’où l’intervention de la FFM.

Saint Nolff est très proche de Vannes, Préfecture du Morbihan, ville en plein progression qui ne peut s’étendre au sud car on est alors sur le Golfe du Morbihan, les terres qui sont vers l’intérieur du pays  deviennent donc attractives.

La proximité de Vannes est un argument pour le circuit, cela devenait aussi un danger.

Il n’y a plus de danger, le club est toujours gestionnaire de l’activité.

Pour les amateurs de goudron qui trouveraient inégalitaire que la FFM ne s’occupe que du cross, je rappelle que la FFM est beaucoup intervenue pour sauver le circuit Carole, bref elle fait feu de tout bois et c’est très bien, merci à tous ceux qui œuvrent dans ce sens.

C’est le dixième rachat de la FFM depuis le début de sa politique de sauvegarde lancée il ya 6 ans.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos FFM/Saint Nolff

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis