CONFIRMATION OFFICIELLE : LE GP. DE FRANCE DE F1, CE SERA BIEN LE 24 JUIN 2018, AU ‘PAUL RICARD’ !

GP-DE-FRANCE-2018-Conférence de Presse ce mardi 27 juin-2017 du GIP, avec Esteban-OCON, Christian-ESTROSI et Gilles-DUFEIGNEUX.   HELEINA Photographe

Christian Estrosi en compagnie de Gilles Dufeigneux et du jeune pilote Français Esteban Ocon, ce dernier comme Ambassadeur du Grand Prix de France, qui se tiendra dans un peu moins d’un an sur le Circuit du Castellet étaient présent ce mardi, à Paris.

GP-DE-FRANCE-2018-Conférence-de-Presse-ce-mardi-27-juin-2017-du-GIP-avec Christian-ESTROSI –  HELEINA photographe

Estrosi, l’ancien Champion Moto, actuellement Maire de Nice et qui a oeuvré en tant que Président de la Région PACA. (Provence Alpes Côte d’Azur)  qui en préambule, nous racontait savoureusement son combat pour décrocher une date au futur calendrier 2018 de la FIA . et pour cinq ans, pour le retour du GP. de France de F1, à l’époque, auprès de Bernie Ecclestone et de la toute puissante FOM.

« C’est évident, Bernie avait une détestation pour la France, il a dû y avoir une sorte de loup mais vraiment sur le principe il ne voulait pas en entendre parler. J’ai du l’amadouer, le rassurer, même si bien  sûr c’est quand il a eu l’assurance du paiement qu’il a commencé à sourire et se comporter en ami. »

Les Journalistes présents, pour certains nous le connaissons depuis sa carrière de pilote Moto, lui disent alors que Bernie a du en profiter pour saler l’addition…

Estrosi répond que Bernie, lui a montré les contrats d’autres circuits et que personne ne s’est fait avoir !

On sait depuis des mois que le GP. de France de F1 est acté, sur un budget de trente millions d’€, dont une moitié en recettes propres.

Le GP. aura lieu au ‘Paul Ricard’, le Circuit sera loué pour une semaine par l’Organisateur.

L’Organisateur est le GIP. «GP. de France F1 Le Castellet», Groupement d’Intérêt Public dont l’actionnaire de référence est la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est donc le GIP. qui a réuni ce mardi,  la presse pour annoncer officiellement la confirmation de la date du GP., décidé il y a quelques jours à Genève par le Conseil Mondial de la FIA.

L’information a effectivement été révélée par AutoNewsInfo il y a dix jours lorsque le Conseil Mondial de la FIA., a fixé le Calendrier du Championnat du Monde de F1 2018, en attribuant la date du dimanche 24 jui,n au GP de France.

La réunion de confirmation officielle organisée par le GIP., a donc eu lieu ce mardi 27 juin à l’Automobile Club de France, Place de la Concorde à Paris.

On y a vu Christian Estrosi, Maire de Nice et Président du GIP., c’est lui qui est allé au charbon pour monter ce GP. de France, quand il était encore Président de la Région.

Gilles Dufeigneux, en est le Directeur Général de ce GIP. (il est aussi Conseiller Départemental du Morbihan).

GP-DE-FRANCE-2018-Conférence-de-Presse-ce-mardi-27-juin-2017-du-GIP-avec-Esteban-OCON  –  HELEINA Photographe

Le jeune pilote Esteban Ocon, présent ce mardi comme ‘Ambassadeur’ du GP. de France, est venu raconter à quel point, il rêvait de rouler en France, il a attrapé le virus du pilotage, tout jeune en spectateur lorsque le GP. de France se tenait  sur le circuit Nivernais de Magny Cours, puis plus tard il a gagné au Castellet une épreuve de Formule Renault.

Le pilote de l’Écurie Force India-Mercedes qui précisait :

« Je me souviens d’avoir assisté, à 9 ans, à l’édition 2006 de Magny-Cours. Çela m’a marqué parce que mon idole, Michael Schumacher, avait gagné. Je me souviens du bruit, des fans, des voitures qui retentissaient. Je ne m’attendais pas du tout à ce que le GP. de France revienne au Calendrier, c’est une des meilleures nouvelles de l’année pour moi. Depuis 2006, je rêve de courir à la maison, et ce rêve va vraiment se concrètiser et se réaliser.»

Le jeune loup, qui découvre l’univers des GP, brillant ‘rookie’, occupe actuellement la huitième place au Classement provisoire du Mondial 2017, a précisé d’ailleurs, qu’en ce qui concerne la ligne droite du Mistral, un fleuron du ‘Paul Ricard’, il préférerait y rouler sans la chicane, mais c’est la FIA. qui en décidera, Gilles Dufeigneux contactera prochainement d’autres pilotes du Mondial, pour leur demander leur avis.

La date du 24 juin 2018 est bien confirmée et Christian Estrosi nous raconte cette autre épopée de la jeune histoire du nouveau GP. de France…

Le GIP. désirait organiser cet événement «sur les Ailes de l’Été» selon son expression, donc entre juin et septembre et bien entendu, la première date qui avait été retenue par la FIA, était celle du 8 juillet, en pleine saison touristique, avec tous les hôtels du coin et les restaurants, déjà bien pleins !

Le désastre !

Il a fallu aux Promoteurs, reprendre le bâton de pélerin, pour expliquer en ‘haut lieu’ et à qui de droit que le 24 juin serait idéal, et finalement gros soulagement, quand cette date a été acceptée et confirmée par la FIA…

Mais la galère vaut le coup, on estime les retombées économiques sur la région à 60 millions d’€

GP-DE-FRANCE-2018- Conférence de Presse, ce mardi 27 juin 2017 du GIP. La date? 24 juin 2018 – HELEINA Photographe

Puis Christian Estrosi a rencontré la FOG., ‘Formula One Group’, dont le ‘patron, le nouveau ‘Boss’ l’Américain Chase Carey, depuis janvier 2017, depuis que la société Liberty Media, a racheté ce qui était la FOM. de Bernie Ecclestone.

 

GP-DE-FRANCE-2018-Conférence de Presse ce mardi 27 juin-2017-du-GIP-Gilles-DUFEIGNEUX-  HELEINA-Photographe

Gilles Dufeigneux nous explique :

« Les Américains nous ont demandé une seule chose, que ce GP. soit une vraie fête populaire. Et que cette fête soit ciblée sur la région. Par exemple, les ‘hospitality’ devront se mettre à la bouillabaisse, à la ratatouille, à la tapenade… Le circuit a été jugé parfait, on nous a demandé deux petites modifications qui sont prévues, deux millions d’€ sont prévus pour cela. Nous, au GIP., nous voulons aussi y faire venir les jeunes, la grille tarifaire sera établie pour leur donner envie de monter au Paul Ricard ».

 

GP-DE-FRANCE-2018-Confèrence-de-Presse-ce-mardi-27-juin-2017-du-GIP-avec-Esteban-OCON-et-Christian-ESTROSI-HELEINA-Photographe.

Christian Estrosi nous dit aussi qu’il veut organiser un concours parmi les jeunes des quartiers des villes de la région pour venir au GP, comme jeune apprenti-commissaire.

C’est sûr, le côté privilège de la F1, existera toujours mais c’est aussi un carcan qui empêche l’arrivée de nouveaux publics, les familles par exemple…

Et évoque le soutien d’Esteban Ocon:

«À seulement 20 ans, il est l’un des meilleurs pilotes actuels et il peut vite rapidement devenir l’héritier des grands pilotes que nous avons connus, pour faire rêver la France à nouveau. Il est un symbole et l’une des plus grandes écuries Force India -Mercedes (Ocon est sous contrat avec Mercedes) a forcément intérêt à ce qu’un Français soit aligné au GP. de France. Dix ans après la dernière édition, vingt-huit ans après la victoire d’Alain Prost au Castellet, Ocon incarnera l’émotion au cœur de ce rendez-vous.»

Ocon qui, lui, conclut :

«Cela signifie énormément d’émotions en perspective. Franchement, je ne peux qu’avoir hâte d’y être. Il paraît que piloter à domicile vous fait gagner trois dixièmes au tour. Je ne sais pas si c’est vrai mais quoi qu’il en soit, il s’agira d’un petit avantage pour moi. Le ‘Ricard’ est un circuit que je connais, et que j’apprécie. Ce sera un boost en plus, pas de la pression, un rèel avantage pour moi.»

Bref, tout le monde est sur le pont, le navire et la mâture sont prêts, il reste à envoyer la toile et sortir du port le 24 juin 2018, mais d’ici là il ya encore un boulot colossal, car le GIP. a promis un GP. irréprochable sur tous les plans, à commencer par la technique.

 

Victoire FERRARI au GP de France 2008 à MAGNY COURS – Photo Bernard BAKALIAN

On assistera alors à la renaissance du Grand Prix  de France de Formule 1, dix ans après le dernier GP de France de F1, organisé à l’époque en 2008, à Magny Cours et qui avait vu, le dimanche 22 juin, la victoire de la Ferrari du Brésilien Felipe Massa, devant une autre ‘Rosso’, celle du Finlandais Kimi Räikkönen et la Toyota de l’Italien Jarno Trulli

GP de FRANCE F1 1990 au Circuit ‘PAUL RICARD’ – Photo : Bernard BAKALIAN

Le dernier GP de France de F1 au Castellet sur le Circuit ‘Paul Ricard’, s’étant lui disputé le 8 juillet 1990 et remportè par la Ferrari d’Alain Prost devant la Leyton House de l’Italien Ivan Capelli et la McLaren-Honda de l’inoubliable Champion Brésilien Ayrton Senna.

Enfin, ultime Info, ce mardi 27 juin 2017,    nous étions à… J-362 du GP. de France 2018 !

 

Jean Louis BERNARDELLI et Gilles GAIGNAULT

Photos :

HELEINA Photographe-B. BAKALIAN

Evenements F1 Sport

About Author

jeanlouis