MOTOGP 2017 EN ALLEMAGNE : MARQUEZ EST LE CHEF, HUITIÈME VICTOIRE D’AFFILÉE

 

Le GP d’Allemagne est à la moitié de la saison, les pilotes ont des vacances, le prochain GP est à Brno en août.

Marquez est parti en tête avec Pedrosa et Folger, très vite Pedrosa a été largué, grosse bagarre entre Folger, qui court à domicile et Marquez.

L’allemand passera même quelques secondes en tête du GP au milieu,  200 000 teutons hurlants, c’est évidemment le fait du jour, qui a clôturé en beauté ce GP d’Allemagne qui s’est (enfin) déroulé sur le sec…

Auparavant ont roulé les Moto3 et Moto2.

MOTO 3 POUR MIR

 

En Moto3, Joan Mir (Honda) déjà largement leader au général, a gagné la course, suite à un beau duel contre Fenati (Honda) et Ramirez (KTM).

Mais contrairement à ce qui se passe d’habitude en Moto3, avec dix motos en paquet qui attaquent les courbes de face et ensemble, ce groupe de trois pilotes a pris le large dès le départ et a laissé s’expliquer le reste du monde pour des places qui de toute façon n’étaient pas sur le podium.

Dommage, cette cylindrée offre en général plus de baston en groupe, là Mir a bien du de frotter de temps en temps à Fenati mais il a mené la course pratiquement de bout en bout, dommage pour le show.

 

FENATI PASSE DEUX AU GENERAL

 

L’Allemand Phillip Oettl est cinq, l’honneur est sauf.

Jules Danilo est quatorze, c’est dans les points.

Aron Canet, deuxième au général, a chuté et perd beaucoup de points dans l’histoire.

C’est d’ailleurs Fenati qui passe deuxième au général…

Résultat Moto3 Allemagne 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_7af861bf

Classement général du championnat du monde Moto3 après l’Allemagne.

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_8cd8e43e

 

 

MOTO2 A L’ARRACHÉ POUR MORBIDELLI

 

C’est une superbe bagarre qui se préparait, Marquez part en tête devant Morbidelli, Luthi fait un départ canon et est avec eux.

Luthi, qui n’a toujours pas gagné cette année, passe successivement les deux intouchables motos du team VDS, il est en tête.

L’ambiance est géniale, mais Marquez va lourdement au tas, sans blessures.

Et plus tard c’est Luthi qui part à la faute fou furieux contre lui-même.

Ces deux chutes donnent la victoire à Morbidelli qui est tout seul.

Sauf que trois secondes derrière il ya Oliveira et sa KTM, qui remonte comme une balle sur Morbidelli, qui le suit en lui mangeant la roue, il parvient même à le doubler, pas longtemps c’est vrai, mais tout au long des dix derniers tours, le futur champion du monde devra se battre très fort et il gagne d’un cheveu.

 

OLIVEIRA TRES GUERRIER

 

Du coup, Luthi et Marquez ont perdu gros, Morbidelli est seul en tête au général, et loin de la concurrence,  37 points devant Luthi.

Derrière il ya un point entre Oliveira passé trois et Marquez.

Dans cette course, Quartararo est treize, il est seize au général, il est vraiment temps de trouver une solution…

Résultat Moto2 Allemagne 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_f1f92594

Classement général du championnat du monde Moto2 après l’Allemagne.

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_023daaaf

 

 

MOTOGP : MARQUEZ MATADOR, FOLGER ENORME

 

Marquez est parti devant Pedrosa et Lorenzo, qui disparaîtra vite. Folger est derrière Lorenzo, qu’il passe très vite, puis il prend Pedrosa pratiquement dans la foulée, se retrouve derrière Marquez, qu’il suit comme son ombre.

