MARCHAMPT EN BEAUJOLAIS : GEOFFREY SCHATZ BAT PETIT ET RELANCE LE CHAMPIONNAT DE LA MONTAGNE.

Geoffrey Schatz, le «petit frère» du multiple Champion de France de la Montagne, n’y est pas allé par quatre chemins ce week-end à Marchampt !

En tête dès la première montée d’essai de sa première course avec la Norma BMW 4 Litres de son aîné, il a mis d’emblée la pression sur Sébastien Petit.

Devancé quatre dixièmes, ce dernier inversa l’écart en sa faveur à la première montée de course, contint son poursuivant à la seconde mais céda de… 122 millièmes au dernier ‘rush’ de son jeune challenger.

Geoffrey Schatz a impressionné tant par la rapidité de sa prise en mains du proto Norma, que par sa ténacité et sa confiance, puisées en partie dans le «software» et le «coaching» de Nicolas, présent à ses côtés.

À mi-saison, ce coup d’arrêt au cavalier seul de Sébastien Petit, donne espoir à l’équipe Schatz de conserver le titre.

 

MONTAGNE-2017-MARCHAMPT- Le clan du Team SCHATZ

Geoffrey a peut-être encore une marge de progression car sa meilleure montée n’approche pas le record signé par son aîné l’an dernier avec la même voiture et dans les mêmes conditions de piste (1’30’’763 contre 1’29’’880)

Mais Sébastien Petit, dont la Norma a changé de rythme cette saison (1’30’’885 contre 1’33’’138 l’an dernier), en a peut-être lui aussi encore sous le pied.

Voilà donc le Championnat relancé, au grand plaisir de tous ses passionnés.

MONTAGNE-2017-MARCHAMPT-  Sébastien  PETIT.

Avec un petit bémol cependant du côté de Cyrille Frantz, 3ème à plus de trois secondes, qui a décidé de quitter la catégorie reine après «sa» course de Vuillafans.

Il s’en ira grossir les rangs des « proto 2 Litres dont l’Auvergnat Latreille a émergé à Marchampt, d’un lot très relevé de vingt-cinq concurrents après une course folle face à Serge Thomas, Damien Chambérod, et le jeune Julien Français, trois fois vainqueur en mai dans l’ouest, groupés en cinq dixièmes.

Beau suspense aussi pour le podium de la F3, où l’Alsacien Billy Ritchen eut le dernier mot sur Alban Thomas, son ancien adversaire en F3000, et le triple vainqueur de la Coupe de France, Marcel Sapin, qui voit la côte tous les jours de sa fenêtre.

Un tracé qui convient bien à la Norma BMW 3 Litres de la Championne de France Martine Hubert, qui n’a pas raté l’occasion de renouer avec la victoire devant les Dallara F3 des Lyonnaises Cécile Cante et Sarah Louvet, ainsi que la Tatuus FR d’Estel Bouche.

 

Jean-Paul CALMUS

Photos :

TOP MONTAGNE

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles