LA MERCEDES DE BOTTAS REMPORTE LE GD. PRIX D’AUTRICHE DE F1 DEVANT LA FERRARI DE VETTEL.

 

 


F1 2017 AUTRICHE – Victoire de la MERCEDES de BOTTAS.

 

Le Finlandais Valtteri Bottas remporte ce dimanche le GP d’Autriche, neuvième manche du Championnat du monde de Formule 1 de la saison 2017. Sa deuxième victoire après celle obtenue le 30 avril dernier à l’occasion du GP de Russie à Sotchi!

 


F1-2017-AUTRICHE-La-FERRARI-de-VETTEL-

 

Au volant de sa Mercedes, il devance à l’arrivée et dans l’ordre, la Ferrari de Sebastian Vettel, et la Red Bull Renault de l’Australien Daniel Ricciardo

Ensuite, on pointe  la seconde Mercedes, celle de Lewis Hamilton, puis l’autre Ferrari de Kimi Räikkonen et la Haas-Ferrari du Français Romain Grosjean

 


F1-2017-AUTRICHE-ROMAIN-GROSJEAN-termine-sixième-avec-la-HAAS-FERRARI

 

Suivent les Force India-Mercedes de Sergio Pérez et d’Esteban Ocon et les Williams-Mercedes de Felipe Massa et de Lance Stroll qui complètent le Top dix.

Derrière, on retrouve la Renault de Palmer , la McLaren-Honda de Vandoorne et la seconde Renault de Nico Hülkenberg.

 


F1-2017-AUTRICHE-La-FORCE-INDIA-MERCEDES-dESTEBAN-OCON.

 

A retenir encore parmi les abandons, ceux de Max Verstappen et de Fernando Alonso

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas remporte donc en Autriche, sa deuxième victoire de la saison, en triomphant après Sotchi fin avril, sur le Red Bull Ring , en adoptant une stratégie à un seul arrêt.

Il s’est élancé depuis sa pole position en gomme ultra-soft avant de passer en super-soft.

Nombre de stratégies différentes à un seul arrêt furent mises en œuvre, avec la totalité des trois types de gommes disponibles (soft, super-soft et ultra-soft) présentes dès la grille de départ.

En particulier, Lewis Hamilton dont la Mercedes s’élançait depuis la huitième place de la grille, pour cause de pénalité, et passait ensuite de super-soft en ultra-soft, gagnant quatre places sous le drapeau à damier.

Felipe Massa, au volant de sa Williams-Mercedes et Jolyon Palmer sur la Renault avaient, quant à eux, adopté une stratégie décalée, consistant en un départ en soft et un second relais en ultra-soft, qui leur permettait à chacun de gagner des places en course par rapport à leurs positions au départ.

Avec un tour de circuit très court et l’absence de la pluie attendue, les vitesses moyennes au tour les plus élevées de la saison furent enregistrées en Autriche.

C’est aussi un facteur ayant provoqué l’apparition de cloques sur les pneus, à certains moments de la course. Cela n’eut cependant aucune influence sur les performances, comme en attestent les temps au tour relevés.

Mario Isola, responsable de la compétition auto chez Pirelli, racontait à l’arrivée:

« Avec des vitesses moyennes très élevées et une absence totale de pluie, nous avons constaté un peu de « blistering » (cloques) sur les pneus, sans que cela n’affecte les performances des Formule 1, si bien que le meilleur chrono fut signé en toute fin d’épreuve. En termes de stratégies, même si le choix d’un seul arrêt représentait le choix le plus commun, les variations autour de ce thème étaient nombreuses, avec quelques tentatives osées dans le but de gagner des places. Globalement, les choix de stratégies des équipes étaient très agressifs, avec de longs relais, même sur les ultra-softs. Cela souligne la confiance affichée par les équipes, dans la pointe de vitesse et dans la longévité de notre gamme de pneus. »

Au classement général provisoire du Championnat, Vettel mène totalisant 171 points, devant Hamilton qui en compte 151 et Bottas dèsormais troisième avec 136 pts. Ricciardo pointant au quatrième rang avec 107 pts, Räikkonen complétant le Top 5, lui, avec 83 pts

Coté Français Esteban Ocon occupe le huitième rang avec 39 pts, cependant que Romain Grosjean remonte à la onzième place avec 18 pts

 

F1-2017- seconde victoire en F1 pour VALTERRI-BOTTAS au GRAND PRIX d’AUTRICHE

 

 Valtteri Bottas, heureux vainqueur du GP d’Autriche qui confiait:

« J’ai une impression de bis rèpètita après cette course. C’était comme à Sotchi au GP de Russie. J’ai eu énormément de cloques sur les pneus arrière, cela a commencé dès le cinquième tour de mon deuxième relais. De plus, les retardataires ne m’ont pas facilité les choses mais je suis heureux, heureux d’avoir pu résister à Sebastian même de justesse. Je dis un grand merci à toute l’équipe. Concernant mon départ, je vous l’accorde, on peut affirmer que c’était le départ de ma vie. J’étais vraiment très concentré sur la grille.»

De son cotè, Sebastian Vettel, deuxième qui conforte on rang de leader au classement provisoire du Championnat, prècisait, lui:

« C’était vraiment très serré. L’équipe m’a informé pour dire que Valtteri Bottas avait des soucis avec ses pneumatiques. J’attaquais de toute façon. J’ai été bien plus chanceux lors de mon second relais avec les pneus, j’avais un meilleur feeling de la voiture que lors du premier relais. Dès que nous avons chaussès les pneus super-tendres, la voiture allait bien mieux et j’ai roulé sur un très bon rythme. Je suis remonté petit à petit sur Valtteri et il semble qu’il ait rencontré lui aussi des soucis. Au final, j’estime qu’il m’a manqué un seul tour parce que Valtteri avait vraiment du mal à l’accélération en sortie de virage vers la montée du second virage.»

Quant à Daniel Ricciardo, le troisième de ce GP d’Autriche, lui il indiquait:

« C’était une course fun. Le départ a surement été décisif, ensuite j’ai résisté à Lewis au cours des derniers tours. Il était très proche derrière, mais j’ai freiné tard sans dépasser la limite. C’est bien de faire ce résultat, en Autriche pour le Team qui est Autrichien. Max Verstappen a fait un podium l’an dernier, et j’étais un peu jaloux. C’était top de voir tous les fans de Red Bull. L’avant-dernier tour a été le plus serré. Hamilton est bien sorti du premier virage mais pas moi. Mais je suis satisfait de lui avoir résisté. J’étais franchement content de voir enfin le drapeau à damier. C’était propre et fair-play, c’était bien.»

 

Peter SOWL 

Photos : PIRELLI

 

 

F1

About Author

gilles