Marquez: « Oui, c’était une course très rapide. Le rythme était incroyable. J’ai vraiment bien piloté, même au début, puis soudainement j’ai vu que Jonas me doublait. Je me suis dit « OK, peut-être qu’il est fort avec des pneus neufs mais il va baisser de rythme ». Mais ça ne s’est pas passé comme ça. J’ai attaqué, attaqué, attaqué, en 1’21 alors qu’on était en course. Mais il me suivait simplement. « OK, c’est sûr qu’il va essayer dans le dernier tour ». Mais dans les cinq derniers tours, j’ai un peu augmenté mon rythme et amélioré mes chronos de 2 dixièmes. Cela a alors été suffisant pour créer un petit écart.
Je suis très heureux. Très heureux de partir en vacances estivales en menant le championnat. C’est quelque chose que je n’aurais pas pu croire car, il y a seulement deux courses, j’avais 37 points de retard. Vous savez, nous avons toujours eu confiance dans notre travail et nous faisons un très bon championnat. »

En effet Folger parvient même à le passer le temps de deux virages, Marquez reprend le lead, ne le lâche plus et terminera trois secondes devant Folger, qui a compris qu’il fallait assurer.

Ce qui prouve que le team Tech3 cette année, est sublime, le recrutement de Poncharal est juste sublime.

FOLGER DEUX A DOMICILE

Les deux pilotes Tech3, dans leur première année, auront tous deux roulé en tête de GP !

Ici Zarco a raté ses qualifs, il est parti dix neuf et finit neuf, il sauve bien le coup.

Ce qu’il dit à l’arrivée:

« L’objectif de cette course était d’être le plus régulier possible. C’est pour cela que j’ai opté pour le pneu dur avec lequel je m’étais bien senti samedi matin. J’ai ainsi pu faire toute la course en 1’22 en roulant dans le trafic, ce qui est positif. Je n’ai pas pris un très bon départ et j’ai même rétrogradé au classement dans les premiers virages. Je les ai heureusement rapidement récupérées. Il ne fallait pas être agressif afin de ne pas faire trop patiner la moto, il fallait prendre son temps… Je voyais ceux qui commençaient à tirer la langue et c’est comme ça que j’ai doublé. Ce n’est pas évident sur ce circuit qui tourne beaucoup et dont la piste n’est pas très large. J’étais finalement dans le rythme de Viñales et de Rossi. Seuls Márquez et Folger avaient quelque chose en plus. Je suis très content pour Jonas qui s’offre son premier podium. C’est bien pour lui et pour toute l’équipe Tech 3. Nous sommes arrivés au cap de la mi-saison, le bilan est positif, car au-delà des résultats j’ai emmagasiné de l’expérience. Il faut maintenant que je progresse au sujet de la gestion des pneus en fonction de la température. C’est l’une des grosses différences avec le Moto2 et quelque chose que je dois mieux négocier aux essais. Il faut se retrouver sur l’une des deux premières lignes durant les qualifications pour se donner la chance d’aller chercher le podium. En partant 19e, c’est impossible. » 

 

ZARCO EST DANS LE TOP TEN

Les Yamaha d’usine étaient au plus mal, et pourtant Rossi est remonté quatre, Vinales est resté très longtemps huit et puis il a envoyé l’artillerie, il a passé Doviziso puis Rossi, leur reprenant des points au général, il termine quatre, il n’est plus leader mais garde sa deuxième place au général, bref il sauve bien les meubles.

Marquez a cinq points d’avance sur lui.

 

BAUTISTA MEILLEUR DUCATI

 

Bautista, six, est meilleur Ducati.

 

ALEX ESPARGARO ET APRILIA SUR LE BON CHEMIN

Dovizioso est huitième car un Alex Espargaro déchaîné sur son Aprilia est venu le prendre en fin de course, et c’est génial que cette marque si prestigieuse remonte dans les classements, pas encore en tête mais pas loin.

Donc Ducati, Bautista six, Dovi huit, Lorenzo onze, Petrucci douze, c’est de ce côté qu’est le vrai ratage du week end.

 

VINALES SAUVE LES MEUBLES

Au général, Marquez, 5 points devant Vinales, six points devant Dovizioso, dix points devant Rossi, on n’a pas tout à fait remis les compteurs à zéro mais pas loin, alors que l’on attaquera la deuxième partie de la saison début août à Brno.

Vrai très beau championnat…

Résultat MotoGP Allemagne 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_33f02729

Classement général du championnat du monde MotoGP après l’Allemagne.

 http://resources.motogp.com/files/results/2017/GER/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_2c800d4c

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis